Basculer en rêve lucide au moment du coucher

 

Ressentir le passage  Vous voulez faire un rêve lucide sans vous prendre la tête ?

 C’est facile… ! Enfin, avec un petit peu d’entrainement, vous allez voir comment ce petit exercice peut être un bel outil pour basculer sans grosses difficultés au moment d’aller se coucher.

 Attention ceci dit !  Il faudra rester éveillée tout en laissant le corps s’endormir…

 

Bonjour à tous,

 

Je vous propose aujourd’hui un petit exercice qui a pour vocation de vous retrouver lucide en rêve.

C’est à la fois simple comme bonjour et difficile car la conscience ne tient qu’à un maigre fil.

 

Lorsque l’on se sent s’endormir, le corps devient soudainement lourd, comme un poids qui s’enfonce dans le matelas et dans le sol. Votre mental va pour faire de même. On va appeler ça “sombrer” car littéralement, un trou noir s’offre à nous. Apprenez à détecter ce moment.

La sensation de poids s’envole, et l’esprit a cette impression de chute qui sera plus ou moins douce selon la façon dont le corps sera aspiré par cet état de sommeil. (Inutile de vous dire que plus on est crevé et plus la chute est sèche et rapide.)

Laissez votre corps et son mental sombrer dans le sommeil. Vous acceptez de lâcher prise tout en restant alerte.

Pendant ces instants là, vous devenez observateur. Vous ne risquez rien. Votre corps est dans votre lit bien installé, vous n’avez donc pas à vous en soucier.

Vous pouvez accueillir tout ce qui va vous traverser. Un trou noir, une chute effroyable pour certains, des voix, des situations, des films peuvent se dérouler devant vous, des scènes que vous ne comprenez pas aux premiers abords. Ce n’est rien, accueillez simplement.

Ne réactivez pas le mental en essayant de tout comprendre maintenant. Vous n’y arriverez pas. Restez dans le lâcher prise. Votre conscience est en train de voyager à un point. Donc en chemin, elle voit et vit des choses. Acceptez le.

Si vous décidez de bouger maintenant, votre conscience rebasculera dans le lit. Elle est en cours de déplacement, donc encore pleinement reliée au corps physique. Si vous voulez bouger, utilisez seulement et uniquement votre pensée.

Maintenant que nous basculons en rêve lucide (ou sortie astrale), tout s’exécute par la pensée.

Apprenez-le à sentir ce point où tout bascule. Vous verrez, avec un peu d’entrainement, cela devient presque simple comme bonjour. Le seul hic, c’est que souvent, le sommeil nous attrape sans crier gare. Pour pallier à cette situation, quand vous savez que vous êtes claqué et prêt à vous couchez, détendez-vous et laissez vous aller. Vous apprendrez à reconnaitre les signaux que le cerveau vous envoie lorsqu’il change de fréquence.

 

Ce moment est crucial.

Vous le ressentirez sans trop de mal si vous acceptez de le laisser faire sans prendre le contrôle. C’est le plus chiant ici à gérer. La prise de contrôle. Autrement dit, de rester conscient de ce qu’il se passe mais ne rien faire.

Combien sommes nous à sentir cette chute et à se réveiller d’un coup sec surpris par cet effet qui nous englobe et nous fait “chuter” ? On a peur, on stresse alors on rouvre les yeux de manière vive et brutale.

Le truc ici sera d’accompagner le glissement, la chute ou le mouvement – appelez le comme vous voulez – mais d’accompagner doucement.

Un décor va se poser et monopoliser votre attention. Votre esprit se focalise dessus et commence à s’ancrer dans cet univers. On peut le voir comme un point d’atterrissage.

Vous commencez alors à basculer mais pas complètement car si vous bougez vos membres, vous le ferez dans votre lit. La connexion n’a pas encore entièrement basculée d’un monde à l’autre. Une partie de votre conscience est encore majoritairement relié à votre dimension physique. Elle n’a pas suffisamment d’ancrage dans la dimension pour que vous puissiez en prendre le contrôle.

Vous devez maintenant tirer votre attention uniquement dans l’univers qui vous accueille. Voyez vous marcher, sentez vos pas et avancez dedans. Allez- y ! Ne lâchez rien. Imaginez vous marcher et marcher dedans. Vous allez voir, à un moment, des images que vous voyez en face de vous, vous rentrerez dedans. Vous basculerez en 3D et vous aurez un corps, votre corps onirique.

 

Et maintenant, que faites-vous sachant que vous êtes lucide ?…

 

Bonne découverte

Bises

 

Enregistrer

11 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *