Libérer la boule au ventre

Sphere_of_creation_by_homoseptimus-d4jugw1

Bonjour à tous,

Cela fait longtemps que je n’ai pas proposé de petits jeux-exercices méditatifs.

Comme ces derniers temps, j’ai des gros problèmes de gestion émotionnelle, mes guides m’aident comme ils peuvent à faire en sorte que j’évacue le trop-plein. Cet exercice fait partie des petites choses qui m’aident à ne pas imploser.

Vous allongez sur le dos et posez vos mains sur le ventre.

Prenez quelques profondes respirations, sentez le poids de votre ventre et la chaleur de vos paumes de mains.

Quand vous êtes prêts, vous allez imaginer à chaque expiration, pousser une sphère de couleur hors de votre ventre, en la laissant prendre place  entre vos paumes de main (comme si vous teniez un ballon dans les mains)

Vos bras s’écarteront naturellement selon l’espace nécessaire pour accueillir les flux confortablement. (grand ou petit peu importe) et la sphère deviendra net et stable.

Admirez-là. Réalisez que cette énergie ne fait pas de vous ce que vous êtes et que vous pouvez la laisser partir sans crainte. Lorsque vous êtes prêts, ouvrez les bras et lâchez la sphère.

Si le “ballon” a dû mal à s’élever, soulevez la sphère vers le ciel, et regardez la partir.

Quand vous avez fini, remerciez pour l’aide accordée.

* * *

Hier soir, ma sphère était un magnifique noir bleu électrique avec plein d’éclairs partout. C’était beau. Mais je vous avoue que je n’ai pas réussi à la voir partir. Parce que dès que je l’ai vu se glisser hors de mon ventre, j’ai eu la sensation que si je la laissais partir, mon autre Moi allait encore gagner. Mon égo finit toujours pas se plier et ça m’agace éperdument. Parfois, je n’ai pas envie de les laisser gagner.

Peut-être ce soir accepterai-je de me défaire de ces émotions qui me pèsent. Peut-être.

Un jour, il y a des années de cela, quand j’étais ado, mon oncle m’a dit que j’étais en colère. Je pensais qu’il s’agissait du divorce de mes parents mal vécue, ou de mon manque affectif paternel, mais en réalité, je comprends aujourd’hui que j’étais surtout en guerre contre moi-même et que je le suis toujours. En fait, je n’ai jamais posé les armes. Je suis en guerre permanente pour la prise de pouvoir et de qui sera le maitre au sein de mes univers personnels, ma conscience humaine, ou celle qui fonctionne en automatique, mon autre Moi.

Il est évident que l’on est au final, une seule et même énergie et je sais qu’elle est une part de moi, mais j’ai la sensation de ne pas vivre dans le même monde qu’elle, malgré tous mes efforts pour réassocier nos univers. Alors je lutte, parce que je ne la comprends pas, et parce que je crois qu’elle ne me comprend pas, moi l’humaine. D’ailleurs, je crois aussi que mes guides ne me comprennent pas. Ils disent me comprendre, mais je crois qu’un grand nombre d’entre eux ne me comprennent pas. Ils m’accompagnent pour me donner des coups de pouces, pour me soulager, mais le poids au final, c’est moi qui le porte. En fait, voilà. Je trouve qu’ils ne me soulagent pas assez du poids que je porte.  Il est lourd. Ce que je porte est lourd. Et les seules fois où vraiment j’ai demandé de l’aide pour une aide conséquente, on m’a dit “débrouille-toi toute seule.”

Parfois, on pense que les gens entourés sont les plus aidés. Et parfois, on ne réalise pas que les gens les plus accompagnés sont aussi ceux qui se sentent les plus seuls, justement parce qu’on attend beaucoup d’eux, constamment.

 

Bonne soirée.

3 Comments

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Bonjour Fleur,
      Ah Fairy tales, j’avais oublié que tu en étais une fervante fan !
      C’est fou comment une série nous tient par le bout du nez hehe

      Profite bien dans ce cas

  1. Fleur
    Coucou,

    t’avais oublié ? rhoooo ! lol

    Je suis bien loin d’être tenue par le bout du nez par une série. Je suis contente quand quelque chose m’intéresse un minimum.

    c’est étrange mais je trouve des réponses ou des questions dans certains animes, je ne sais pas pourquoi. c’est comme certaines illustrations qui m’interpellent. je ne suis pas une accro pourtant. Mais pour les découvertes “spirituelles” et philosophiques c’est un bon terreau !

    hier soir j’ai regardé un épisode de fate stay night, et ouah ! niveau monde apocalyptique comme tu le décris parfois … Alors qu’à la base je n’aime pas le “glauque”… Et cela me permet de prendre du recul et de voir des “codes”.

    Bises

    Une image pour toi : (sincèrement, je tombe dessus juste après t’avoir écrit… drôle non ?)(et non je ne passe pas ma journée à faire défiler des images …)

    Room Lucas by J-Stein

    Bises

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − cinq =