L’Auteure

 Qui suis-je, pour les curieux…

Bonjour à tous,

Vous vous demandez qui a bien pu créer ce site et qui se cache derrière ces pages ? Et bien c’est moi, Camille, une jeune femme de 31 ans, auteure d’écrits ésotériques et artiste peintre médiumnique sur Paris.

Je n’ai jamais eu de formation en psychologie, j’ai juste commencé à me poser des questions, à vouloir comprendre ce que je vivais dans mon quotidien. J’avais besoin de comprendre. Ou plutôt, mon mental avait besoin de mettre des mots sur des ressentis. Tous mes textes sont écrits en écriture automatique en utilisant mes accès énergétiques et en tirant le fil du sujet.

Il y a plus d’une dizaine d’années, j’ai vécu des expériences énergétiques très troublantes de montées de kundalini, qui m’ont amené à croire que nous avions au-delà d’un corps de chair, un corps vibratoire, un corps énergétique. Ca venait de changer ma perception du monde.  

J’ai compris alors que le corps vivait en adéquation avec l’esprit mais que l’humain est tel avec sa personnalité qu’il ne se comprend pas et ne sait pas parler son propre langage. Lorsque j’ai compris cela, je me suis mise à chercher mon propre langage au travers de mes rêves.

Lorsque j’ai commencé à me poser des questions, j’ai appris qu’en psychologie, l’inconscient et le subconscient savent des choses mais que la conscience ne sait pas. La solution était très simple : Comment obtenir ces informations, comment faire en sorte de dialoguer avec mon subconscient ? Ca paraissait évident à mes yeux que tout était possible. Il devait forcément exister un moyen d’y parvenir. Si du subconscient au conscient ca marche, alors en sens inverse, ca marche aussi. Donc le dialogue est possible. Tout simplement.

La psychologie parlait des rêves, elle disait que les rêves étaient le langage de l’inconscient qui remontait à la conscience. Moi, j’avais cette chance que depuis jeune, j’étais consciente dans mes rêves. Je savais que j’étais dans un rêve, que j’étais entrain de rêver. Tout a commencé à prendre une autre tournure lorsque je me suis dit : « Et si je posais des questions dans mes rêves ? C’est mon inconscient qui est là ! Donc, il doit m’entendre et pouvoir en même temps me répondre ! »….

Commença alors toutes mes péripéties et mes rencontres dans mes rêves. Et petit à petit, une relation de confiance et de foi aussi, c’est instauré. Je comprenais comment naviguer, comment rester consciente, mais surtout, j’essayais de comprendre qui étaient ces Êtres que je rencontrais qui avaient des réponses à mes problèmes que je vivais dans mon quotidien.

C’est là que j’ai compris que la spiritualité ne fait qu’un avec la matière. Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas voir dans notre monde avec nos scientifiques que cela n’existe pas. 

J’ai toujours été très cartésienne, il ne faut pas croire. Pour moi, la spiritualité est faite par la Mathématique sacrée, des lois précises, tellement précises qu’on ne sait d’ailleurs même pas comment elles sont apparues et comment elles ont pris vie.

Je vois la vie comme un jeu qui demande a être découvert et non pas comme une soif de pouvoir. Pourquoi ? Parce que je veux être heureuse avant tout. Je veux pouvoir être capable de me comprendre et d’être bien avec qui je suis…. mais voilà, on en revient toujours à la même question… Qui suis-je ?

Pour certains c’est important de pouvoir répondre à cette question, pour d’autres non. Peu importe. Il y a pas une manière de voir la vie, tout dépend comment vous, vous voulez la vivre.

Lorsque j’ai vécu mes expériences de méditations solitaires plutôt virulentes, ça m’a fait un tel choc que toutes mes croyances se sont effondrées en 10 min. 20 ans de croyances…. ce n’est pas évident.

Depuis ce jour là, j’ai voulu comprendre mon corps et comprendre ce que je ressentais. Qu’est-ce c’était la vibration ? Comment ça marchait, est-ce que c’était mon corps ? Mais alors qui en avait la maitrise ? Moi, mais comment ?

Je me suis alors intéressée à l’Esprit, à l’Âme et aux énergies, et à tout ce qui pouvait toucher à la notion de vibration.

La spiritualité n’est pas la religion, mais elle touche à l’invisible, ce qui n’est pas « concret », « palpable ». Telle la scientifique que je reste, je me pose la question « Qu’est-ce que la Matière ? »

Sans comprendre, mes réflexions et raisonnements sont partis de plus en plus loin et le fil de mes expériences s’écrivait.

Je ne souhaite pas faire de ce site un site vouée à l’extraordinaire et à l’invisible, parce que je considère que c’est justement dans l’ordinaire que se cache des passerelles vers l’infini. Aussi, je développe ici, des bases, des concepts dans une approche que je souhaite accessible à tous et non pas réservée à une classe dite « ouverte et initiée  » spirituellement parlant.

Je crois que ce qui est intéressant, c’est justement de rendre l’inabordable abordable, de faire en sorte que ce qui m’ait accessible au travers de mes expériences puissent aider ceux qui vivent d’autres choses et qui aimerait justement y parvenir.

Je refuse que le contact avec son Âme et son Enfant intérieur soit réservée qu’à une classe d’élites. Ce monde aujourd’hui créé suffisamment de séparation entre les peuples, pourquoi continuer à rendre les choses belles en chacun de nous inaccessibles ?  Je crois que chacun à le pouvoir de se reconnecter à ses profondeurs et à ce qu’il est vraiment, au-delà des voiles que la société et lui-même se pose pour se construire.

Ceci dit, je pense que cela doit rester un choix, une liberté de chacun que de choisir comment et quoi vivre.

Au travers de ce site, je vous offre le choix d’ouvrir des portes en vous. A vous de faire de le choix d’accueillir ce qui résonne en vous.

Je sous souhaite d’être heureux et de sourire dans votre vie.

– Camille

Enregistrer

Enregistrer