La foi humaine

Angel-fantasy-31349292-456-393

 

Bonjour à tous,

 

J’ai rarement envie d’apprendre de choses au point de me renseigner sur comment faire. D’habitude, je me débrouille toute seule, à l’arrache, avec les moyens du bord. Mais pas ce soir. J’ai eu envie d’apprendre comment faire une tresse inversée. Le pire c’est que ca m’a pris exactement 5 min et qu’en un coup, j’ai réussi. Si l’apprentissage de la vie pouvait être toujours aussi rapide, ce serait cool !

N’empêche, je suis contente de moi parce que je me suis ouverte à une méthode extérieure pour en tirer un bénéfice. Disons que c’est surtout que je ne voulais pas galérer et que cela faisait plusieurs semaines que cette idée me trottait dans la tête.

Il est parfois difficile d’évoluer lorsque l’on refuse toute aide ou idée extérieure. Alors, lorsque l’on veut s’apporter un peu de changement dans sa vie, il est bon d’ouvrir une porte, la porte du “je ne sais pas alors je ferme mon caquet et j’apprends de ceux qui savent faire.”

Ma fierté est terrible. En faite, je n’ai jamais su pourquoi mais depuis très très petite, j’ai toujours voulu faire les choses seules et exactement comme j’avais envie. Faire comme les autres ne m’a jamais attiré plus que ça.

Cette porte est difficile à ouvrir pour moi, mais en ce moment, j’ai envie de l’ouvrir parce que je me découvre femme à travers les autres femmes. Je les observe, ce qu’elles portent et comment, comment elles bougent, comment elles se maquillent. Je regarde ce qui me plait et ce qui m’attire, ces choses que je verrai bien sur moi. Je m’inspire des femmes pour vivre la femme que je suis.

Mais parlons bien, parlons peu. J’ai surtout envie de parler d’un autre sujet qui me tombe comme un cheveu sur la soupe. Vous savez, ce fameux cheveu là, qui vient alors qu’on ne s’y attend pas et que ce n’est pas du tout le moment !

Je voulais en parler tout à l’heure, mais j’ai laissé tomber sous prétexte que ce sujet ne reviendrait plus sur le tapis et que c’était vraiment trop incongru. Faut croire que non. Il persiste dans ma tête et je ne sais pas du tout où ça va me mener, mais on y va. De toute façon, les phrases vont se former toutes seules dans ma tête, j’aurai plus qu’à écrire comme à chaque fois.

Bref, abordons ce thème de la foi humaine.

La foi humaine est un concept difficile tant elle tend vers un abstrait relatif. Elle part d’une Conscience humaine amenée vers la conscience d’un absolu, d’un Tout au sein de l’Univers.

Elle représente ce que nous sommes, ce que nous avons été et ce que nous serons en même temps. Elle rejette toute nécessité de paraitre tant elle existe au dela des abstraits dimensionels.

C’est une conception hors norme, pourquoi hors norme ? Parce qu’en tant qu ‘être incarné, notre égo et mental a besoin de quantifier, d’où le fait que la foi humaine est comprimée entre un quantifiable et une relativité absolue. C’est un paradoxe particulier  qui fait que nous oscillons entre notre humanité, notre incarnation sur terre , fait de corps et de matière, de forme et de taille, et celui de Pensée, de notre divinité au delà des dimensions, dans le monde de la relativité et au sein d’un Absolu, du Tout. 

Nous remettons sans cesse en cause notre existence car nous ne savons pas ce que nous sommes. C’est la philosophie de l’Homme de se replacer au sein de l’Univers. Ce n’est pas tant que nous ne savons pas, mais plus que nous avons mis de côté ce que nous sommes pour vivre ce que nous avons à vivre sur terre.

Bien qu’incarné, notre part divine existe toujours, ainsi, nous allons venir forger une foi humaine, c’est à dire, créer un pôle de croyances en tant que l’Homme que nous sommes, mais tout en étant Conscience que nous sommes aussi un Esprit qui a une Conscience au-delà.

La foi humaine est alors délicate dans le sens où elle unit les deux, l’Homme et l’Esprit, mais qu’en même temps, elle apporte peur et espoir en y mélant l’égo. Ce n’est pas une tare en soi, c’est juste un système de fonctionnement propre à l’Homme.

Je vois par exemple comment notre foi n’est pas la même une fois en rêve lucide. Qu’est-ce qui change alors ? Le fait de ne plus avoir un corps de chair, mais un corps de pensées qui oscillent entre les mondes. On se retrouve dans un autre système de pensées qui n’est pas régi par les mêmes codes. Non pas que nos codes soient compliqués en soi, mais ils sont juste humains, fondamentalement humains.

Aggrandir sa foi est délicat car elle demande à travailler sur sa relation à son humanité, à ses croyances, mais surtout aux limitations qui régissent notre système de pensées. En soi, ce n’est pas compliqué, mais disons que c’est profond tant notre foi vient régir notre vie tout entière.

Par foi, il ne faut pas entendre religion. Ne confondez pas.

“je n’ai plus rien à dire ni à ajouter” me vient brutalement dans ma tête. La porte se ferme en un claquement de doigt et je n’ai plus rien pour l’instant à rajouter sur ce sujet. J’y reviendrai peut-être plus tard.

 

Bises


Source: Divers 1

4 Comments

  1. Lubio

    Bonjour Camille,
    J’espère que tu vas bien en cette période difficile, et que tour va au mieux dans ta (ou tes?) vie.
    Je t’avais déjà parlé il y a environ un an sur ce blog car je voulais te parler de fréquence de rêves lucides et de la technique WILD. Mais là, c’est un tout autre sujet.
    Je ne vais pas y aller par quatre chemins, je crois en un Dieu unique (donc pas de Jésus), étant musulmane. C’est un héritage de mes parents mais aujourd’hui cela reste un choix et je ne remettrai jamais ma foi en question. Je la cultive, je m’instruis, je suis heureuse dans mon rapport avec l’au delà. Je crois aux mauvaises et bonnes actions, au destin, jugement dernier….

    En parallèle je fais des rêves lucides très régulièrement. Avant c’était environ 1 par semaine, aujourd’hui 1 par jour où tous les deux jours. Dedans je ne fais rien de très poussé, en général de l’exploration et de l’amusement. Le phénomène des rêves lucides est pour moi incroyable car quasiment inconnu, surréaliste, et malheureusement il n’est évoqué nul part dans le Coran (je ne sais pas pour la Bible et la Torah).
    Bref, je m’égare. Enfait, je ne connais pas tes convictions religieuses ou si tu as une foi(et je n’aurais jamais le culot de te les demander), mais je voulais savoir si l’existence d’un Dieu, de ses anges, d’un paradis, d’un enfer, etc… Étaient compatibles ou liés avec tout ce que tu racontes sur ton blog (l’astral, les guides, les énergies…)

    Je veux savoir car pour moi les rêves lucides ne sont certainement pas le seul fruit d’une création cérébrale, mais c’est beaucoup plus spirituel. Mais comme je n’ai pas d’explication religieuse… Tout ce que je sais c’est qu’il est dit que l’âme voyage pendant la nuit, ce qui explique les rêves. Et ça me paraît beaucoup plus logique que tous ces trucs scientifiques (de toute façon la religion et la science sont un peu comme chien et chat). Après libre à tout le monde d’y croire, mais moi pas du tout.

    Je suis désolée si je t’ai embrouillée ou quoi que ce soit… Mais enfait je veux tellement que ma vie onirique fasse partie intégrante de ma vie entière et que je la pousse plus loin, mais à cause de ma désinformation et parce que je veux rester en accord avec ma religion, je ne me permet jamais d’aller plus loin que manger, voler, et embrasser.

    Aussi autre chose qui m’intrigue : comment cela se fait-il que tes récits astraux soient si poussés avec des personnages si développés et énigmatiques et de telles aventures, alors que certains (comme moi) en font beaucoup moins ? Est ce parce que nous avons la croyance que rien d’aussi fou peut nous arriver, et que nous bloquons notre esprit en le limitant à de “futiles” expériences ?

    Pour tout ce qui est guidance et compagnie, j’ai rencontré un personnage de rêve il y a plus d’un an. Je suis particulièrement attachée à lui (physiquement ou mentalement) mais il ne vient pas toujours et me rejette. J’y pense même pendant la journée et j’ai l’impression d’être folle. Qu’en penses tu ? Est ce seulement un personnage lambda à qui j’ai donné un rôle trop important, ou réellement un guide ou quelque chose du genre. Il est blond (d’ailleurs la couleur jaune et les blonds sont très présents dans mes rêves) et peut devenir un phoenix.

    Merci pour ta patience et pour ce blog enrichissant.
    Passe une bonne soirée/journée.

    1. Spiritual Flower

      Bonsoir Lubio,

      Merci pour ton ouverture.
      Si tu lis mes aventures, tu vas rapidement voir que je parle de mes rencontres avec des anges.

      Je ne suis pas religieuse, je crois simplement en mes ressentis et en mes rencontres et reste ouverte à la création du monde. Pour moi, il y a des bouts de vérités parsemées un peu partout et je picore en fonction de ce en quoi je me retrouve.

      Les rêves lucides sont un pont avec ta divinité. Et c’est à toi de l’explorer en fonction de tes croyances et ressentis personnels. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise manière de les appréhender. Il y a ton approche et ce que tu décides d’en faire.

      C’est un fenêtre vers ton âme et elle te montre et fais vivre en fonction de l’espace d’expression que tu lui permets de prendre en toi.

      La plupart du temps, ce sont nos guides qui se manifestent / tentent de se manifester. J’ai fait des pages sur le sujet, tu vas les retrouver sur mon site en fouinant un peu.

      Pourquoi moi je vais plus loin et les autres non ? Et pourquoi j’aime les fraises et certains non ? Et pourquoi j’aime ranger et suis plutôt active le soir et certains non ?
      C’est comme ça. Certains ont un chemin différent voilà tout parce que nous avons tous notre propre route à arpenter.

      Bises

  2. Lubio

    Re
    Merci beaucoup pour ton message et ta réponse. Je pense avoir compris le message, tout cela est avant tout personnel et j’ai le droit d’avoir l’approche que je veux.

    À la prochaine je l’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + un =