La peur de souffrir

scaredturtle

Ressentir la douleur physique, psychique ou morale, cela fait mal, c’est douloureux. On aurait moins peur de souffrir si on savait qu’on pouvait se couper du système nerveux pour ne pas ressentir la douleur. La douleur sert à indiquer au corps un danger, un dérèglement ou une atteinte cellulaire. La douleur est en réalité un message du corps humain pour indiquer un problème à un endroit. Sans ces messages communiqués par le système nerveux, nous ne serions pas en mesure de savoir l’endroit du corps qui subit un traumatisme quelconque. Voilà pourquoi on peut dire que la souffrance est une illusion. Pas dans le sens où elle n’existe pas, mais dans le sens où c’est le corps qui crée la notion de souffrance comme système d’alerte. Cela n’enlève en rien au fait que le choc ou le dérèglement à la base est concret.

A l’inverse, il existe certains cas où des personnes se sont blessés et qui ne ressentaient rien mais dès qu’elles ont vu le sang ou les fractures ouvertes, la douleur est apparue. Pourquoi ? Parce que le cerveau humain fait différente association selon les expériences vécues. En regardant, la vue constate un dérèglement qui selon l’ampleur peut réveiller le système d’alerte du corps humain. On aura donc du sang = alerte = douleur. Ou attente à mon corps = « où est la douleur ? » Et du coup, on réactive le système d’alerte.