éveil du sombre

 

blue_moon-1583322

 

 

Je suis dans un vide, dans un creux qui n’a pas de nom.

On a beau cherché, rien ne s’allume, rien ne s’illumine.

Je croyais avoir toujours une torche avec moi, pour rester éclairer dans le noir, mais non.

Je me rends compte que malgré ma lumière, rien autour ne vit. Rien ne prend forme.

Tout est vide, dans ce gouffre sans nom.

Je parcours le vide à la recherche de quoi déjà ?

Pourquoi suis-je là ? Je ne le sais même pas, ni comme suis-je arrivée là.

Tout ce que je sais, c’est qu’il n’y a rien.

J’ai l’impression de me fatiguer pour rien, d’hurler pour rien.

Ce monde est mort.

Je veux partir. Ce gouffre m’étouffe. Rien ne me permet de m’exprimer, pas même ces feuillets.

Je voulais croire à de grandes choses pour moi . Je voulais croire que j’avais du potentiel comme disait ce dragon dans mes rêves.

Quel potentiel. Regarde-moi. Je ne suis bien que trop lâche.

J’ai l’impression de rentrer dans une phase sombre, glauque.

Ca me donne envie d’être vilaine et d’envoyer des merdes à tous les gens que j’aime pas. Après tout, je reçois bien quelques unes de leurs merdes qui passent à travers les mailles de mes guides.

Pourquoi pas me venger après tout. Pourquoi devrais-je faire preuve de sagesse ? Ca m’énerve de devoir faire la gentille pour éviter de me faire engueuler par mes guides ou de me voir couper l’accès à mes dons pour des raisons aussi stupides.

Nan mais franchement. Il faut que je trouve un moyen avec mes guides de me créer une plateforme ou un entrainement de défoulement quand je baigne dans une marée noire.

Franchement, vous ne voulez pas être dans ma ligne de mir. Toute arme astrale que je peux créer pour cogner, je l’utilise.

En faite, mon idée du moment est de créer avec mes énergies sombres une belle épée noire et de me battre avec un de mes guides.  En faite, j’ai eu la saugrenue idée tout à l’heure en cherchant une image de profil sur facebook. Je cherchais un dragon (pour changer de d’habitude) et puis là, ni une ni deux, je me suis vue me défouler avec lui.

Pas pour lui faire du mal, mais plus pour qu’ils m’aident à me vider de ces énergies, parce que je dois vous avouer. Je suis une parfaite gamine avec les énergies sombres. Et lorsque j’ai envie de me défouler, croyez moi que je visualise à une vitesse impressionnante.

J’en suis peu fière, mais en même temps, je ne vais pas me voiler la face. Cette envie de tout détruire me démange. J’en peux plus. Faut que je fasse quelque chose.

Quand je souffre, je veux faire souffrir. Et il me faut mon défouloir. Il me faut cette plateforme d’accueil de mes énergies sombres sinon, je vais tout simplement tout détruire, mon couple et mon environnement au passage.

 

Tiens ! j’ai une idée !!

Il va falloir que je crée un jeu vidéo astral. Que je choisisse mon personnage. Et mon arme.

Non, mon arme, je la crée. Y’a pas à discuter.

…. Hum…. Pour mon personnage, ce sera…. Moi. Il faut que ce soit moi. Sinon, je ne vais pas y arriver.  … Non d’accord, je vais créer mon personnage, après tout, c’est ma plateforme. C’est mon jeu, mes règles.

 

Alors, l’arme déjà ! l’arme ! J’ai envie ! Je la vois si clairement dans ma tête !!  (tu m’étonnes vu comment je marine dans le sombre depuis un certain nombre de jours)

C’est une belle et magnifique dague-épée (taille entre deux) faite d’une flamme noire vivante.  La pointe est curvée comme des dagues de certaines minorités ethniques sub-sahariennes. Cette arme, je vais lui donner un nom. Elle s’appelera Knah. C’est le nom qui me vient à l’instant pour Elle.

Posons l’intention maintenant.

« Tu ne l’as pas déjà fait ? » une voix se fait entendre.

          Non. Je veux le faire avec elle. « Knah, je veux que tu deviennes mon pilier de mes énergies sombres. J’aimerai par ta simple existence que tu m’aides à gérer mes énergies sombres. J’aimerai que tu sois ma Dame Sombre. »

 

Ensuite…. J’hésite à faire le personnage ou le lieu…. Lequel devrais-je faire ? ….(1min plus tard )

Le lieu.  Ainsi soit-il.

Alors posons l’intention dans sa création.

 « Je demande un lieu pour accueillir mon déversoir sombre, mon trop-plein et toutes mes ingérences énergétiques converties par et à travers Knah. Je demande une passerelle pour extérioriser sous forme d’entrainement, de défouloir en combat physique astral et magique, qui soit  suffisamment puissante pour ne pas laisser des failles dans mes énergies vers mon environnement dans la Matière.  Je demande que cette passerelle soit accueille par un guide compétent à cet effet qui pourra m’entrainer et m’apprendre à gérer ce trop plein sans que ça ne parte en cacahouète.  Peu importe son Statut et sa Nature. Que ces guides représentent la guidance de la Source face à cette demande.

J’aimerai que ce lieu soit passée dans une « zone » astrale à part. Une zone dite neutre.

Je sens que c’est important. Je ne veux pas ressentir ni de l’Ombre, ni de la Lumière. Je veux que cette zone soit façonnée en fonction des énergies du moment présent que Knah vibrera. Cela permettra au lieu d’être parfaitement adaptée à son taux vibratoire.

« pourquoi ne pas mettre le lieu dans une zone intermédiaire basse. Il y serait adapté. »

        –  J’ai peur de ces zones là. Je ne les connais pas. J’ai peur d’y être influencée. Non, je préfère une bulle neutre sinon j’ai peur d’avoir trop peur de ce qui va m’entourer et de ce que je pourrai garder en crasse après ….

« Et si nous t’accompagnions dans le lieu prévu à cet effet ? »

          – Nan…. J’veux pas, j’aurai peur.

Je vois cette bulle bleue magnifique autour de moi. Je sais ce qu’elle signifie. Je n’aurai qu’à me mettre dans cette bulle si j’ai peur.

Bref. Ce jeu commence à m’amuser. Continuons.

Alors, je demande un Gardien au minimum + un ou plusieurs Guides pour l’intérieur du dôme choisis par la Source. Le lieu sera…. En fonction de ma Dame Knah sous l’égide des guides en dimension intermédiaires basses pour commencer.

 

A l’intérieur du dôme, je veux un référent de ma Lumière intérieure . car je refuse de me perdre dans ces énergies là. Il est hors de question que je m’y soumette. (je suis prévoyante hein !)

Ouais, je crée vraiment ma plateforme d’accueil. Je ne rigole pas.

Je ressens le besoin de la présence d’un Arbre. Mon référent sera mon Arbre intérieur. Peut importe sa forme et sa couleur, il devra être présent de vue ou par mon Appel.

En faisant ainsi, je créé mes piliers de confiance, qui m’apprennent à me reposer sur mes propres schémas et ce que j’estime être en confiance avec. Je choisis quelque chose avec lesquels je me sens à l’aise pour un tel exercice dans un tel univers.

 

Pour mon personnage, je veux être…. Un Mage guerrier. (lol la nana qui a toujours voulu être un mage guerrier) Et pourtant, je sens que ca ne me correspond pas. Pas pour ce travail. Quel personnage devrait choisir.

Ah ! Je sais ! C’est Knah qui le dévoilera en fonction de ce qu’elle a besoin pour vibrer !

Quelle belle idée !! « Knah, lorsque je t’appelerai, fais vivre en moi ce qui a besoin d’être réveillée pour faire le travail présent et créé ainsi le lieu le plus adapté et sécurisé pour ce travail. »

Knah, j’ai confiance en Toi. Parce que tu seras mon Pilier.

 

Je prie l’Univers de bien vouloir m’accompagner dans ma démarche impulsive et un peu extrême. Mais je dois avouer que l’idée me plait beaucoup.

 

Commencons maintenant le jeu. MON jeu.

D’abord, je sens que je dois pouvoir être capable de l’invoquer et d’être stable face à elle.

En serais-je capable de lancer la partie ?

 

A vrai dire, je n’en sais rien.  Mais il n’y a que celui qui n’essaie pas qui n’avance pas.

   « ce n’est pas pour toi, tu vas te faire bobo » j’entends maintes fois dans ma tête après avoir à peine fermés les yeux juste après avoir choisi mes pierres d’accompagnement, un cristal et une obsidienne.

QU’importe, je m’en fous, je veux tester. Pourquoi aurais-je peur de Kahn ?…

Je décide de continuer l’exercice et bizarrement, je suis d’un coup très calme. Tout est assez calme. Trop calme même. Je sens le courant électrique de mes pierres dans mes mains. Je me sens bien en faite. Je n ‘arrive à penser à rien, et en même temps, rien ne se dévoile, donc je ne vois rien. C’est assez drôle parce que je n’ai pas l’habitude de ne rien voir et de me sentir bien quand même.

Je ne vois rien. Je l’appelle à se manifester, mais rien n’y fait. Tout est calme, c’est presque flippant franchement surtout comment j’étais énervée toute la journée.

D’un coup, Paf ! je vois deux fées, juste là sous mon nez qui m’arrive droit dessus.

« Knah ne viendra pas , mais nous oui ! hihi » disent-elles en riant.

Elles  jouent autour de ma tête puis me disent « Quelle belle journée ! Regardes le soleil, il est bleu ! »

       –  Je ne vois pas de soleil moi, mais je vois la lune avec un reflet bleue en effet….

« C’est une belle journée n’est-ce pas ? »

           – ?…. dans l’astral sûrement.

« le bleu ! que c’est joli le bleu, c’est une belle journée ! »

 

Ah… bon….. bah…. J’avais pourtant bien testé mon jeu, mais je crois que ce soir, je n’irai pas plus loin.

Un autre jour, qui sait.

Bonne soirée.

 

PS: ah merde… ce n’est qu’en relisant que je me dis “bulle bleue…. soleil bleu – lune bleue”…. quelle drôle de coincidence !! je n’avais pas du tout capté ! y’a peut-être un truc  là-dessous !!

PS 2: Quand même ces fées… elles sont graves… Moi je voulais du sombre, du glauque, de la cogne, du combat… et elles, elles arrivent comme des fleurs “le bleu ! que c’est joli ! “…. pffhahahahaha

 

Merci à elles.

 

Bises


Source: Guides de l’Ombre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *