Gérer ses énergies sombres

tmp_22960-5986854aeb98258fb47f97245183f313--dark-angels-fallen-angels-1769600345

On ne peut pas dire que mes derniers articles soient productifs.

En matière de gestion égotique, je ne suis pas très douée. Et malgré mes grandes frasques usuelles, je me dis que, malgré tout, je m’en sors toujours pas trop mal. Parce que je sais que mes guides m’aident.
Comment m’aident-ils alors et comment faire pour vous autres, pour gérer votre égo ?
Hum. L’égo nourrit l’égo. Il faut apprendre à ne pas trop le nourrir. Etre en colère un temps ça va, mais il faut savoir regarder ailleurs. Ne pas rester dessus sinon on s’enferme soi-même dans un schéma de pensée.
Comment savoir qu’on le nourrit trop ? Quand nos flux partent en cacahouètes et se mettent à passer en mode attaquant.
Le mode défense-attaque est un bon moyen de voir dans quels états nous nous situons à peu près et à quel stade. Sommes-nous « actif » ou « passif », grossièrement parlant, disons plutôt de « in » ou « out », un peu comme un plug.

Lorsqu’on est dans la défense, en mode « in », on gère soi, on se défend à hauteur de notre équilibre intérieur, du moins, on essaie de compenser les forces qui affluent. On n’émet pas dans le but d’exterioriser mais simplement dans un soucis d’encaissement.
On bascule en attaquant – en OUT-, soit vers l’extérieur, lorsqu’on veut rajouter du poids en plus, aller vers l’autre et dans ses énergies, et donc surplanter les siennes.

Dans l’astral, on va dire que l’équilibre des forces n’est pas nécessairement un 1 contre 1. Il faut prendre en considération le poids énergétique du 1. Disons que 1 est une enveloppe. Tout va dépendre de ce qu’elle contient.
Le corps est naturellement faut pour jauger. On peut parler d’instinct énergétique, lié à notre intelligence matricielle. En gros, l’intelligence de nos énergies depuis sa création.
Nous avons tous cette capacité de lire, comprendre et intégrer ce qu’il se passe. Cela dit, parce que nous avons un égo, nos capacités sont comme voilées, voile de l’oubli suite à l’incarnation et limitations personnelles suite au cheminement pas encore arrivé à certains stades de maturation.
Notre manière alors de vivre avec les autres va dépendre de notre capacité à gérer les informations, à les accepter et cohabiter avec.
Vous dites trop non à l’externe, vous vous isolez, vous dites trop oui, vous êtes une passoire.
Il faut donc trouver un entre-deux, un équilibre qui nous permette de ne pas avoir trop de combat autant en IN, qu’en OUT.
Êtes vous accord avec ce qui est émis de vous ? Et quand est-il pour ce qui vient à vous ?
Les combats de différents types apparaissent en soi à ce niveau là. Quelles sont les choses en moi que je n’accepte pas (ou trop) ? Quelles sont les choses chez les autres que je n’accepte pas (ou trop) ?
Dans tous les cas, les autres ne sont pas le réel problème ni la réelle cause de vos tourments. Ce n’est uniquement vous. Vous et votre manière de gérer l’ensemble.
Dans mon cas, j’ai des jolis accès énergétique et je profite d’un face à face intéressant en sortie astrale, certes… certes.

Je subis rarement mon hypersensibilité, sauf les foules que je déteste, ne subis aucune attaque astrale (je n’ai que des notifications). Oui je sais, la chance vous allez vous dire.
Le côté compliqué chez moi est la gestion des flux internes. Ma furie intérieure me fout la frousse, mon égo est virulent et impulsif, et mon enfant intérieur ne veut que s’amuser et dessiner. Quand tout ça se mélange, c’est compliqué, surtout lorsque je vis deux sentiments purement opposés en même temps.
Cela me donne la sensation d’être plusieurs personnes en une. Un côté patient, guérisseur et pour l’amour. Et l’autre, une sauvageonne prêt à buter tout ce qui se met en travers de sa route.
Heureusement pour moi, je suis bien entourée et je m’emballe moins avec les années (je n’ai pas dit que j’avais arrêté de dire “merde” et “putain” pour autant…)
Ma petite voix de lumière prend plus en plus de place et sait me ramener. Ou peut est-ce dû au fait que j’accepte de l’écouter davantage. Un petit plus, doucettement, au fur et à mesure de mes envies patientes et douces qui deviennent malgré tout plus présentes dans ma vie, elles aussi.
Avec le temps, on apprend à repérer les signes avant coureurs, on prend les devants et on évite d’atteindre un stade trop critique.
Mon caractère de chiotte dans l’astral est ce qui ressort de mon sombre. Son autoritarisme, ses ordres, son intransigeance et ses exigeances.
On a tous des difficultés à différents niveaux.
La gestion des énergies sombres est un vaste sujet, à la fois simple et complexe. J’en reparlerai à l’occasion, cela me permettra de travailler sur les miennes en douceur.
Aujourd’hui je vais me reposer, je voulais continuer le dossier comme j’ai commencé à tirer un fil pour les lecteurs, mais je n’ai pas le courage. Ça me déprime trop. On le fera donc petit à petit.

Mes guides m’invitaient au réveil à expliquer et parler des notions évoquées dans mes derniers articles. Je vais revoir un peu mon approche pour réagencer le mélange experience / explication, pour vous aider vous aussi à vous identifier. A l’occasion… je vais voir comment faire.

 

Bises

4 Comments

  1. Emilie

    Coucou Camille,

    Mais toi tu sais gérer tes ombres avec des pinceaux et des couleurs !

    Regardes un peu tout ce que tu sais et arrêtes de regarder ce qui n’est pas à la hauteur de ce que tu voudrais; t’as le temps; tu feras quoi après si tout devenait comme tu veux ? tu te battras pour qu’il le reste et la paix sera à nouveau une lutte  ?

    J’aime bien comment elle colore les ombres; elle m’a fait penser à toi

    https://www.youtube.com/watch?v=t1x8DMfbYN4

    Bises

  2. Cel

    Coucou Camille,

    Merci du partage, c’est intéressant, ça permet de prendre du recul sur certaines situations.

    C’est marrant, je me rends compte que selon la personne en face de moi, moi qui suis plutot “in”, je peux violemment basculer en “out”. Le pire c’est avec ma soeur… j’essaye d’y travailler, mais je ne comprends pas pourquoi mon égo réagit si violemment face à elle.

    En tout cas, j’aimerais bien avoir un filtre à attaques astrales… Que glandent mes guides, lol ? Cette nuit, j’ai rêvé qu’on m’envoyait un homme possédé par un démon pour m’attaquer… Chouette ! lol

    Bises

  3. Spiritual Flower

    Bonjour les filles,

    Emilie, merci beaucoup pour ton mot, il me touche et m’apaise. Je ne connaissais pas cette musique de Sia 😉

    Cel, je ne t’ai pas oublié. J’étais hyper crevée et je n’arrivais pas à me decider à ouvrir le canal. Je vois avec Raphael avant lundi et je t’envoie un mail.

    Bises

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *