Clôturer un projet

Bonjour à tous,

Chaque projet que nous en entamons porte une énergie particulière. Si nous arrivons à mener certains au bout de leurs réalisations, d’autres finiront à la trappe, tombés dans l’oubli. Soit parce que cela ne nous convient pas, soit parce que nous n’arrivons pas à solliciter les énergies nécessaires pour la concrétisation du projet.

La plupart du temps, nous nous éparpillons et avons du mal à se focaliser sur une tâche précise. Les guides de l’Ombre sont de parfaits enseignants quand vient le moment de travailler la Volonté et la gestion de projet. Pourquoi ? Parce qu’ils travaillent la puissance du Verbe. Et cela implique l’action, le Moi en tant que Créateur qui affirme son existence dans le mouvement.

Solliciter le Feu de l’action n’est pas chose aisée pour tout le monde, car il implique de sortir de son côté rêveur et canaliser ses ressources sur un accomplissement concret. Pourquoi pour certaines personnes est-il si difficile d’agir et d’atteindre leurs objectifs ? Parce qu’il faut non seulement déployer la Volonté en soi, mais également arriver à prendre en charge les vagues énergétiques que cela génère en écho face à notre mouvement.

Agir implique déjà un lot de forces en action, mais continuer d’avancer en dépit du terrain parcouru, cela oblige à générer de la puissance supplémentaire pour adapter sa propre puissance à l’environnement. Et selon ce à quoi on se heurte, il n’est pas chose aisée de continuer “envers et contre tout”.
Il peut s’agir tout autant d’un test obligeant à redoubler de Volonté, tout comme être la représentation d’un signe de la vie vous disant que ce n’est pas le bon chemin. Comment savoir alors ?

Souvent, la route est parsemée de messages. D’où le fait que c’est bien de rester attentif aux signaux quand on entame le début du nouveau cycle (du nouveau projet), car souvent, les premiers panneaux ou premiers warnings se trouvent pas loin.

Quand j’ai choisi mon projet de reconversion, avant de me lancer, j’ai attendu 3 confirmations avec ma guidance pour être sûre. Parce que je déteste perdre mon temps avant de solliciter une masse énergétique volumineuse. Bon… en même temps, qui aime ça ?! Oui oui… Soit. Ensuite, même une fois la décision actée, je suis restée attentive aux petits panneaux annonciateurs dans les premiers mois, les cauchemars, les ressentis, les rencontres impromptues et hasardeuses, je regardais absolument tous types de messages sous toutes les formes possibles. In fine, j’en ai vu de nombreux au début, ce sont eux qui servent à se lancer sur la voie.

Les panneaux qui nous permettent de débuter sont ceux qui nous aident à trouver le courage de nous lancer. Ils servent à nous faire des propositions, à nous ouvrir au renouveau, mais aussi à nous faire prendre conscience que nous avons des forces à l’intérieur de nous qui demandent à être déployées. Ce sont les panneaux qui nous aident à nous mettre sur la voie.

Ensuite, nous avons les panneaux réconfortants, ceux qui nous encouragent à ne rien lâcher quand arrivent le début de la montagne à gravir.

Bien souvent ensuite, dans les pires moments difficiles, il y aura le silence. Souvent parce que certains guides de l’Ombre voudront voir si vous avez compris la leçon et l’effort qu’elle implique. Ils ne brodent pas, ni ne font le travail à votre place. Ils ne vont pas faire vos Pom-pom girls tous les matins au lever. Au mieux, ils seront là quand vous serez dans le pire creux de la vague pour aider à regravir la première, deuxième et peut-être troisième marche du tunnel. Ils n’interviendront ensuite que peu voir plus du tout avant la fin du projet accompli.

Les enjeux avec la Volonté sont différents de la Lumière. Ils sont là pour évaluer votre potentiel et savent intervenir quand cela est nécessaire. Je ne vais pas vous cacher qu’ils existent des short-cuts, mais à quel prix ? Rappelez-vous toujours de cela. Le prix à payer. Si vous demandez à une énergie de dépenser de l’énergie pour vous, comment croyez-vous qu’elle va compenser ? Avec du chocolat et un sourire ?… Non, ça, c’est moi pendant les fêtes de Noël qui fais mes petits gâteaux. Les guides se font payer d’une manière ou d’une autre. Je dirais bien que dans la Lumière aussi tout finit par se faire payer, mais Gabriel va faire la gueule si je dis ça comme ça. Et la Lumière sait très bien faire intervenir d’autres entités et les payer pour atteindre son objectif principal. Vous voyez ? Le monde de Oui-oui n’existe pas, pas ici-bas, pas dans notre Dualité. Désolée si je vous casse un mythe. *hausse les épaules*

Donc, je disais. Le plus difficile n’est pas d’avoir des idées de projets ou des rêves, non, ça c’est une première brique. Après, il y a la montagne qui va avec chaque brique. La peur, les angoisses, le rejet, l’échec, le jugement, le mérite, l’injustice, et encore tant d’autres émotions auxquelles nous allons nous retrouver confrontés, en plus de devoir remodeler sans cesse nos énergies au rythme de l’avancée du projet. Parce que vous ne le voyez pas mais votre aura change avec le travail que vous faites. En fait, toute votre structure change et se réagence, voilà pourquoi on parle d’accouchement pour les projets les plus difficiles, parce qu’on parle vraiment de transcendance de Soi dans les couches profondes de notre Être.

Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que la taille de la montagne est relative. Il n’y a pas de transformation plus intéressante que d’autres. Il y a surtout celle qui est accessible selon notre potentiel déployable. Au-delà des possibilités “écrites sur papier” (en théorie), il y a notre capacité à la mettre en oeuvre. Là aussi, la vie et nos guides sait évaluer, mais elle n’est pas responsable de vos actions. Le décalage est donc possibles. La vie propose et c’est donc à vous de voir comment arpenter l’opportunité soumise.

Ce qui compte c’est de faire ce qui nous touche et ce qui nous anime. Depuis petite, je me sentais dans le brouillard par rapport au sens que prenait ma vie. A l’école, rien ne m’animait particulièrement, je ne trouvais pas comment participer dans ce monde en étant heureuse. La spiritualité ne donnait pas de sens à mon tempérament de feu ici, dans le monde professionnel. Il me manquait toujours quelque chose. Il me fallait une voie expansible où mes énergies pouvaient se déployer dans la matière de manière explosive, et par là, j’entends d’avoir un périmètre d’action exploitable. Il m’a fallu longtemps pour trouver, mais j’y suis enfin parvenue.

Il en faut du courage pour recommencer un projet de zéro, mais plus que tout, il faut du courage pour oser chercher ce qui nous correspond vraiment sans se complaire dans un choix qui n’est pas vraiment le sien.

Je sors donc de presque un an de formation et vais bientôt récupérer mon Diplome. Le plus drôle, c’est que ma maman va quant à elle commencer une formation d’un an complet à la rentrée ! Elle a plus de 65 ans et a trouvé le courage de faire ce qu’elle a rêvé depuis des dizaines d’années. Je pense qu’inconsciemment, nous avons dû nous motiver mutuellement car cette étape de nos vies est presque synchronisées. Je suis très heureuse pour elle. Je sais combien c’est difficile, et j’éprouve une grande admiration. Je suis très très fière d’elle.

Parfois, nous avons juste besoin de savoir s’entourer des bonnes personnes qui sauront comprendre et accompagner cette Volonté à travers la réalisation du projet. Cela ne sera pas toujours simple au cours de la traversée mais il convient de se rappeler que nous sommes accompagnés.

Et vous, qu’avez-vous réalisé cette année ? De quoi êtes-vous fier.e ?

Même les petites choses ont de la valeur. N’oubliez pas.

Bonne journée à tous

5 Comments

  1. wille

    Hello Camille,
    Ca fait un petit baille ma dernière visite!!
    Ouh la la le temps passe vite!!
    Moi, pas de formation professionnelle mais formation de la vie!!
    La vie m ‘a appris à me faire passer avant les autres et de mieux me traiter .
    (peut-être q c bateau pour beaucoup mais moi il a fallu que je l’intègre dans ma vie)
    Les autres c après soit et pas avant!!
    Piouffff il m’a fallut du temps à appliquer cela!!
    Et je suis fière que ma famille soit devenue végétarienne sous l influence de ma fille!!
    Prend soin de toi
    bises

    1. Spiritual Flower

      Bonsoir Wille,

      Cela fait plaisir d’avoir de tes nouvelles,
      C’est une belle et importante leçon que tu as apprise ! Bravo !
      Tellement dure à appliquer mais cela nous change la vie.

      J’espère que tu prends soin de toi également,

      Bises

  2. Johan

    Bonsoir,

    Je viens de découvrir ce blog.
    Nous nous sommes jamais écrit. Enfin moi si une fois sur le blog de Sylvie mais tu ne m’as pas répondu (si je t’ai bien reconnu). Je suis pourtant plus alaise avec le tutoiement ici si cela te/vous convient.

    Félicitation à ta mère et toi. J’aime lire ces témoignages, et commencer une formation c’est déjà quelque chose, c’est certain. J’aimerais que ma mère de 60 ans en fasse autant. Elle m’a dit qu’elle allait le faire mais j’ai l’impression qu’elle va se dégonfler.

    Pour répondre à ta question, cette année j’ai engagé les prémisses d’un changement professionnel.
    je retrouve des repères que tu cite; le feu, la montagne, le tunnel et après ça le silence radio. Pour ma part il y a aussi la nuit et la lune (alliée à un soleil lointain) qui se propose comme seul repère aujourd’hui.
    Mon âme me parle de défi, il semble qu’il soit de nature à allier intimement le spirituel et le matériel dans ma vie. Pour le dire moins pompeusement, emprunter une voie qui me corresponde (encore un peu pompeux mais bon :p ).

    1. Spiritual Flower

      Bonsoir Johan,

      C’est une belle voie que d’emprunter celle qui te correspond mieux ! Beaucoup d’efforts et de travail préparatif, mais cela en vaut la peine. Je te souhaite d’y arriver.

      Je n’avais jamais fait attention à ton commentaire sur le site de Sylvie, je ne lis que très peu les autres, et encore moins avec le temps qui a passé. Ma non réponse n’était pas intentionnelle.

      En tout cas, sens-toi libre de partager sur ce site à ta convenance, et bienvenue à toi dans mon univers 🙂

      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − dix =

error: Content is protected !!