Déroulement de ma session d’Art Spirite

Comment se déroule ma session d’art spirite ?

 

  • Déroulement d’une séance type de peinture médiumnique : La séance commence par un appel sourd, une envie de peindre. Une simple envie qui indique qu’on a ce désir de créer, d’exprimer quelque chose qui est en train de se manifester d’une manière complètement abstraite arrivant de nulle part. C’est une impulsion souvent soudaine qui me dit qu’il est temps de m’installer devant mon bureau et de laisser la plume des pinceaux parler pour moi.  Après avoir mis un cd de musique de détente et préparé mes pinceaux, le temps disparait d’un coup et le vide s’empare de moi comme un trou noir. Quand je peins, plus de pensées, plus de problèmes, plus rien ne compte à mes yeux hormis bouger le pinceau et le laisser prendre vie. Je sais que je respire, je sais que je suis là, mais la seule chose que mon esprit regarde, c’est la manière dont la couleur coule sur la feuille, la manière dont le pinceau glisse dans les liants et les pigments qui s’entrechoquent les uns dans les autres. Au fur et à mesure que je regarde ma toile prendre vie, les énergies deviennent de plus en plus présentes. Parfois, elles viennent des Etoiles, d’autres peuples, et parfois, elles viennent de mon âme et de mes Guides. Il y a aussi ces moments où mes Guides se manifestent juste pour aider mon Âme à peindre, à changer d’outils, ou prendre d’autres matériaux.  Je les entends comme un souffle de gens qui regardent par-dessus mon épaule et qui sont là, à mes côtés, à encourager mon Art et l’expression de ce qu’il est. Et pendant tout le processus, je n’aime pas être dérangée, même pour aller aux toilettes, c’est vous dire ! Ensuite, j’évalue la toile. Certaines toiles ont vocation à m’aider à me libérer d’énergies accumulées, tandis que d’autres sont une vraie canalisation d’énergies venues d’ailleurs. Je fais alors un tri dans ce que je souhaite transmettre aux autres.
  • Le temps d’intégration des énergies : Les énergies de la toile résonnent avec celui qui s’y connecte. Autrement dit, le temps d’intégration va dépendre de votre ouverture énergétique et de ce que vous êtes prêt à accepter à l’instant présent. Cela peut prendre quelques jours comme des années. Puis, arrive un moment où vous ne ressentez peut-être plus le lien avec elle. Vous passez à autre chose. Votre besoin est ailleurs. La toile a fait son travail, et vous avec. Il est alors temps de passer à autre chose. Lorsque l’on se sent attiré à une toile, il y a forcément un lien entre Celui qui se connecte et ce qui émane. Ce qui est intéressant est alors de comprendre ce lien, et l’accepter au mieux. Lorsqu’on résonne, on reconnait. Et c’est ce travail que j’offre aux autres, une reconnaissance énergétique. Mais tout comme nous avons du mal parfois dans la vie à accepter certaines choses, il est aussi parfois difficile de supporter certaines énergies tant elles nous perturbent. Ne forcez pas. Sachez respecter votre rythme naturel. Vous vous sentez attiré par la toile, c’est bien. Une toile vous repulse, c’est bien aussi. N’allez pas à l’encontre de vos ressentis.
  • L’accompagnement des Anges et des Guides : Je n’ai pas de guides prédéfinis lorsque je peins. Mes gardiens ne me quittent jamais. Et puis, il y a les autres, ceux qui veulent me rendre visite, le font et se manifeste d’eux-mêmes. Certains de mes protecteurs se font discrets tandis que d’autres m’aident à gérer les flux énergétiques afin que je ne sois pas trop perturbée et que je ne me torture pas en peignant des énergies que je n’aurais pas l’habitude de côtoyer. Maintenant, si on parle de mon environnement astral, mon canal est gardé, tout comme ma bulle énergétique quand je peins afin que je ne sois pas dérangée par des forces denses qui viendraient me parasiter tandis que j’ai l’esprit ailleurs. Mes guides m’offrent l’ancrage nécessaire et la réception des énergies.  Ils sont pour moi autant des amis, que des protecteurs et des professeurs de peintures. Ils me conseillent sur les couleurs, les outils, ou m’invitent à arrêter de peindre lorsque je deviens trop fatiguée. Je ne canalise pas leurs énergies proprement dites. Ils m’accompagnent dans le processus de création mais me laisse le soin de peindre ce que j’ai envie et ce qui interpelle mon âme. Ils m’aident à m’accomplir et à faire ce qui a du sens pour moi.
  • Les dimensions auxquelles j’ai accès : Si je dessine, c’est parce que ma petite fille intérieure est souvent avec les fées pour dessiner tout un tas de trucs qui m’échappent. Mais comme les fées énervent mon égo, je ne tolère pas leurs présences. Je préfère donc me retrouver seule avec mes anges et mes dragons et me connecter à l’espace. Ce que j’aime, c’est parcourir le monde, et la richesse de ce qu’il a offrir.  Je ne m’arrête pas à un type d’énergie ou à un clan précis. Je n’ai pas de limites ou de contraintes dans les énergies que je souhaite rapatrier. Du moment qu’elles ne me portent pas atteinte et ne soient pas hostile envers mon âme et mon intégrité, je lâche prise et vois où mes énergies se posent. Vous comprendrez alors que ça laisse un vaste champ d’action. Toutefois, je n’aime pas le bas astral et les dimensions d’entre-deux, alors je ne vais pas dans ces univers de mon plein gré.
  • Ma propre bibliothèque astrale :  Etant une artiste dans l’âme, celle-ci a créé une bibliothèque astrale avec des milliers de dessins que ma petite fille intérieure a fait et qui fonctionne comme des cartes d’oracle. Dans cette zone astrale particulière, on y rentre, on y demande à voir le dessin que son âme a besoin de voir, et un système de transport est mis en place pour naviguer à l’intérieur de la zone. Il suffit alors de monter sur le fauteuil et se laisser conduire jusqu’à vous retrouver face à un dessin qui viendra réveiller des énergies dormantes en vous.  J’ai découvert ma bibliothèque parce que je l’ai visité plusieurs fois pour moi-même aller jouer du dessin oracle que j’avais mis au point.  Honnêtement, il y a tellement de thèmes disponibles que j’ai halluciné moi-même, tous les types de magie sont représentés, tous les clans, toutes les constellations, toutes les runes et planètes, l’univers stellaires, les guérisons et tout un tas d’autres que je n’ai pas vu encore qui ont défilé trop vite. Il y a ceux que je rajoute aussi quand je fais de nouvelles découvertes ou que je crée de nouveaux liens énergétiques avec des entités. Bref, si vous le souhaitez, il suffit de demander l’accès directement à mes guides sous forme d’une intention sincère et non viciée. Le reste se fera tout seul. Si vous n’êtes pas médium, faites une demande simple, expliquez pourquoi vous souhaitez y avoir accès et demander à faire un rêve pour réceptionner le dessin. Votre appel sera entendue. Maintenant, vous serez pris en charge uniquement si c’est dans votre intérêt.

 

5 Comments

  1. Alone
    Une bibliothèque astrale…………………..une p……… de bibliothèque astrale.

     

    Je te deteste dis moi qu’on en a tous une s’il te plait alleeeeeeeeeeez fais pas ta Camille pour cette fois là. C’est pas possible d’avoir autant de chance bref c’est vraiment super en fait ça le fait penser au livre Au delà de nos rêves ce livre est super bref j’espère que tu vas bien sinon et bonne soirée. N’empêche un bibliothèque

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Coucou Alone,

      Tu me fais rire !
      En fait, la bibliothèque représente les connaissances amassées au fil de nos vies.
      Il est évident que les vieilles âmes en ont une plus vaste que les jeunes âmes, mais c’est normal. Il n’y a rien à envier. C’est le cycle d’apprentissage commun à tous. Après, certaines connaissances proviennent de notre lignée et de nos affiliations astrales et d’autres de la Source elle-même.

      Ensuite, en fonction de l’ouverture spirituel de la personne, il aura plus ou moins accès au contenu.

      Pour ma part, j’ai différentes bibliothèques. Une que je laisse accessible à ceux qui passent le garde fou et qui est sous forme de cartes oracles, et une autre avec mes livres personnels, que je ne sors qu’en cas de besoin dans mon cheminement.

      Bises

  2. Alone
    Putain de m……… c’est ouah c’est vraiment ouah m’enfin c’est……bon je te déteste. Mais tout le monde n’est pas artiste dans l’âme……..si ? C’est idem pour des écrivains ?  M’enfin je me vois mal avec des peintures mais bon…..c’est relatif pour les personnes je suppose alors OK OK.

    Bon mais j’ai une question concernant une amie à moi. Je ne savais pas ou poser la question mais bref…..Disons qu’elle a subi un abus de quelqu’un de proche et cela à provoquer un traumatisme chez bref elle a plus ou moins réussi à s’en sortir en fait elle est vraiment parfaite mais bref le problème c’est qu’elle à créer un cube (dans son monde intérieur) ou elle y a “enfermer” son enfance et sa petite fille intérieure et rester là dedans. Vous avez dit que lorsque vous dessiner cela signifie que votre petite fille intérieure est avec des fées mais dans le cas de mon amie elle a de l’inspiration (d’ailleurs elle compte sortir un livre bref) tout sa pour dire il y a t-il un moyen pour elle de faire sortir d’une manière ou d’une autre sa petite fille intérieur (elle reste coincer or du temps là ou le traumatisme c’est produit)

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Coucou Alone,
      Le fait qu’une de mes bibliothèques soit en dessin, c’est parce que je l’ai voulu ainsi. C’est une approche personnelle. Pour les autres, c’est très différent.
      Si tu es écrivain, tu dois avoir aussi des histoires à raconter, des choses qui “trainent” dans des tiroirs mais peut être ne t’en rends-tu pas vraiment compte.
      Essaie de t’y connecter tout simplement.
      Vois un livre, et ouvre le et vois ce qu’il se passe.
      Sinon, je n’ai pas dit que tout ceux qui dessinent sont avec les fées. C’est simplement mon cas. Ma petite fille se retrouve souvent avec elles parce qu’elle aime dessiner et elle aime leurs énergies.

      Concernant ton amie, il existe plein de manières pour elle de sortir de sa coquille et de guérir, mais c’est à elle de le vouloir et d’en faire la démarche, et ce, si elle en éprouve le besoin.

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 3 =