Travailler sa volonté

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’aimerai vous inviter à travailler sur le déploiement de la Volonté.
Vous le savez, je ne vous vends pas du rêve, encore moins des mondes à la Oui-Oui.

La puissance ne vient pas toute seule, encore moins en claquant des doigts. Enfin si, elle peut venir en claquant des doigts justement, c’est qu’on apprend à faire ici. Mais c’est du travail, beaucoup de travail.

Pourquoi la magie peut se manifester sur un claquement de doigts ? Eh bien parce que les flux sont clairs comme de l’eau de roche et sans faille. Mais encore faut-il arriver à ce degré de manifestation des énergies.

Pour que les forces prennent forme, il faut de l’énergie, beaucoup d’énergie brut en fait. Cette énergie, on la puise dans la volonté.
Il faut offrir un espace de manifestation et contenir les flux à l’intérieur. Une fois qu’ils sont implantés dedans, il faut les structurer et les encoder en un objectif précis. Ensuite, il faut les nourrir pour qu’elles atteignent le niveau de puissance pour réaliser l’objectif défini. Enfin, il faut envoyer les forces sur la cible et les transcender une fois le résultat obtenu. Oui, parce qu’il ne suffit pas de laisser un bordel derrière soi !

La maitrise, c’est gérer l’ensemble de ces tâches de A à Z sans que les énergies vous pètent à la figure, ou se volatilisent en cours de route. Etre puissant ne peut être a détriment de la maitrise.
On pourra penser que d’apparence, la magie est aléatoire, mais pas du tout. Elle est une chimie d’une extrême précision.


La volonté, on la retrouve dans la fiabilité de ses engagements personnels.
Cela revient à dire, “je veux ça, je fais en sorte d’obtenir un résultat qui devra être à l’image de l’objectif fixé initialement.”
C’est un exercice puissant qui permet d’apprendre à structurer les forces selon sa volonté.
Plus on retrouvera un résultat précis et conforme, plus on sera capable de manifester les flux.

On commence par où concrètement pour travailler ça ?
Par travailler sa fiabilité entre les mots et les actes.
Si vous dites que vous voulez faire, ou que vous ferez, alors faites.
Donnez du poids à vos mots, à votre parole, à vos engagements.

Si vous avez des objectifs précis mais que vous ne faites que parler et que vous ne les atteignez jamais ?
Soit vous dilapidez vous-même vos énergies dans tout sauf l’action, soit l’objectif fixé n’est pas réalisable par rapport à l’état actuel des choses. Revoyez l’objectif à la baisse pour l’atteindre, ou arrêtez de blablater et passer à l’action tout simplement.

Vous avez des promesses depuis trop longtemps non réalisées ? Commencez à les mettre en oeuvre, ou admettez que les promesses ne seront pas réalisées car elles ne vous correspondent pas.

Il est important de comprendre que notre force nourrit notre Volonté, qu’elle soit celle de notre âme, de nos énergies profondes ou de notre EGO. Au final, peu importe ce que nous choisissons, ce qui compte, c’est de donner de la valeur à cette Volonté.
Si vous voulez faire plein de choses mais qu’au final, vous ne faites jamais rien, que voulez-vous vraiment ?

Je ne parle pas de méritocratie ici. Je parle de travail uniquement. La richesse, même intérieure, se construit. La maitrise, la connaissance, le talent, ça se travaille, ça se construit.
On ne bâtit pas sans rie foutre, sans s’engager dans une voie, sans aller dans la direction.

Parler sans passer à l’acte, c’est être assis dans son canapé en regardant la vie, qui elle, avancera avec vous inerte ET sans vous.
Alors certes, mater une bonne série Netflix, c’est très divertissant. Mais vous, qu’avez-vous réalisé pendant ce temps ?

La Volonté nous oblige à faire la part des choses et à venir bâtir ce que nous voulons comme vie.

Ci-dessous, des problématiques que l’on rencontre très souvent ici, et dans l’astral, même émanant de guides.

  • La fausse bonne volonté, celle destinée à bien se faire voir par les autres mais qui ne prendra jamais forme car elle n’est pas réellement souhaitée par la personne disant vouloir agir
  • L’objectif irréaliste, le résultat souhaité n’est pas réalisable par rapport à la situation réaliste du protagoniste. Soit ce n’est pas le chemin à prendre, soit l’étape est trop grande et il faut scinder en sous-étape plus accessible. Le chemin sera plus long, mais réalisable sur le long terme.
  • La volonté sans passage à l’acte, des rêves réconfortants que nous aimons nourrir car ils sont rassurants. Sans sortir du schéma, l’objectif ne sera qu’une chimère illusoire. On dit vouloir, on dit, mais on fait tout sauf nourrir l’objectif. Tout est une priorité, tout sauf notre objectif à atteindre. Pourquoi ? Pourquoi mettons-nous toute cette énergie ailleurs que dans ce qui est important pour nous ?
  • L’établissement d’objectifs réconfortants : ceux destinés à nous apporter confiance et à venir nourrir la foi en nous
  • La mise en place d’objectifs challengeant : destinés à venir puiser dans nos réserves pour nous inviter à déployer notre potentiel de réalisation

Il ne faut pas croire que les guides ne soient pas assujettis à ces problématiques avec la manifestation de la volonté et de leurs propres engagements personnels.

La fiabilité est difficile à obtenir, mais elle crée un socle très solide pour travailler.
On construit un socle sur lequel bâtir. Et on peut construire ensemble. On attire à soi les guides qui peuvent aussi bâtir sur notre socle, tout comme on s’aide des socles de nos guides. On se nourrit mutuellement.
Mais comment construire quand même les guides ont du mal à se positionner avec des girouettes ? Ils attendent, tout simplement. Et certains sont très-très patients…

J’ai bâti un socle particulièrement exigeant au fil des années, et des vies antérieures. Je n’ai pas de secret ni de recette magique à vous partager, seulement du travail, beaucoup de travail, et une façon de se construire solidement sur du long terme, car c’est à mon sens le plus fiable de tous.

Une fois que le socle est suffisamment solide, là on peut commencer les exercices plus explosifs pour les plus téméraires, mais sans socle, comment avancer si on s’envole avec une simple petite pichenette ?

La Volonté nous permet de rester dans nos baskets même dans la tempête. Alors certes, ce n’est pas toujours confortable comme situation, mais on ne devient pas un rock en soulevant des mouches. Quoi, elle n’est pas jolie cette expression ? Moi je l’adore, je viens de l’inventer et je vais la garder ! J’adore mon humour, je me fais toujours rire moi-même ! Bref.


Sur ce, pour finir cet article, je vous invite ce soir à revoir un de vos engagements passés et, de :
– > soit faire le deuil, et passer à autre chose !
-> soit mettre en place une action concrète dans la direction souhaitée.

Allez, c’est l’un ou l’autre. Mais on avance.
A un moment, il faut arrêter de cogiter. Aujourd’hui, agissez. D’un côté ou de l’autre, peu importe. Mais agissez.
Erreur ou pas, si… trop …. pas assez…. je sais pas…. mais ….. enfin peut-être….
Ohlalaaaa……. faites un pas !

Dans l’astral aussi on ne sait pas tout. Tout ne sera pas une réussite, mais au moins vous aurez agi.


Et pour ceux qui me demandent pensent que cet exercice ne sert à rien, vous préférez peut-être que je vous partage les mots de certains de mes guides quand je galère ? “Arrête de geindre et débrouille-toi. Appelle-nous quand ce sera fait.” Oui, bah après la bataille quoi !

Ah ça refroidit hein ?!
Vous voyez, on n’est pas tous logés à la même enseigne. La brutalité et le hardcore ne convient pas à tous.
Dans toute chose qui parait insurmontable, il faut parfois savoir se créer des sous-étape pour atteindre de grands objectifs. Et c’est ce qu’on apprend à faire ici.



Bonne soirée.

4 Comments

  1. Fleur

    Coucou Camille,

    Merci beaucoup pour cet article. (mais je suis sûre que regarder des animes c’est productif… non ? bon d’accord !)

    GG pour le 1 million de visites !

    Bises

    1. Rêves Lucides et Spiritualité

      Hello Fleur
      T’inquiète, je te comprends ! Je suis addicte aux mangas aussi.
      Le tout est de ne pas s’oublier et s’effacer dedans 😉

      Merci pour ton soutien toutes ces années ♡

  2. fleur

    Alors, tu vas rire (ou pas ?), mais en parlant de tenir ses engagements envers soi, j’ai un cadeau pour toi, mais faut que je l’envoie.
    Ah ça, la procrastination, c’est un sacré truc ! (d’où la bienvenue de cet article)
    Love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + neuf =

error: Content is protected !!