Connivence malencontreuse

 

Salut à tous,

A vrai dire, je ne comptais pas écrire d’article avant le début de la semaine prochaine, mais ce matin, je suis à cran.

Je fais l’objet d’un ciblage énergétique, et je n’apprécie pas. Mais alors, pas du tout. Je comptais rester dans le silence et gérer en toute discrétion, mais après réflexion, je me demande pourquoi je devrais taire ce genre de pratiques néfastes qui se produit dans l’astral. Parce que je ne suis pas la seule qu’on cherche à intimider ou à vouloir soumettre pour prendre le contrôle de nos énergies, parce qu’on a des énergies puissantes et qui peuvent être mises à profit par ceux qui veulent avoir la mise sur nous.

J’admets que j’ai été pris de court. C’est sûr, en débarquant avec une équipe de gros bras chez moi, dans ma maison, et en voulant à tout prix me kidnapper pour m’emmener je-ne-sais-où, ça m’a fait l’effet d’une douche froide en rêve. En un millième de seconde, j’avais compris. J’étais devenue la cible recherchée par un groupe agissant dans l’astral pour le solde d’une personne à des fins néfastes. J’ai sauté par la fenêtre tentant à tout prix, de leur échapper. Je me suis réveillée choquée. Ce n’est pas possible putain, on voit ça que dans les films…

Comment ose-t-on pénétrer mon antre et me chercher à me porter atteinte aussi violemment ?…  Et comment ont-ils su où j’habitais ? Ils ont utilisé des sorts, les connards. Certes, j’ai été surprise et indignée. Des forces mal intentionnées voulaient mettre la main sur moi, me contrôler et me manipuler.

Le pire, c’est que malgré mon sentiment de mise en danger, je ne pensais pas qu’ils allaient revenir quelques jours après. J’y croyais sans y croire vraiment. Mais voilà, ils m’ont clairement ciblées et ne me lâcheront pas.

Deux jours après, un nouveau rêve pourri. Ils m’ont chopé je-ne-sais-comment. Ils m’ont jeté dans un fourgon, emmené dans une pièce de rat de laboratoire, mis la camisole et attaché sur un fauteuil opératoire, et m’ont scellé les paupières ouvertes avec leur casque en inox posé sur la tête. Devant moi, un diapo faisait défiler des feuilles où étaient inscris des analogies de toutes sortes. Le but était de me faire rebasculer sous leur contrôle en étant soumise à ce contrat magique. Bande de demeurés. Si vous croyez que ce contrat d’asservissement marche sur moi… Je l’ai déjà vu, je la connais, et je n’y suis pas assujetti comme un grand nombre de la population terrienne. Je ne sais pas pourquoi, mais ça n’agit pas sur mes capacités ni sur ma vision.  Je suis “éveillée” et ce contrat n’a pas d’influences sur moi.

Attachée comme un animal enchainé, ils pointèrent un doigt sur ma paupière et le cousirent dessus. Vous connaissez l’expression “avoir mis le doigt sur quelque chose”. Et bah eux, c’est sur ma vision qu’ils l’ont mis. C’était symbolique, purement et simplement. C’était pour que je comprenne que c’était ça qui les intéressaient chez moi.

Ça les dérangeait. Mes dons de visions les dérangeaient. Je soupirais en voyant les feuillets défiler. Une voix les lisait à voix haute, en espérant que mon esprit rebascule. Des gens tournaient autour de moi, des gens en veste blanche. Ils espéraient, tandis que moi, je laissais ma vision prendre le dessus et partais ailleurs. Ils ne pouvaient rien faire contre elle. Chercher à contrôler un don d’un tiers sans savoir comment il marche est dangereux et surtout très naïf. M’attacher ne servirait à rien.

Je me lassais et en l’espace de quelques minutes, je trouvais un moyen de me sortir du pétrin. Les sangles du dos avaient trop de lestes, et dès qu’ils tournèrent le dos et s’éloignèrent, je bondissais hors de la chaise glaciale. Je râlais en m’échappant de leur complexe, portant encore sur moi, les traces de leurs intentions malsaines.

S’ils croyaient que je vais me laisser faire sans rien dire… Ils ne peuvent pas me laisser faire ma vie tranquille ? Est-ce que moi je viens les faire chier dans leurs projets machiavéliques ? En quoi mes dons les intéressent-ils ? En quoi je gêne leurs projets ? Je fais ma vie et je ne demande rien à personne. Je ne suis pas intéressée ni en la puissance, ni en la soumission. Je ne m’intéresse encore moins aux jeux de pouvoirs ni aux joutes politiques de ce monde.

Jamais je ne supporterai d’être traité de la sorte. Je suis une guerrière dans l’âme. C’est dans ces moments-là que je me rappelle avoir été dans mes vies antérieures un homme en soif de guerre, de morts et de plaisirs au combat et adepte de certaines formes d’asservissements. Parfois, je sens mes énergies lorsque je combats dans l’astral. Je vois le propre sourire vicieux que j’arborais dans des vies passées, aimant le combat, aimant la destruction, avec cette satisfaction jouissive en combattant. Je ne suis pas pour le combat, mais si je dois me défendre à corps perdu, alors je lâche la bête. Et là, je vois de belles raisons de déclencher un massacre et de créer des nouvelles alliances avec des Protecteurs.

Alors que je file sous la douche, en pétard tout en réfléchissant à la meilleure stratégie à adopter, Jérémie, mon ange tout mignon vient se manifester. Cela faisait longtemps que je ne l’avais pas sentie aussi grossièrement. En fait, jamais. Je ne le sens jamais dans la journée. Il vient souvent en rêve lucide, mais jamais il ne se manifeste dans la journée.

– Ah !  Jérémie, je te sens. Je sais que tu es là. Je sais pourquoi tu viens… Tu viens pour me calmer.

Une voix dans ma tête continue de souffler “Jérémie… Jérémie est là… Jérémie vient pour toi.”

– Jérémie, manifeste toi ! Je sais que tu es là, je te sens, non mais t’as vu ce qu’ils m’ont fait ?! Comment ils ont osé me faire ça, à moi, Jérémie !!? …

– “… Camille, tu n’as rien à craindre, c’était un simple avertissement. Nous tenions à ce que tu sois au courant.”

– M’avertir ? … Avec ces deux rêves pourris ? Ecoute-moi bien Jérémie, je ne blague pas. Prenez des mesures ou je le ferai et ce sera moche, parce que j’utiliserai toutes mes cartes en main. Toutes. Et je serai capable de me lancer dans une guerre des mondes juste pour qu’on m’foute la paix. Soit ça, soit vous gérez le bordel, ou je me coupe de la Source carrément et retrouve ma petite vie de mouton d’humaine.

– “Tout va bien. Calme-toi. Je suis là pour toi. Personne ne va te manipuler, nous allons nous en charger.”

– Franchement, j’espère, Soit la Source me donne les moyens de vivre pénard et on trouve un arrangement pour bosser ensemble, soit c’est fini. Je rigole pas Jérémie, je le ferai. Je l’ai déjà fait dans d’autres vies. Je le referai. Je n’ai pas signé pour ces conneries et être traquée par une horde de tarés en soif de pouvoirs qui cherche à me manipuler, ça ne fait pas partie de notre deal. J’avais dit que je voulais vivre ma vie tranquille. J’ai été très claire la-dessus.

– “Camille, ce n’était pas une agression, tout va bien. Tu n’as rien à craindre. Nous nous occupons de ce problème.”

– Bien. Merci Jérémie. Je sais que je suis dure avec vous, mais vraiment aujourd’hui, je ne demande pas, j’exige. Je ne tolèrerai pas ce genre de pratique à mon encontre. J’espère vraiment que cela ne se reproduira plus. Débarquer dans mes énergies et tenter de me posséder ou me contrôler, moi, dans l’astral ? Non mais plutôt crever ! Quel groupe de tarés… Est-ce que moi je vais les faire chier dans l’astral ? Ils ne peuvent pas s’occuper de leurs affaires sans moi ?

– “Détends-toi, continue de vivre. Continue ta vie sans te soucier de ce problème.Tout va bien. “

– … Hum. Bien. Nous verrons cette semaine. Je vous ai à l’oeil, je vous préviens. Je ne veux plus les voir.

-“Tu vas passer ta journée comme d’habitude et nous laisser nous en occuper, d’accord ? Il fait beau, c’est une belle journée aujourd’hui. Tu peux en profiter. “

– Huhum…. Ok. Soit. Gérez.

 

Source: Vie quotidienne 1

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

25 Comments

  1. Rae

    “Je travaille ma personnalité depuis jeune mais je n’arrive pas toujours à mater la bête…”
    “A un moment, il faut accepter d’être comme on est. “.

    Ces deux phrases sont de vous, à un paragraphe d’intervalle. J’hésitais à répondre, parce que j’aurais un peu l’impression de m’immiscer, mais c’est le genre de chose que je ne peux laisser passer.
    S’il vous plaît, à moins qu’il y ait un tort en jeu, envers vous ou autrui, ne reniez pas ce que vous appelez “la bête”, que moi j’appelle de son vrai nom, c’est à dire votre Beauté. Chaque être, dont la nature unique est un miracle en soi (il serait bon parfois que les hommes cessent, l’espace de quelques instants, leurs activités, qu’ils se contemplent et qu’ils voient, en leur prochain comme en eux-mêmes, la Beauté dont chacun, quelque part, à le secret, en sa façon si unique et précieuse) est un temple qui trop souvent ne s’honore pas à sa juste mesure.
    Vous me parlez de “bête”, comme s’il vous fallait vous contenir, vous policer, et un mot horrible comme en cent, vous profaner. Et bien moi je vous dis que c’est injuste, et que c’est trop bête. Je vous dis qu’elle est très belle, et que je la chérie, comme je chéris la Beauté de chacun,et que vous n’avez pas le droit de diminuer ne serait-ce que d’un cran votre Eclat.
    J’aime sentir et voir les êtres, et les voir se renier me chagrine au plus haut point.

    Fêtez-vous donc et honorez vous donc un peu. Vous le méritez, croyez-moi.

    Il est un autre point qui est que je ne dénigre pas les énergies sombres. J’en serais bien incapable, puisque ‘elles font partie de moi. Je suis, du moins en partie, Ténèbres. Si quelqu’un les dénigre, ce sont bien vos agresseurs. Les ténèbres pures sont nobles et n’ont pas besoin d’asservir pour faire éclater leur puissance, qui se salie quand elles est orientée de la sorte. C’est cela que je déplorais, que les ténèbres soit salies pas le vice. ce dernier étant écrasé par la véritable magnificence sombre.  Mettez un Démon  à côté de ce genre de plaisantins, ils ne feront pas long feu. Je n’aime pas que les ténèbres soient souillées de la sorte.

    Et oui il y a des choses merveilleuses en ce monde, qui est mêlé, à commencer par ……….. Vous! excellent réponse! (pas de théorie sans pratique, ceci n’est que l’application congrue du premier paragraphe).
    Jung a eu cette phrase que je trouve très juste qui est que la Vie n’a pas besoin pour se déployer de perfection, mais de plénitude. Je crois fermement que c’est la discontinuité de l’être qui fait sa valeur et permet le dynamisme nécessaire à la Vie, qui est avant tout un devenir. Le devenir de l’être. La perfection est statique et morbide, ce qui n’a pas grand intérêt.
    D’où la nécessité de ce genre de bassesse et de laideur.

    Je suis intransigeant avec la Beauté des êtres, aussi, au risque (mais surtout au bénéfice) de me répéter, ce monde, comme vous l’avez dit, recèle bien des “choses merveilleuses”, à commencer par vous et votre “bête”.

    S’il y a bien un péché, s’il y a bien un blasphème, c’est de ne pas voir cela.

  2. Alexandre

    Bonjour Camille,
    Suis d’accord avec rae je pense qu’il y a une noblesse dans l’ombre et une sagesse que peu de personnes peuvent percevoir.etant dans l’ombre depuis un moment, j en ai vu des individus manipuler, détruire bref s’avilir par goût du pouvoir. Je ne nie pas avoir eu cette qoif de pouvoir à un moment donné mais je me suis fixe une limite celle de ne jamais utiliser de sang dans mes rituels ne suis pas suicidaire lol bref je pense que ce type d’agresseurs ne mérite que l’ignorance perso, je connais les dangers de l’ombre et ses avantages c pourquoi je fais de moins en moins de magie .les énergies qui me cernaient ont été ramenées à la terre quand je me suis purifié j ai utilisé le feu de la terre un minéral connu en alchimie pour m’aider je ne devoilerais pas son nom ici cela est trop risqué pour moi bref après m être purifié la chance est revenue d un coup . Je pense qu’à trop de demander certains choses en magie, on peut se brûler les ailes heureusement samel me donne des conseils avisés même si j ai parfois du mal à le comprendre lol je voulais aussi te remercier pour ta gentillesse et ton écoute. Ce sont des choses rares actuellement bises
    Répondre

  3. Spiritual Flower

    Bonsoir,

    @Rae, oui vous avez raison, nous devrions apprendre à nous aimer pleinement. Cela dit, je reste lucide de mon égo. Je ne cherche pas à l’éclater mais jadmets que je me sens en prison pour diverses raisons, alors oui, je parle parfois de bête parce que je n’ai pas la sensation d’être libre sur terre. Je pense que nous tous ici apprenons à vivre en paix avec ce que nous sommes.

    @Alexandre, tu es mignon. Merxi pour ton gentil mot. J’ai bien constaté une évolution dans tes énergies, je comprends ce que tu dis. C’est bien que tu en aies conscience et que tu suives cette voie.

    Les énergies de l’ombre peuvent être très nobles en effet, apres le sombre peut être beau à sa façon mais c’est vrai que la vibration de ces dimensions est vraiment très particulière… comme on dit, faut aimer. Certaines personnes s’y sentent bien. En fait, tout dépend le chemin que nous avons à parcourir et nos affintés astrales. Vous voyez, je râle beaucoup, mais j ai un dragon sombre comme chouchou qui reste toujours à mes côtés, alors bon… du sombre peut émaner des choses magnifiques.

     

    Bonne soirée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × un =