Vouloir dérober et commander mon dragon


Un dragon n’est pas un chien. Encore moins une petite chose qu’on peut traiter comme une merde.

Mais apparemment, c’est l’idée saugrenue de deux personnes qui sont venues tour à tour m’attaquer cette nuit. Chacune d’elles ne désirant qu’une chose, me voler mon dragon sombre et l’asservir pour en tirer tous les bénéfices. 


Ah bah là mes cocos… 


Mon dragon était certes un gros dragon, et sombre de surcroit. Je comprenais qu’il fasse l’objet de convoitise. Forcer sa soumission était pour d’autres un moyen de s’affirmer en tant qu’être puissant, de m’écraser au passage et de forcer le respect des autres congénaires de l’entité. En somme il représentait un défi avec de gros gains à la clef. Mais… qui dit gros dragon puissant dit grosse volonté, mais ça c’est marrant, les gens ont très vite tendance à oublier…

Pas une seule seconde, les attaquants se demandaient ce que voulait le dragon. Non, pour eux, le dragon n’avait pas à avoir de volonté. Il existait pour se soumettre à un Maitre uniquement.

Je ne savais pas ce qui était le plus aberrant dans l’histoire : 

– de penser que le lien mental représentait la laisse et que si on tirait dessus et qu’on la dirigeait, le dragon s’y plierait purement et simplement comme un bon toutou
– de s’imaginer une seule seconde que mon dragon était dressable et allait dire au premier venu “oui Maitre… tout de suite Maitre…”


La première attaque, c’était un homme qui pensait qu’en pénétrant mon système mental, il pouvait m’arracher de force le contrôle et le commandement que j’avais sur les entités, dont une qu’il visait tout particulièrement : mon dragon. Il voulait obtenir la main mise sur lui. Il voulait me le déposséder. Il fut violemment balayé hors de mon territoire quand il tenta de charger l’entrée dans mes énergies.

Franchement, j’étais choquée que des personnes veuillent tenter un coup pareil à mon égard alors que je n’avais rien demandé à personne, et le pire, qu’ils pensent sérieusement pouvoir arriver à leurs fins… Je subissais de très nombreuses attaques durant la nuit, de tout type, sur de très nombreuses planètes et étais très souvent au front au milieu de guerre, ils croyaient quoi ? Que de me frotter à des âmes humaines me faisait peur ? J’étais très loin d’être une débutante en matière sombre.

Il puait l’égo, son visage était torturé par la soif de pouvoir. Il arriva sur moi comme une flèche, près à m’écraser comme une merde et à se servir. Il ne pensait qu’à une seule chose, me dépouiller et jouir de cette puissance en devenant son nouveau maître. 


Comment des incarnés pouvaient penser que des dragons s’échangeaient comme des cartes de Pokémon ? Pire encore de penser qu’il suffisait d”être à la tête pour avoir la réelle capacité et légitimité à diriger quoi que ce soit…

Le deuxième attaquant, je connaissais très bien, c’est ce qui me surpris dans l’attaque. Il faisait partie de mon cercle intime. Il feula à tout va, hurlant comme un égo assoiffé lui aussi. Il s’était construit avec l’image des dragons dans les jeux vidéos, où quand il appuyait sur un bouton, le dragon agissait comme un objet inanimé. La réalité était toute autre mais ça, il ne le voyait pas.

Il me dénigrait comme il l’avait fait tout une partie de ma vie, en m’insultant, en me traitant de médiocre, de nulle, de bonne à rien. Il fallait toujours qu’il m’écrase d’une manière ou d’une autre, même après toutes ces années. Son Ego n’avait pas changé, il était toujours aussi castrateur, méchant et insultant.
Il criait qu’il était plus fort que moi, que je ne savais pas contrôler la bête, et que je ne méritais pas de jouir d’une telle puissance. Qu’une puissance comme la sienne devait se contrôler avec poigne et que lui serait un maître bien meilleur que moi. Impossible de ne pas soupirer face à ça. Je n’avais pas envie de gueuler. Je savais très bien que l’affronter en face à face ne faisait qu’alimenter son Ego de manière exponentielle. Il se nourrissait des confrontations.

Une autre idée me vint à l’esprit le concernant : qu’il fonce droit dans le mur tout seul et se plante comme une merde. Oui, bah quoi ? Parfois, avec certains Egos surdimensionnés, la réalisation ne pouvait passer par le combat, ni même par le dialogue. Ils ne comprenaient que lorsqu’ils étaient le nez bien dans la merde.

Honnêtement, j’aurais pu le dégager simplement, mais maintenant j’avais très envie de voir le show. La chute du faucon noir en direct. Alors qu’il hurlait sur le palier comme un rageux en plein délire, je l’interpellais non sans amusement.

– Hum-hm. Tu crois qu’il suffit de tirer les rênes pour commander un dragon ? Oh bah écoute, Be my guest. Vas-y. Vas-y si c’est si simple. Essaie. Montre-moi. J’ai hâte de voir jusqu’où tu vas. Fais-moi rêver !

Je lâchais aussitôt le contrôle de ma porte mentale. Il me poussa violemment l’épaule en pénétrant dans l’enclos. Il croyait que je me soumettais à son incroyable puissance. Le petit conquérant qui pense que humilier et castrer, c’est gouverner.

–  “Ah-ah, Je prends le contrôle !! il sautait partout en grand victorieux tandis que je roulais les yeux au ciel.

– Non. Tu ne prends pas le contrôle, je te le donne l’accès temporairement. Tu rentres uniquement parce que je te le permets, sinon tu ne serais pas là.

“N’importe quoi !! Pousse-toi !! Tu n’es rien ici !! C’est pas toi qui me laisse passer, c’est moi qui prend ce qui t’appartient !! Avec Lui, je serais bien plus puissant que toi, tu n’es pas la hauteur ! Un dragon comme ça, se dresse ! Il sera mis au pas !! Je vais le mettre au pas, moi tu vas voir, et je serai le plus puissant !… Tu ne sais pas l’exploiter correctement, tu ne sais pas faire, tu ne le diriges pas comme un maître ! Tu n’as pas ce qu’il faut pour gérer une bête pareille !!” 

– Oh mis au pas… rien que ça… éh bé. Tu veux dresser Chouchou ? Bah bonne chance, parce que même ses propres Guides n’y arrivent pas. Il fait que ce qu’il a envie.

Je lui tendis deux laisses imaginaires. Il les attrapa à la volée, et s’assit sur un trône qui surplombait tout un univers. En sentant un poids sur le fauteuil, un début d’élan magique s’activa dans toute la pièce, puis il tira violemment les rênes contre lui comme on arrêterait un cheval en plein galop. Mes yeux s’écarquillèrent comme jamais. Même moi je n’avais jamais osé traité mon dragon de la sorte.

Oh il est sérieux ?… il croit que ça, ça marche ? murmurai-je. Il croit qu’un dragon sombre accepterait qu’on le traite de la sorte ?… Heennn…..il est fou…

– “Tu es à moi !! Tu m’appartiens et tu vas faire ce que je te dis !! Je suis ton Maitre !! Je suis celui qui te contrôle et tu vas faire ce que je te dis maintenant !! Active la force !! Donne-moi ta puissance !! Ta force est à moi !! ” 

La magie qui avait commencé à faire léviter les poussières du sol à mi hauteur retomba brutalement et tout se verrouilla en un claquement de doigts. Il n’existait plus une once de magie présente dans les lieux. A la place, la pression atmosphérique prit une toute autre teinte.
Mon dragon apparut dans un nuage noir de gaz, furieux. Son corps se métamorphosa en une tête humaine qui feula dans ma direction tout en fusillant du regard le mec perché dans mon système mental.

– “Mais c’est qui ce mec au poste de commandes ?!! Pour qui il se prend ? Il croit que lui peut me commander et m’envoyer des ordres ? Comme si j’allais les exécuter ! C’est n’importe quoi, complètement taré, lui !! Il rêve ou quoi ?!!” 

Je roulais les yeux au ciel en haussant les épaules et levai mes mains bien en évidence.

– C’est pas moi. Moi j’ai rien fait Chouchou. Je l’ai juste laissé passer. Apparemment, il a dit qu’il pouvait te dresser comme un clébard ! J’ai voulu voir ça ! Je l’ai laissé se confronter à toi.

Derrière son corps humain, des effluves d’un noir profond s’accumulèrent à une vitesse pharaonique. Elles reprirent la forme d’un dragon dont les crocs devinrent apparents. Les babines se retroussèrent et il se verrouilla en direction de la cible. Les retombées allaient être sévères d’autant plus que l’homme n’arrêtait pas d’hurler des ordres depuis la pseudo salle des commandes imaginaire.

– “Tu vas bouger, oui ??! Tu vas faire ce que je te dis ?? Tu dois m’écouter, tu dois t’incliner !! Tu n’es rien, tu agis, c’est tout !!

Parmi la Famille Dragon, ceux affiliés au Sombre étaient selon moi les moins commodes de tous, et les plus impulsifs. Un grognement intense se mit à faire vrombir toute la zone. De la fumée sortait de sa gueule et ondulait autour de lui. L’autre se croyait assis sur un trône tout puissant avec des ficelles à contrôler. Un grand délire de fantasmeur… Il se voyait être un Puppet Master, un espèce de petit roi capricieux devenu fort en écrasant les autres et en dirigeant tout le monde d’un simple bout de doigt. La seule raison pour laquelle mon dragon se retenait d’agir, c’était parce que moi je ne disais rien.

Je regardais l’homme insolent et bourré d’égo. 

– si tu crois que le lien avec un dragon se limite à un lien mental, alors tu n’as rien compris. Mon lien mental avec mon dragon n’est qu’une toute petite partie du lien émergé. Même sans tenir de rênes, ce dragon restera à moi. Il m’appartient. Il est à moi. Peu importe où je me trouve. Peu importe si je tiens des rênes ou non. Il suivra mes ordres et ceux de personne d’autres. Mon lien avec lui est tellement ancré au coeur de nos énergies que personne ne peut l’altérer. Tu ne pourras jamais le contrôler, et il ne se pliera pas. Au mieux, il pourra décider d’agir seulement si lui le veut. La seule raison pour laquelle il exécute mes ordres, c’est parce que lui le veut bien. Mais il pourrait ne pas le faire. C’est lui qui accepte que j’ai ce rôle. C’est lui qui m’autorise à le commander et à lui donner des ordres. Il n’acceptera cela d’aucune autre personne. Avant de faire plier un dragon par le lien mental, tu devrais t’assurer de connaitre la nature du lien qui relie un dragon à son protégé. Et arrêter de croire que les dragons ne sont pas capables d’agir sur un simple lien mental. Les dragons ne sont pas de faibles petites créatures, ils peuvent agir sur les humains sans aucun problème, même sans leurs accords.

Je posais à nouveau les yeux sur Chouchou qui s’efforçait tant bien que mal de se caler sur ma volonté. Je voyais bien que son seuil de tolérance avait été très largement dépassé. Ah Chouchou d’amour… Ma main balaya l’air tout en me retournant pour partir.

– Allez enough with that shit. Dégage-moi ça. J’veux plus le voir. 

A l’instant où l’ordre fut émis, de dos, j’entendis sa mâchoire claquer sèchement. La dimension disparut brutalement, je souris. Qui commande là ?…
Douce revanche… qui malheureusement fut de courte durée car il revient deux jours plus tard pour une nouvelle tentative de vol. Mais pas de dragon par contre cette fois-ci…


L’Ego ne s’arrêtera-t-il donc jamais s’il n’est pas sévèrement puni et recadré plusieurs fois ?…


8 Comments

  1. Charline

    Bonjour Camille,

    Pourquoi cette obsession de l’ego pour les Dragons ?
    Que je sache, tout le monde n’a pas un lien avec un ou plusieurs Dragons.

    Et puis il y a en a tellement de types de Dragons différents…

    En plus, quand tu as l’habitude de travailler avec eux et que tu as un lien fort, tu es demandées pour des missions en duo très souvent pour les effectuer. Peu importe quel ami Dragon t’accompagne d’ailleurs…
    (Comme ça m’est arrivé deux fois avec deux Dragons différents).

    Belle journée à toi.

    Bisous.

    1. Rêves Lucides et Spiritualité

      Hello Charline,

      C’est surtout le contrôle sur une entité qui intéresse l’Ego, cela nourrit son sentiment de supériorité.
      Dans le principe sombre, plus tu es capable d’asservir des entités puissantes, plus cela montre que tu es puissant. Ce qui en soi, n’est pas faux !

      Le fait qu’on soit demandé en mission n’est pas dû au fait qu’on ait un lien avec les Dragons, mais c’est surtout dû à nous, ce que nous sommes capables d’exécuter personnellement. Voilà pourquoi la complémentarité marche si bien. Ton rôle est accompagné. Et ils t’accompagnent dans l’expression de ton plein potentiel.

      Bonne journée et surtout bon weekend !!

      Bises

  2. Alexandre

    Bonsoir Camille,
    La fin de ton article pose une question intéressante. Dernièrement,j’ai lu un proverbe sur Facebook qui disait que la maturité, c’est quand tu as le pouvoir de détruire une personne qui t’a blessé mais qu’au lieu de cela ,on tourne les talons et on laisse la vie s’occuper d’elle…
    Je crois qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse à ta question, mais que chacun doit agir selon sa conscience
    Néanmoins, je comprends ce que tu ressens car ai été confronté à une situation similaire il y a un an. Une personne de ma famille étant informé de ma maladie a tenté par envoûtement de me faire disparaitre. Cela a été une très mauvaise idée pour elle dans le sens où c’est le mari de cette personne qui a payé la note.
    Le mari en question ayant frôle la mort n’a pas changé d’attitude vis à vis de moi mais la personne responsable si. Parfois, les décisions les plus difficiles sont les plus dures à prendre. Que la sagesse guide tes choix bises

    1. Rêves Lucides et Spiritualité

      Bonsoir Alexandre,

      Par exemple, quand tu dis “la vie fera les choses”. T’es-tu déjà demandé qui agissait dans l’astral ? Qui assume la charge des retours et qui dépense de l’énergie pour la gestion des énergies ?

      La vérité, c’est que derrière nos besognes, il y a toujours des êtres qui agissent pour traiter nos ingérences, qu’elles viennent de l’agresseur ou de l’oppressé.

      Je n’ai pas de problème éthique à assumer mes décisions dans l’astral.
      Le libre arbitre sert aussi à ça. Nous avons tous des choix à faire.
      Si on m’attaque, moi je trouve des failles et rends les flux lourdement.

      La sagesse a été pour moi d’apprendre à donner des avertissements pour donner une chance à l’autre de raviser ses options. Tu vois, chacun use de sagesse surtout en fonction de ce qu’il est, de ce qui le touche et de comment il incarne qui il est.

      Ma grand-mère m’a dit un truc un jour qui m’a marquée : On ne change pas fondamentalement qui on est, on ne change pas les angles, on les arrondit simplement.

      Bises

  3. Alexandre

    Bonjour Camille,
    Suis désolé si la publication de Facebook que j’ai cité a pu te heurter. Perso, je pense qu’elle fait réfléchir mais n’y adhère pas totalement. En effet, en cas d’agression occulte, j’ai tendance à renvoyer les choses après avoir prévenu parfois verbalement la personne.
    Je pense que ta grand mère avait entièrement raison.
    Après la question qui se pose face aux agresseurs est la suivante: auront ils la volonté d’arrondir les angles quand leurs égos sont en première ligne?
    Avec ma maladie cardiaque, je constate que les gens proches de moi sont plus souvent dans la confrontation que dans l’appaisement et je trouve cela très triste. Après avoir frolé la mort deux fois, je crois que les gens en général passeraient moins de temps en batailles stériles si ils réalisaient combien la vie est courte . Mais bon, peut être que cela est un voeu pieux bises

    1. Rêves Lucides et Spiritualité

      Hello Alexandre,

      Ah non, ne t’inquiète pas, je ne l’ai pas mal pris du tout 😉
      On échange, on rebondit, on a une conversation quoi ! héhé
      On n’est pas mous 🙂

      Ta question sur l’Ego est sensé. C’est bien là toute la difficulté pour l’âme aussi. Mais cela fait partie du game de l’apprentissage et de l’expérimentation…
      Ah les choix… les choix… trop de choix !…

      Je suis d’accord avec toi, la vie file si vite. Le coeur est à la fois si fort et si fragile.
      Moi aussi je trouve ça triste toute la confrontation.
      Arrives-tu au moins à avoir un espace dans lequel tu te sentes bien ?

  4. Alexandre

    Bonsoir Camille,
    En fait, l’espace dans lequel je me sens bien est chez moi avec mes chattes Lilith et chipie. Tu vas rire j’ai surnommé Lilith ma maman chatte pour son côté maternelle et chipie mon petit bulldozer lol
    Ma soeur et son mari sont les seules personnes de ma famille qui comprennent la gravité de ma maladie. Le reste de ma famille préfère faire comme si celle ci n’existait pas. Sans être cynique, ces personnes ne gagneraient rien financièrement à ma mort, donc, pourquoi m’aideraient ils?
    J’ai déjà prévu de confier à ma soeur(si elle accepte) mes deux chattes si je venais à mourir. Mais je ne lui pas encore demandé. . Je dirais qu’elles seraient comme des coqs en pâte chez elle. Bises

    1. Rêves Lucides et Spiritualité

      Malheureusement, on ne trouve pas toujours auprès de nos proches l’amour dont on désirerait tant.
      J’espère que tu trouveras les personnes qui sauront apporter de la douceur dans ton coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 4 =

error: Content is protected !!