L’exploration du Deep Space

Dans l’absolu, à partir du moment où on peut voyager dans l’espace, on aimerait aller partout. Que cela soit physiquement en tant qu’humain, ou astralement en tant que corps éthéré.

L’humain a vocation à retrouver toutes ses connexions et liens avec les peuples des étoiles. A l’avenir, il pourra voyager partout. Toutefois, il y a un tout petit détail à considérer. Chaque trou noir enferme une signature énergétique prépondérante aux développements de masse dans son périmètre. Et tous les trous noirs n’évoluent pas dans les forces lumineuses, loin de là même.

Notre galaxie a une petite dominante lumineuse, bien que toutes les planètes ne sont pas dans la lumière. En terme de sombre, on peut dire que ça va, on est moyen. Ce n’est pas hyper lumineux, mais on n’est pas trop sombre non plus. D’ailleurs, il n’y a pas de peuples véritablement Sombres. Un certain nombres d’entre eux aiment la guerre, mais ne sont pas dans une involution issue du chaos pur.
Notre galaxie est positionnée avec une ligne de développement lumineuse, et les gardiens veillent au grain. La bascule ne se fera pas sur Terre. Du moins, ils font en sorte que cela n’arrive pas dans ce recoin de espace. Chacun doit respecter son territoire.

Le problème qui se pose n’est pas l’entente entre les planètes au sein de notre propre galaxie, mais lorsqu’on sort de notre disque et qu’on part dans le Deep Space, cette zone qui se trouve bien au-delà de la matière noire qui nous entoure.

C’est à partir de là que commencent les véritables problèmes. Parce que les galaxies ne sont pas du tout dans les mêmes optiques d’évolutions que la notre. Si on prend par exemple, une galaxie qui est parallèle à nous et la plus proche de notre disque, celle-ci ne fait absolument pas bon ménage avec nous. Cette galaxie n’est pas et ne sera jamais notre amie. Les peuples qu’elles accueillent sont plus sombres que sombres. Ils ne vivent que pour la destruction et le chaos. Les humains n’y trouveront aucune alliance ni d’avantage à les côtoyer. Pire même, ce sera au contraire le début d’un nouveau genre de conflits, les invasions.

Ce n’est donc pas parce qu’une galaxie est proche, qu’il fait bon là-bas…

Autour de nous, il existe de très nombreuses galaxies évoluant dans une optique de destruction massive. Raser des planètes, asservir et liquider les peuples, envahir et détruire, leurs maitres mots. C’est un mode de vie très récurrent et commun dans les mondes sombres. C’est considéré comme “normal” pour ce type d’énergies. Celui qui gagne est celui qui est le plus puissant et le plus dominant.
L’humain ne sera pas aussi fort que ce peuple “à proximité”. Même avec plusieurs milliers d’années supplémentaires. Les mondes vivants pour le chaos ne voient pas la vie et la soif de l’existence de la même manière que la lumière.

En terme énergétique, nous sommes particulièrement bien placés, cet espace a été choisi comme terrain expérimental pour le choeur angélique. L’équilibre des forces est bien maintenu ici en dépit des percées sombres incessantes émanant du Deep Space. Tout a été pensé en amont pour faire de cette zone, une vraie zone protégée. En fait, c’est un peu comme si la Terre était un site historique protégé par une “organisation mondiale”.

Les humains ne le voient pas mais les attaques sont constantes. Régulièrement, des tentatives sont menées par tout type de clans, d’armées et d’entités en mal d’atteindre cette galaxie, et la Terre. On ne réalise pas le travail fourni pour protéger cet espace et tous les plans aux alentours. C’est un travail titanesque.

La Terre bénéficie de deux niveaux de Gardiens spécialement attitrés + des flottes et des armées actives. Sans compter des piliers, barrières et filtres supplémentaires et tous les anges incarnés et désincarnés qui participent aux traitements permanents des flux. A cette base, s’ajoute bien évidemment tous les autres clans qui assistent à la gestion et l’entretien du projet.


On pourrait penser que se protéger autant n’est pas nécessaire et qu’on aimerait pouvoir rencontrer les “petits bonhommes” de l’espace. Oui… mais non. Enfin, tout dépend qui. C’est tout là le problème pour les Gardiens. La Terre doit tout faire pour garder son évolution lumineuse, sinon le travail d’un très grand nombre d’années part aux oubliettes et ce sera l’échec pour toutes les entités qui croyaient au projet Terre. Nous en sommes déjà au deuxième essai…
La priorité est 1. faire en sorte qu’on ne fasse pas péter la planète, 2. de ne pas sombrer dans l’involution sombre 3. d’avoir suffisamment d’entités qui font leur boulot à temps pour traiter les flux.

Bien que nous sommes dans une passe difficile actuellement, tout s’organise de l’autre côté pour atteindre les objectifs lumineux fixés. Le problème, c’est simplement que, comme dans tout gros projet, si un maillon de la chaine ne fait pas son travail ou prend du retard dans la livraison du “bloc” de travail, tout est impacté. C’est ce qui se passe actuellement. Il y a bien des projets pour y remédier, mais c’est en cours d’implantation. On peut dire simplement qu’on est dans un période de gros enjeux pour la Lumière.

In fine,
Lorsqu’on sort dans l’espace, il convient de retenir ces points :
– Chaque trou noir porte son lot de masse en développement et détient une signature caractéristique.
– Chaque planète a sa signature au sein du trou noir rattaché. Il n’existe pas de planète sans porte de rattachement au sein de l’espace stellaire existant.
– Chaque peuple a un objectif précis d’évolution. Et chaque peuple a une vision des relations planétaires et des enjeux.
– Tout ce qui fait partie de cette zone galactique porte une signature et, peut basculer sous la protection des Gardiens en plus des anges gardiens et protecteurs personnels, peu importe là où ils se trouvent dans le Deep Space, mais encore faut-il demander, être entendu, et que la demande soit acceptée…


Traverser la matière noire, oui, mais à quel prix ?
Par rapport à d’autres civilisations, nous en sommes aux prémices de la technologie. Pour d’autres, nous sommes avancés. Au sein des mondes, il existe tant de modes de vies et de civilisations différentes…
Et il y a celles qui existent aussi en nous, à travers nous, parce que nos énergies y sont reliées.

Le Deep Space, c’est l’immensité de la vie avec toute sa richesse, toute sa multitude de possibilités.

Je suis pour la traversée et l’exploration des mondes, mais en toute honnêteté, il y a certains peuples avec lesquels j’espère, on ne rentrera jamais physiquement en contact.
Je ne souhaite pas ça pour notre belle planète. Prenons en soin. Apprenons à la préserver. Vu de l’espace, elle est si belle… si exceptionnelle.

Décollez, voyagez, explorez, gardez simplement en tête qu’il faut de tout pour faire un monde. Demandez à être accompagné lors de vos sorties, cela vous évitera bien des déconvenues.

N’oubliez pas que selon vos énergies, vous êtes également appelés par certaines forces pour tout un tas de raisons. Plus vous en saurez sur vous-mêmes, plus vous comprendrez ce qui vous relie à l’infini.

Quand on explore, on représente ce qu’on incarne. En tant qu’EGO rattaché à la Terre, nous sommes les représentants de la Terre. Partout où nous voyageons, nous représentons notre peuple, notre planète, nos valeurs, notre éthique. Ne l’oublions pas. Une rencontre peut tout changer.

Une rencontre peut ouvrir des portes et des frontières, peut créer des nouvelles ententes et alliances, tout comme elle peut fermer les voies d’accès et entamer des guerres.
Ayons le courage d’ouvrir notre coeur à la différence en portant en nous la force de notre humanité terrestre.

Soyons fiers de représenter cette race et soignons l’image afin de créer de belles relations pour notre avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 + 4 =

error: Content is protected !!