Gérer mes aléas

54e2c004aefba44dbaceeea4e3139b0c

Bonjour à tous,

Combattre provoque une réaction en chaine en moi de pas agréable. Voilà aussi pourquoi, j’attends de mes guides qu’ils gèrent un certain nombres de choses en combat astral. Parce que je ne veux plus devenir ce que j’ai été dans mes vies antérieures. Je ne veux plus être aussi noire et sombre comme les mondes qui remontent dans ma conscience quand je snappe. Je vois ces mondes parfois, vous savez, le chaos, la destruction et moi au milieu qui sourit au milieu de corps jonchés au sol.

Je ne comprends pas comment dans cette vie présente, je suis aussi gentille quand on voit mes mondes intérieures dans l’astral. Je vous jure, c’est comme le jour et la nuit… Le Yin et le Yang.

Peut-être est-ce cela une part de mon défi, d’accepter ma furie sombre et d’arriver à faire autre chose que détruire.

Mes guides m’ont dit que je ne trouvais pas de sens dans la destruction et que c’était pour ça que j’avais décidé de rebasculer dans la lumière. Parce que je ne trouvais pas de raison à mon existence en tant qu’être sombre.

Du coup, on m’invite à guérir les Hommes. Guérir… Je me demande à quoi sert de guérir les âmes à voir ce qu’elles en font. C’est la question que je me pose en ce moment. Pourquoi je devrais aider les âmes quand on voit ce que les humains font de la Terre ?

Et Pourquoi je devrais me faire chier pour les autres si à moi, on m’enlève la chose la plus importante à mes yeux ? Vous savez, si Chouchou chéri me glisse entre les doigts et mon bonheur avec, je crois que la terre pourra bien crever, pour le peu que j’en aurais foutre, ça ne me fera ni chaud ni froid. D’ailleurs, je me couperai sûrement de ma médiumnité et je fermerai toutes les portes pour me couper d’une part de moi. Parce que ce sera trop dur sinon et que mes guides deviendront mon souffre-douleur ambulant. Bien qu’ils le sont déjà un peu, mais disons qu’au moins, j’arrive à ne pas trop partir en cacahouètes, chose que je ne pense pas maitriser si on me prend la seule chose que la source m’a promit.

“je veux ce pourquoi je suis venue.” Voilà ce que je me dis. Et si je ne l’obtiens pas, soit je piétinerai la source et mes guides avec, soit, bah au diable la varice, on se recroisera dans d’autres vies parce que je m’isolerai tellement bien que ma pétasse de part divine pourra toujours courir pour me dominer encore une fois.

Vous voyez, je ne suis pas un exemple, je ne suis pas une bonne samaritaine, ni ange, ni sainte. Mes guides me disent que je manipule la richesse de mes vies antérieures, mais moi, personnellement, j’ai plus la sensation d’être une bombe presque à exploser sur n’importe quoi au moindre retournement d’humeurs.

Et laissez moi vous dire comment Chouchou chéri joue sur mes humeurs. Combien je scanne sans faire exprès notre lien tous les jours pour voir s’il est là. Et malgré moi, je sens sa présence absente, comme une marque d’âme, mais fantomatique. Un vide, quelqu’un qui est là, mais qui n’est pas là. Quelqu’un qui devrait être là, mais qui n’est pas là. Alors j’attends.

J’attends.

Et j’attends encore.

Mais je suis une très mauvaise gestionnaire d’humeurs. Je commence à déprimer. Et ma frustruation devient telle, que je commence à songer à attaquer mes guides. Je me vois les étriper vif en poussant une gueulante.

Certaines personnes pourraient croire qu’on n’agit pas comme ça avec ses propres guides et anges gardiens. Ecoutez, moi je ne sais pas pour les autres, mais pour moi, mes rapports sont à l’image de mes humeurs. Quand j’aime, j’aime, et quand je suis énervée, je suis énervée. Ange ou pas. Démon, dragon, ou n’importe qui.

Dans ces moments-là, j’espère simplement que l’entité soit suffisamment avenante pour se protéger de moi parce que je ne suis pas en état à ce moment là de me soucier des conséquences et dégâts que je vais lui causer. Et à vrai dire, c’est le cadet de mes soucis. Ce n’est qu’après qu’ils m’aident à me gérer, que je me calme et que je réalise que je pars en sucette.

Je me sens sombrer doucettement. Plus les jours passent sans que la connexion ne se fasse, et plus je flippe. Plus je flippe et plus je stresse, et plus je stresse et plus je m’énerve. Et après, bah après… je pète un plomb et ma furie prend le relais. Et quand elle prend le relais, … c’est moche.

Je ne comprends toujours pas comment la Source peut accepter de me confier des tâches aussi lourdes dans l’astral alors qu’en même temps, j’ai la sensation d’être une bombe à retardement. Voilà aussi pourquoi je prends mes avertissements très au sérieux lorsque je commence à travailler avec de nouvelles entités. Je veux qu’elles sachent que mon ingérence égotique provoque beaucoup de dégâts.

J’y travaille pourtant, j’y travaille beaucoup, mais je perçois aussi mes propres limites.

Dans l’astral, ce n’est pas les mêmes lois. Une guerre astrale, c’est comme une vrai guerre, la magie en plus. On voit la souffrance, le sang parfois, on sent la déchéance, les coups et le chaos. On sent les âmes et la perdition, le pouvoir et les luttes internes. On sent les mondes et les flux.

Pourquoi je continuerai de me faire chier de l’autre côté si on m’enlève tout ce pourquoi je m’investis ? Pourquoi devrai-je aider les autres au bonheur si à moi on me le vole ?

Mes guides m’invitent à guérir les Hommes, à rester dans la lumière et à les guérir, mais moi, ces derniers jours, je me demande pourquoi j’aurai envie de dépenser mon énergie à aider les âmes et d’autres entités qui viennent à moi si la Source m’enlève l’être avec qui je ressens la Paix.

Pourquoi ne mériterai-je pas la paix moi aussi ? Je ne veux plus combattre dans l’astral et pourtant, et on me pousse aux combats, alors je le fais. Guérir me soule, mais voilà, ça rentre dans mes prérogatives, alors je le fais. Ca me fait chier, mais je le fais.

En contre partie, lui est mon baume au coeur. Il m’a promit. Sa promesse est très importante à mes yeux. Mon autre bout d’Oeuf m’a promit. Tout le monde de l’autre côté m’a promit. Alors si la Source ne tient pas ses engagements, d’une manière ou d’une autre, je trouvai un moyen de rompre moi aussi tous les miens. Guerre totale ou isolement sombre, jamais plus j’accepterai de me soumettre à ma part divine dans cette vie. Plutôt crever. Je l’écraserai dans une boite quitte à flinguer mes objectifs d’incarnations. M’en fous. Une vie après tout, c’est quoi sur tout l’ensemble ? Quelques petites années qui passent à la vitesse de l’éclair ?… Je me rattraperai à la vie d’après, c’est pas grave.

Que sont quelques années à l’échelle du tout ?…

Après tout. Ils pourront se passer de moi là-haut. Comme on dit si bien sur terre, personne n’est irremplaçable.

Sauf Chouchou chéri. Lui, c’est….

*gros yeux de chatons*

Lui c’est ma carotte sur terre, merde !

 

12 Comments

  1. Fleur

    Je t’embrasse Camille et je te remercie pour tes partages.

    “je veux vivre chaque seconde, comme si demain était la fin du monde. être libre pour de bon, à trop vouloir s’élever on tombe.”

    Et beh non, j’avais décidé que je ne voulais pas fêter mon prochain anniv. après tout il y a d’autres vies après … mais si c’est pour récupérer les merdes de maintenant plus tard … Je sais pas en fait !

    Bises Camille !

    1. Spiritual Flower

      Coucou Fleur,
      Merci pour ce doux message.
      Je n’ai pas fêté mon anniversaire non plus. C’était hier. Cela ne me frustre pas. Il y a des moments que l’on considère importants et d’autres non.

      Et puis parfois je me dis que je suis pressée et parfois non.

      Ce qu’il y a de bien dans le rythme de la vie, que ce soit demain ou l’année suivante, quand c’est pour toi c’est pour toi.
      C’est ce que j’essaie de me rappeler ce soir.

      Bises

  2. alexandre

    Bonsoir Camille,

    Je viens de lire ton article et on croirait que c est moi qui a écrit ça. Cette peur de l ombre et l absence de sens je connais et partage ce sentiment. Trop d êtres chers perdus dans cette vie. Actuellement seules ma chipie et Lilith comptent pour moi.Malheur a la personne qui essaiera de me les prendre. Sammael m a dit d ailleurs au un cavalier de l ombre me protégeait .Je crois que tu avais raison , on ne peut ignorer sa reliance… Même si en ce moment , la guérison par les cristaux m intéressé beaucoup.Bref, comme tu le vois, j ai beaucoup d occupations.lol J espère que tu arriveras a rencontrer ton chéri bises

  3. alexandre

    Bonsoir Camille,

    Je te souhaite un bon anniversaire avec un peu de retard désolé car mon ami et maitre me le disait souvent chaque anniversaire est important… Même si l’on croit le  contraire. Une pensée affectueuse pour toi en ce jour si spécial. Gros bisous

  4. Fleur

    Bonjour Camille,

    Ahah ! c’était ton anniv. alors ? Hihihi je te souhaite une jolie année avec ce nouvel âge !Résultat de recherche d'images pour "mage dragon anniversaire"

    En ce qui me concerne la date n’est qu’en septembre, et cela fait quelque temps que je ne voulais pas aller jusqu’à cette date, trop de lourdeurs, trop de douleurs ! Là c’est une autre sphère de réflexions.

    Quand à la fameuse date, c’est la même que celle de ma fille… donc pour la rendre anodine, et oui, la vie est cruelle ? drôle ? intéressante … et maintenant je percute !

    Merci Cel pour tes voeux et merci Camille !

    Bises

     

     

     

  5. Spirit

    Bonsoir Camille, et bon anniversaire en retard !

    je voudrais savoir si tu arrives à contenir tes côtés sombres sur Terre. Et sinon est-ce que ça veux dire que tu n’es jamais toi-même ? Quand tout est sombre là-haut, comment rester gentille au quotidien ? Est-ce que tu le vis bien et est-ce que la vie est un effort quotidien pour te permettre de cacher ce que tu ressens vraiment ?

    Ou peut-être l’exteriorises-tu auprès de certaines personnes, et là c’est peut-être dur à comprendre pour les gens qui te côtoient… ?  Quid du travail où il faut toujours se montrer  “brillant” ?

     

     

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Spirit,

      Merci pour tes voeux 😉
      J’en parle de temps en temps. je ne me cache pas. Je vis simplement selon les accès. L’accès astral est un mélange de beaucoup d’énergies alors de l’autre côté, je suis beaucoup de choses à la fois, mais quand je me réveille, je vis mon humanité et donc la femme que je suis dans cette vie présente.
      Mon caractère franc parlé et vif s’adoucit cependant avec les années. Bon, après, je dis souvent putain et merde… mais que veux-tu, on n’est pas parfait !
      Tu vois, le truc sympa, c’est que quand je vais trop mal avec mes énergies sombres, mes guides m’aident à me canaliser pour éviter de faire trop de dégâts, mais de l’extérieur, cela ne se voit pas. Je vais peut-être pester moins et me taire plus, mais de nature, je m’énerve pas tant que ça. Si je suis aussi agressive dans l’astral, c’est aussi parce que j’ai bcp de choses à faire et trop peu de temps pour tout gérer.

      Bises

Répondre à Spirit Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 1 =