Le Pacte

Copie de P1000887

 

Bonjour jour à tous.

Je ne sais pas pourquoi il y a des jours calmes et d’autres tres vifs. La vie est cyclique.

Comme ma nuit de vendredi.

Je prends conscience que je suis dans un rêve lorsque l’on me met a l’epreuve de sauter dans le vide et de me rattraper au sol. Il y avait bien 350 mètres de vide et la ville sous mes pieds.
-je ne peux pas me jeter du vide dans la réalité… Je dois forcement etre dans un rêve, alors si je suis dans un rêve, je vais enfin pouvoir refaire un saut en chute libre comme mon dernier d’il y a un an.
J’adore la sensation de chute libre dans le monde onirique. C’est l’abandon total, et la foi.

Je vérifie le décor, que je suis bien entrain de rêver et j’accepte la mise a l’epreuve avec le sourire aux lèvres.

Je cours et je saute.

Je n’avais qu’une crainte, retourner dans mon lit parce que je devenais émotive et excitée. Il fallait que j’accepte la sensation de chute en maîtrisant mon calme.

Sentir toute la gravite et le poids de son corps est quelque chose de jouissif, d’extrême liberté et de vide a la fois, d’impuissance et d’insouciance. Voir le sol arriver a cette vitesse tout en sentant mon corps si réel est si particulier…
J’ai atterri en beauté comme un chat. J’ai kiffe mes 4 grosses secondes de chute.

J’ai légèrement oscille de conscience une fois en bas mais tout s’est stabilise bien vite.

Bon je dois faire vite.

J’appelle mon ange gardien.

Et puis au passage, je m obstine a vouloir voir l’ange Gabriel. Il peut communiquer avec moi sous plusieurs formes mais je ne l’ai encore jamais eu en face de moi. Alors ce coup ci, j’ai fait un terrible caprice.

Une personne m est apparu mais n’avait pas la vibration de Gabriel.
– je veux voir Gabriel, je lui dis.
– “mais tu as appelé tes guides aussi… Je suis un guide.”
– mais… C’est Gabriel que je veux voir…
– “je n’ai pas les capacités de faire descendre Gabriel, je ne peux pas l’incorporer, me dit il, son niveau est trop haut. Pour que sa vibration puisse descendre, cela ne se fait pas comme ca, moi seul, est trop difficile. Cela se prépare.”
– mais pourtant lui peut parler avec moi vu que parfois il m ecrit des messages en rêve, il doit bien avoir un moyen de le voir…bon…. Et les Êtres de Lumières, tu peux ?
– “hum… Non plus.”
– …

– “tu ne peux pas le rencontrer comme ca”, me dit il tout penaud face a mon exigence capricieuse.
– je vais l’appeler quand même, mais dis-moi, qui es tu ? Comment tu t appelles au faite ?
-“Hesnee, ou Hasnee tu peux m’appeler.”
-Merci à toi pour ton accompagnement et ton aide. Merci d’etre présente pour moi.

Je la quitte et continue mon obstination du moment.
Etant frustrée par l’aide non aboutie de Hasnee, j’appelle Sammael, un démon de l’ombre qu’il m’arrive de croiser.

Suite à mon appel, j’arrive sur le territoire de l’ombre sans trop l’avoir fait exprès; je ne faisais que de suivre le chemin devant moi qui changeait de décors.

J’ai compris que je rentrais dans le territoire de l’ombre lorsque j’ai vu des titres en gros des differentes pieces de maisons qui apparaissaient devant moi. J’avais les souffrances, la tristesse et d’autres encore.

Sammael devait être dans le bureau 5, mais je me suis trompée de bureau et ouvrit la porte du 4.
Un démon m’accueillit,  un que je n’avais jamais rencontré avant. Comme je n’avais pas très confiance, je l’ai gentiment remercié pour son accueil tres chaleureux qu’il m’a réservé et lorsque j’ai finalement ouvert le bureau d’à côté, il était vide.

Merde alors … Bon… Qu’est ce que je fais maintenant.
J’ai bougé dans le lit, du coup ma vision devient floue puis noire. Je sens mon corps, la chaleur du lit et ma couette. Rah merde. J’ouvre les yeux et me revoilà dans le lit.

J’ai vite refermé les yeux et chanceuse que je suis, j’ai retrouvé ma lucidité de l’autre côté.

Je me souviens juste des derniers instants qui m’ont fait la sensation d’un électrochoc.

Je me retrouve en face de 4 dragons noirs qui représentaient différents Élements-Domaines particuliers.
L’un d’eux me mordit a pleine mâchoire dans le ventre et en se retournant puis me regardant droit dans les yeux de haut me dit “Il est possible de faire un pacte pour avoir la Connaissance du monde au travers de nous Dragons.”

Au moment où le mot pacte résonna, le mot “drogue” résonna aussi. Comme si le Pacte faisait cet effet un peu.

Cela me rappela des images d’une expérience que je n’avais jamais compris.

– ah… C’était donc ca ce fameux jour ou l’on m’a montré une seringue et que l’on m a dit que c’était comme si l’on m’avait implanté un gène sans m’en dire plus il y au moins 3 ans de cela ?… C’était lors de ma rencontre avec un Dragon et j’avais voulu en profiter pour lui demander des explications sur une expériences assez traumatisante en rêve lucide. Il avait choisi ces mots là avec une image de seringue que l’on m’implante pour tenter vaguement de répondre à ma question.

Ils ne me confirment pas ce point ni ne me répondent. Du coup, peut-être avais-je mal interprété encore aujourd’hui cet événement si troublant d’il y a 3 ans où j’ai ressenti qu’on pénétrait mon esprit et que mon crâne allait exploser. Ce jour là, je vis un Être lumineux et la pression était tellement énorme dans ma tête que je lui  ai ordonné en hurlant “Sors de ma tête ! Dégages !! Laisse-moi ! Sors de mon esprit !!!”

Les 4 dragons volaient dans le Ciel et tout autour il faisait si noir. J’avais un peu peur même. Des vagues de sombres jaillissaient de partout et moi, j’etais la, tout con, debout devant eux en haut d’une falaise. C’était quand même beau à voir. C’était comme de la fumée noire, brillante et translucide qui était vivante. 

Le Dragon m’avait fait mal en me mordant mais ca me rappelait aussi la marque des animaux esprits que j’avais reçu plusieurs fois, cette marque qui pactise le lien. Du coup, je me demandais si en agissant de la sorte, il ne venait pas d’affirmer ce Pacte que nous avions.

Je trouvais que c’était assez similaire au final dans le concept, mais là, c’était impressionnant…  Déjà, devant un Dragon je ne fais pas ma maline, mais devant 4 sombres, je n’ai pas le teps de réfléchir au pourquoi du comment. J’accueille comme je peux, mais de toute façon, ils ne me voulaient pas de mal.

Vu la puissance qu’ils dégagent, ils l’auraient fait il y a de cela bien longtemps déjà si c’était leur but.

Cela dit, c’est en face d’eux que je réalise combien ce sont des Êtres magnificent (ca se dit ça ? ….) extraordinaires dirons nous.

Je revois sa mâchoire se fermer mais toucher uniquement l’intérieur de mes entrailles, un tout petit coin bien au fond. La sensation est très bizarre, comme un fort pincement. De toute façon, quand s’est arrivé, je n’ai pas eu le temps de dire ouf… Et puis eux savent très bien ce qu’ils font.

J’ai levé la tête et à gauche du Ciel, se devoilait la tête d’un Aigle immense.

“Alors tu choisis aujourd’hui la douceur” me disent les Dragons.

Sans comprendre, je savais ce qu’il se passait. J’ai alors laissé tombé le pacte et j’ai encourage l’Aigle.

Il a parcouru le Ciel. Il était beni et s’appelait comme le pape Jean Paul 2 (lol) Il traversa le Ciel sombre et le dissipa a son passage. Vers l’autre bout du Ciel, l’Aigle immense fatiguait et avait du mal a finir.
Je me suis alors mise a l’encourager.

– Vas y Jean Paul, tu peux le faire !!! T y es presque !! Courage !! Allez !!!

L’Aigle m’entendant eu un regain d’energie et finit ce qu’il entreprit.

Le ciel redevint calme, bleu et éclairé.
Et je me suis réveillée juste à ce moment-là.

Bises

Enregistrer


Source: Rencontres d’entités 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 5 =