Avoir Confiance en soi

Quand la raison rencontre le coeur, c’est qu’on est sur la bonne voie.

Il y a quelques mois, en plein rêve lucide, je me tournai vers mes guides.

– Bon, quelle école ? J’ai fait les portes ouvertes, les visites, les études, les interviews, j’ai tout étudié en long en large et en travers, il me reste deux choix. Celle-ci ou Celle-là ? Nan, parce que je ne compte pas faire ça toute seule ! Vous allez m’accompagner, et participer dans tous les projets et les créas. Je compte sur vous pour ne pas me lâcher, m’ouvrir les portes, et être au taquet, hein, parce que ça va pas être facile ! Ca va me coûter grave (ndlr d’énergie) ! On va devoir être une équipe soudée ! Alors, laquelle je prends ? Celle-ci ou Celle-là ?

L’attroupement de guides s’exclama en choeur, prit par une joie qu’ils ne pouvaient pas contenir.

– Celle-là-celle-là, prends celle-là !! s’écrièrent-ils tous en huant son nom haut et fort. Yeah !! Ca va être génial, tu vas voir !! cria l’un, Et puis tu as vu les salles, elles sont cools ! rétorqua un autre, Ouais ! On va travailler avec toi, c’est super, c’est super !! Hey vous avez entendu, elle dit qu’on peut travailler avec elle ! On va pouvoir faire des projets ! dit l’un d’eux en se tournant vers d’autres plus à l’arrière.

Je baissai la tête en souriant, décidemment, mes guides n’attendaient qu’une chose au final, vivre pleinement à mes côtés. Pas juste être pour faire joli, pas simplement là pour faire leur travail, mais vivre et s’épanouir aussi à leurs manières. Au vue de notre relation, s’il y avait bien une chose qui, je savais leur ferais plaisir, c’était que j’accepte de les impliquer davantage en leur offrant un espace d’expression, chose que je ne permettais que rarement quand j’étais en sortie astrale. Ce n’était pas faute pour eux de tenter régulièrement, mais ils se heurtaient un mur ingérable.

Avec les mois, j’avais compris que, ce que je ne permettais pas dans l’astral à cause de mon tempérament impétueux, je pouvais le faire dans ma vie matérielle, ici, mais sous une autre forme. Parce que ce qui compte n’est pas de se dire que c’est impossible, c’est au contraire, de créer une voie des possibles, une voie qui nous correspond et sur laquelle on sent que chaque chose est à sa place.

N’empêche, je m’interrogeais quand même sur un point. Qu’attendaient-ils vraiment de moi, et des âmes incarnées ? Pourquoi étaient-ils aussi heureux au fait de participer dans ce monde ? … Que voulaient vraiment mes guides ?…

En attendant d’avoir les réponses, je me disais qu’au moins, pour une fois, j’avais fait un truc qui les rendaient joyeux. Et ça m’allait pour le moment.

Bonne soirée à tous

2 Comments

  1. wille

    Hello Camille ,
    Prendre en compte que nous sommes une équipe: est peut-étre la clef!!
    Pour moi grace à cette pensée , ma journée a été super fluide et légère.
    Et je tombe sur ton post :).DINGUE!!!
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 1 =