Saisir le poids d’un rituel et demander un Allié

Bonjour à tous,

Dans une action magique, au-delà des “ingrédients” et des consignes concernant la mise en oeuvre des forces, il y a un détail à prendre en considération, c’est le poids des énergies.
Comment peser cela, me demanderez-vous ? Honnêtement, à moins que vous n’ayez une ouverture spirituelle suffisante pour sentir les énergies se manifester, vous ne le saurez pas. Par contre, si cela a marché, vous le saurez après coup en sentant un résultat X dans votre quotidien.
S’il n’y a pas de résultat, cela ne veut pas dire que le rituel est mauvais ou n’a pas marché, mais il est possible que le poids des forces soit trop bas pour vous atteindre et forcer la restructuration des énergies souhaitées. Il faut avoir la force de réceptionner et ensuite, la force d’agir sur la cible pré-disposée. On peut réceptionner, mais ne pas avoir suffisamment de flux pour s’imposer sur l’autre et que la magie s’ancre comme nouvelle structure.
Voilà pourquoi le poids est important, car il représente la puissance magique englobant l’intention finale. Savoir recevoir n’est pas la même chose que savoir agir sur autrui.
Au -delà de cet aspect, il y a aussi la nature des forces à prendre en considération. Certaines magies peuvent être très faible en niveau de forces, mais faire leur petit effet si bien implantée. Mais encore une fois, cela dépendra de la manière dont elles vont véhiculer du porteur / transmetteur, au récepteur. Il faut donc trouver un chemin d’accès en l’autre, au-delà de ses barrières naturelles.
Agir, c’est donc à la fois simple et compliqué. Simple parce que toute action crée une conséquence, et compliquée parce que toute conséquence ne donne pas le résultat escompté.

Rappelons donc qu’un rituel à la base, c’est un peu comme une recette de gâteau. Il y a une liste d’ingrédients à récupérer, le coup de main à avoir, et puis, il y a le matériel, l’expérience, et l’adaptation des recettes pour que cela corresponde exactement à ce qu’on est soi.

La plupart du temps, les gens recherchent des personnes qui pourront agir et faire un rituel pour nous, qu’ils soient d’ordre guérison, ouverture, ou tout simplement appel de forces diverses. Certains recherchent et n’arrivent pas à trouver la personne qui correspond à sa problématique.
Je ne fais pas partie des gens qui livrent ce que moi j’appelle le “tout-cuit”. Je ne prône pas cette approche, moi, je motive les gens à apprendre à faire leur propre cuisine, et pour se faire, cela veut dire bien souvent, repasser par une restructuration du vieux schéma. C’est chiant et c’est long, mais au final, vous récupérez votre indépendance spirituelle.

La solution facile, je ne connais pas vraiment. Par contre, il est vrai que des amies m’ont parfois aidé ici et là avec des rituels puissants pour me sortir de la merde. Toutefois, ces rituels ne sont pas une obligation, ni un chemin nécessaire pour retrouver une certaine liberté énergétique. Il faut apprendre à ressentir les énergies et commencer par se cuisiner des plats. Petit à petit, on apprend.

Faisons-nous toujours de la bonne cuisine ? Pas vraiment. Parfois oui, parfois non. Mais au fil de l’aventure, nous apprenons bien plus de choses sur nous qu’il n’y parait. La manipulation de forces, tout le monde peut apprendre, tout comme la perception des énergies. Mais il faut vouloir s’accorder sur une chose, soi. En effet, on a beau avoir un idéal dans la tête, nous avons tous certaines aptitudes plus développées que d’autres. Ces facilités peuvent se déployer, tout comme nous pouvons tenter de nous initier sur des points dits “débutants” ou peu développés.
Est-ce que cela se fait vite ? Non. Vite ne veut pas dire bien.

Si je ne fais appel qu’à peu de tierces personnes incarnées en manipulation énergétique, c’est tout simplement parce que je n’apprécie que pas dépendre de la force d’untel pour arriver à mon objectif. Et les fois où j’ai eu de l’aide, j’ai réalisé seulement après coup que j’avais aussi les moyens d’agir dessus, mais que je ne le voyais pas parce que j’étais engluée dans mon propre schéma de pensée. Alors tout le monde n’a pas forcément une connexion comme la mienne, certes-certes. Je vous vois venir. Mais, je rappelle que tout le monde a la capacité de lancer des appels. Et oui…

Les guides de l’ombre et les guides sombres sont doués en matière d’apprentissage de manipulation des forces, toutefois, ils sont un peu particulier…. L’Ombre est exigeante en matière qualitative, mais patiente, le Sombre, c’est plus expérimental et casse-gueule. Mais comme on dit, il en faut pour tous les goûts ! Moi, j’aime le méga casse-gueule chaotique par exemple. La Lumière me gonfle parce qu’elle veut faire tout beau et tout lumineux. Moi, faut que ça pète et ratisse large…. Bref. Il faut savoir apprendre à suivre et adapter son ouverture magique en étant bien accompagné. C’est le B.A.Ba.

Pourquoi passer par des entités affiliées à l’Ombre ou le Sombre pour développer son appétence magique, me demanderez-vous. Eh bien tout simplement parce qu’ils savent parfaitement travailler sur la Volonté et l’égo et déjouer tous ses pièges. Quand bien même vous seriez affilié à la Lumière, travailler avec un Allié peut être une bonne initiation pour se familiariser avec des forces qui nous composent.

Ceux qui pensent que vous n’êtes rattaché qu’à la Lumière, rappelez-vous que vous aussi êtes doté d’un égo. A ce titre, vous avez malgré tout des forces brutes rattachés au Sombre. Avoir un Allié n’impactera pas votre rapport à la Lumière mais vous aidera à vous dépasser, si l’Allié accepte de vous accompagner. Après, ce n’est pas forcément un sombre qui se présentera, surtout si vous n’êtes pas prêt à faire un certain travail sur vous.

Les Animaux Alliés sont de belles entités, qu’elles soient affiliées à la Lumière comme à l’Ombre. Ceux qui accepteraient de vous initier, sont très doux et parfaitement adapté à vos énergies. Ils se prennent d’affection profonde pour ceux qu’ils accompagnent. Leurs énergies nous sont proches et une fois à nos côtés, en général, ils ne nous lâcheront plus. Ils sont particulièrement fidèles et d’excellents enseignants. Si l’Allié qui se présente n’est pas le vôtre mais accepte de vous initier, il sera là le temps que vous donnez les bases solides et partira une fois votre apprentissage stables et bien ancré.

Ainsi, je vous propose un appel pour que vous puissiez découvrir un des Vôtres (oui parce qu’évidemment, nous n’en avons pas qu’un…)

Asseyez vous confortablement au sol, prenez une shungite ainsi qu’un objet qui vous rappelle les énergies de la Nature et de Terre. Cela peut être des HE, une plante, n’importe quoi. Mettez ça à vos côtés. Allumez une bougie blanche.
Imaginez-vous assis le dos contre un arbre et lancez l’appel :
“J’appelle un Animal allié qui accepterait de m’accompagner dans l’apprentissage de la volonté”.

Voyez qui se présente. Si vous voulez savoir l’affiliation de l’animal, sachez qu’en général, ils portent tous des indices sur eux.

Bonne journée.

5 Comments

  1. Fleur

    Coucou Camille,

    Merci !
    Dès que j’ai ma shungite je fais cet appel, je viens de la commander !
    D’ailleurs, d’après toi, une fois que je la reçois, il faut que je la nettoie ? ou je peux utiliser la pierre direct ?

    Bon allez je ne résiste pas : hier soir je l’ai fait en visualisant, et pas encore fini que pop pop pop des pas et hop un chat sur moi ! Alors que je le pensais dehors…

    Merci Beaucoup !

    Henri hiberne en cette période ?

    Bises

    1. Spiritual Flower

      Hello Fleur,
      Alors, personnellement, je ne suis pas une psychopathe du rechargement et nettoyage des pierres. En général, juste avant de l’utiliser, je la passe sous l’eau froide, fais une prière et la rince avec intention. C’est tout. Tu vois, c’est léger hein ! Je ne fais quelque chose de spécial que quand l’appel est là, et moi et les rituels, c’est en général le strict minimum de survie parce que ça me soule vite les corvées. Fais comme tu ressens.Si tu doutes, fais-le, suis tes instincts.

      La shungite n’est pas obligatoire pour faire l’appel, cela aide simplement à éloigner des petites perturbations potentielles.

      L’hibernation se passe surtout dans le milieu naturel à cause du changement des températures dans l’environnement, et la sortie annonce l’accouplement. Je n’accouple pas mon serpent et mon terrarium est à température constante tout au long de l’année.

      Les alliés sont proches de nous, ils sont plus accessibles vibratoirement parlant. Fleur, tu devrais en voir plusieurs pour toi.

      Bises

  2. Fleur

    Bonjour Camille,

    Merci pour ces réponses et précisions !
    Je te dirais quand ce sera plus clair pour moi, là je n’ai eu qu’une image furtive.
    Pour Henri, du coup tu en profites toute l’année c’est sympa.

    Tout se passe bien pour toi, dans tes préparations de fêtes de fin d’année ?

    Bises
    Merci !

  3. Fleur

    Bonjour Camille,

    Il doit y avoir un cerf qui m’accompagne !
    J’avais vu une tête de cerf lors du premier appel mais mon mental a vite pris le dessus donc bon…
    Et cette nuit j’ai vu un cerf avec de grands et beaux bois !

    Merci !

    Hier j’ai dormi en journée, et je me transformais en dauphin blanc pour échapper par la mer à des poursuivant. (je fuis souvent dans mes rêves en étant poursuivie) et j’expliquais à quelqu’un qui m’accompagnait comment faire.

    Rhooo encore merci Camille !

    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 10 =