Qu’y a-t-il au coeur de nos énergies ?

Bonjour à tous,

Suite à mes échanges avec Charline, je me permets de revenir sur la notion de Centre intérieur.

Je comprends pourquoi on peut penser qu’une seule forme nous définie, mais vous allez voir que c’est plus complexe que ça. Je pense qu’il est important de ne pas vous focaliser que sur UN point en particulier et que cela est nettement plus productif pour soi de cumuler les informations, surtout lorsqu’on chercher à se découvrir et qu’on souhaite savoir qui on est au-delà du Voile.


En fait, on ne sait pas vraiment comment appeler cet endroit si particulier. Certains l’appellent le coeur intérieur, d’autres le Centre, d’autres encore le Soi profond, l’âme, la Surâme, l’Esprit Divin… Mais que cherche-t-on exactement ?

La vérité, c’est qu’on ne sait pas. Parce qu’on ne sait pas ce qu’il y a vraiment.
Certains veulent sentir les énergies divines, mais à quels stades ? Sur quels paliers énergétiques ? Et les énergies divines, pour vous, c’est quoi ?…
D’autant plus qu’il existe tellement de paliers, même au-delà de la Dualité… Sentir l’Unité alors ?… Mais ça veut dire quoi l’Unité ? On arrive déjà même pas à sentir l’unité avec nous-même, alors l’Unité avec le Tout ?… Est-ce accessible ?

On aimerait pouvoir se définir, mais on ne sait pas vraiment ce qui existe, ce qui est en soi, ce qui cohabite et ce qui nous anime. Comme on ne sait pas vraiment ce qu’on cherche, on court partout, on erre, on parcourt notre Intérieur sans jamais savoir quoi trouver, où et comment. On peine, on s’essouffle souvent, on désespère, on crie, on pleure. On se demande même si on va y arriver un jour. Et puis est-ce vraiment possible d’atteindre cette zone ?

Oui, c’est possible. Cet endroit existe bel et bien en nous. Il représente à la fois notre individualité et notre lien à l’Univers. Il est même au-delà de la Dualité.
Notre Centre en réalité n’est pas une personne. Il est un noyau composé de ramifications qui mènent à d’autres noyaux sous-jacents.

En tant qu’EGO, vous avez accès à la totalité de vos énergies, en théorie.
Cela signifie que techniquement, vous pouvez accéder n’importe quelle part de vous-même, n’importe quel “Bloc’ de forces qui vous compose. C’est la beauté de l’EGO et des aptitudes lui ayant été conféré lors de sa création pour l’incarnation dans les mondes d’en bas.

Par contre, là où est toute la difficulté, c’est justement de passer outre les voiles de l’EGO qui l’animent également. D’où le fait qu’en pratique, c’est un peu plus compliqué que sur le papier…

Le plus difficile, c’est de partir à la découverte de soi en gardant l’esprit ouvert, en évitant de s’enfermer dans une case à la première occasion, car plus on creuse, et plus on réalise que ce qu’on voit ne représente qu’un grain de sable dans l’océan.

Qu’y a-t-il principalement au centre de nos énergies ?

Le noyau est composé de 3 blocs majeurs :

  • Le rang des Planètes d’influence : L’influence des Planètes qui ont eu un rôle majeur dans la création et la fusion de vos énergies :
    Si je les appelle les Planètes d’influences, c’est parce que celles-ci, feront toujours parti de notre noyau, quoi qu’il se passe. Si d’autres liens avec d’autres peuplades vont et viennent selon la création de nouveaux liens au cours de nos multiples vies et incarnations, les liens différeront des liens originels, qui eux seront immuables.
    Ces planètes font et feront toujours partis de vous, de qui vous êtes. Même si vous êtes amenés à évoluer, elles seront des énergies brutes et des alliances qui vous composent et qui vous animent quoi que vous fassiez.
    Vous pourrez ne pas entretenir les liens, mais les liens n’iront nulle part. Ils se reconnaitront toujours en vous car ils sont une part de vous.
  • Le bloc des principales capacités magiques développées au fil de notre existence
  • Les dominances dans les énergies divines, dont les volumes de forces sont séparées en terme de Polarité expérimentées au sein de la Dualité (Ombre, Lumière) : ce qui correspond à votre identité au sein du Tout, votre essence originelle, votre Être véritable.


A tout cela, s’ajoute notamment dans le noyau :
* la place de l’Âme choisi pour consister le socle de notre Être divin, qui elle, continue d’évoluer en parallèle dans son univers propre à elle. Nous l’utilisons à la fois en fusion et en vie miroir. Elle est à la fois nous, et pas nous. Elle est l’Être qui a servi comme base dans notre conception.
*Notre Ego, qui lui a accès à tout et se relie aux énergies qu’il souhaite selon ses besoins

Et la symbiose :
*Notre Être Divin : l’Etre créé par la fusion de tout ces éléments – renvoie à notre Essence originelle (signature)


Maintenant, là où cela se complique encore,
– ces capacités et ces parts de nous au sein même du noyau peuvent toutes prendre la forme d’une forme-pensée qui selon le palier énergétique change d’apparence.

Donc, à l’image des poupées russes, plus vous allez à l’intérieur de vous dans les couches inférieures, et plus vous allez découvrir des facettes de vous évoluant dans ces vibrations. Et plus vous allez au coeur et plus vous remontez vers la source de votre divinité. (Et oui, elle est en chacun de nous)

-> il y a des parts de vous qui vivent à la fois sur Terre, et à la fois ailleurs. Oui…nous sommes à plusieurs endroits à la fois…

Et pour finir, en plus de TOUT ce merdier, il y a l’Être que nous sommes une fois que nous fusionnons avec notre Flamme Jumelle, et donc quand nous revenons à notre état Unitaire (1 coeur)
-> tous les êtres incarnés ne sont pas forcément des coeurs originels séparés en 2 !… Mais pour bon nombres d’entre nous, nous avons dû nous séparer en 2 pour évoluer au sein de ce monde.

(pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué……….. Bref….. )

Qui sommes-nous alors ?…. Moi, je dirai plutôt : Que sommes-nous ?… Tout dépend de où on regarde en fait.


On pourrait penser que le plus simple, serait de voir la forme énergétique du noyau selon la fusion de tout ce qui le compose.
Mais le problème c’est qu’il existe de multiples formes possibles…

La forme de l’Être véritable, est accessible selon l’accès qui est accordé à l’EGO. Toutefois, celui-ci considère que c’est mieux de faire accepter à l’EGO les parts qui le composent dans un premier temps. Pourquoi ? Parce que la reconnaissance et l’acceptation sont un processus nécessaire pour accepter la multitude des forces qui nous animent.

Comment se définir ?
Ce n’est pas une forme qui explique ce que nous sommes, mais les forces qui vivent en nous et ce que nous en faisons.
Avoir un mot définit-il ce que nous sommes ? Oui… et non…
Si on ne comprend pas ce que cela signifie, ou si les autres n’ont pas la même définition ni le même vécu, comment peut-on se sentir en phase avec soi-même ?

Si je suis “ça” sous cette forme… comment je peux être ça aussi ? … Mais j’ai vu “ça”…. alors ça veut dire quoi ?…. Tant de formes possibles selon les magies, les accès et les reliances activées, selon les forces que nous manipulons dans tels ou telles circonstances… et les portes qui s’ouvrent à nous ?… tant de possibilités…

Il faut donc savoir discerner ce qui compose notre structure originelle, et ce qui vient se greffer dessus par voie de causes à effets.


Je vais vous donner comme exemple concret, mon propre noyau qu’on m’a montré en sortie de corps. C’est un résumé simplifié au max.

  • J’ai 8 planètes principales affiliées dont la moitié très sombres, les autres neutres sans compter les quelques planètes rattachées lumineuses. donc 10-12 au total.

    Voilà pourquoi il est important de comprendre aussi ses affiliations et ses planètes d’influences, car on comprend mieux pourquoi on développe tel ou telle polarité et pourquoi certaines capacités prennent autant de places en soi. Je n’ai développé que certaines capacités parce qu’elles étaient le plus évidentes et naturelles compte tenus de mes liens avec les peuples.
    Ma spécialisation dans les arts sombres n’est donc pas une surprise quand on comprend d’où je viens et comment j’ai été créée.
    On retrouve donc :
    -> Les influences des Planètes en tant que Astre stellaire
    -> les influences des peuples avec lesquels nous sommes reliés dessus, les planètes pouvant faire cohabiter différents peuples / clans.
    Aussi, chaque peuple correspondant à ces planètes aura des accès, aptitudes et spécificités magiques propres au Clan rattaché.

  • Sur mes capacités principales, parmi la dizaine classées et séparées par polarité Ombre ou Lumière, j’en ai deux majeures qui ressortent du lot en pôle sombre, la Guérison et la Sorcellerie, cette dernière est d’ailleurs la plus le plus grosse de toutes mes capacités confondues toute polarité.

    – Alors Cam, pourquoi la Guérison a été rattaché pour toi au Pole Sombre alors que la Guérison est une aptitude qu’on pourrait juger de lumineuse ?
    Bonne question Watson !

    Tout simplement parce que j’ai voulu que les compétences à l’intérieur de celles-ci se spécialisent dans la transcendance des énergies sombres. Il faut voir cela comme un moteur de voiture. Selon le terrain, certains moteurs sont adaptés selon les conditions environnementales. C’est pareil pour les capacités magiques. La capacité de guérison selon mon environnement le plus souvent côtoyé.

    -> j’ai donc une forme en tant que Guérisseuse selon le type de magie et d’accès utilisé
    -> une autre forme en tant que Sorcière selon le type de magie et d’accès utilisé
    -> une autre pour chaque autre capacité principale selon… blabla. (pareil)

  • Maintenant passons aux énergies divines
    Ma part divine dominante est sombre suivi de près par ma part Lumineuse.
    Même si ma part sombre est le noyau le plus imposant de tout ce qui se trouve à l’intérieur dans mon coeur, il n’en reste pas moins que ce qui compte est le travail que nous avons au sein de l’Unité. En gros, je suis du Milieu, dominance Sombre. Mais suis Neutre dans l’Astral.
    -> ma part lumineuse prend une forme, ma part sombre une autre.
    -> j’ai une tierce forme fusionnée

    Il est évident que mes énergies divines ne peuvent être dissociées de tout le reste. Ce n’est donc pas parce qu’on utilise une capacité qu’on n’utilise pas nos énergies divines… Il faut les voir comme un socle. Ce socle permet d’avoir un fond d’énergie (réservoir), une puissance et des accès.

  • Mon âme : Elle est plutonienne, et pendant que l’Ego est sur Terre (moi), elle, elle fait sa life sur Pluton, tranquille. Elle a même un compagnon et toute une vie, un travail là-bas, une vie, des histoires, des problèmes… Bref… Elle ressent tout ce que je ressens, et elle peut agir sur la totalité de mes énergies. Tout comme je peux agir pour elle en elle.

  • l’Esprit Divin, est plutôt l’Être divin : j’ai une signature angélique, et l’amplitude de puissance/ développement vient surtout des énergies de mes “Parents” énergétiques
    -> différentes formes selon la dimension visitée et la situation rencontrée.
    -> ces différentes formes évoluent toutes en même temps, dans différents Espaces-Temps.

A tout cela s’ajoutent :
l’importance des Créateurs, ceux qui nous ont créés et le rôle qu’ils ont au sein de leur propre clan, leur nature énergétique, et ça, ça en dit LONG sur notre nature énergétique. Ca explique aussi beaucoup de choses nous concernant.
On les appelle le Père/ La Mère et non, on n’a pas tous les mêmes !! Je ne parle pas là de Dieu ou du TOUT, mais bel et bien des entités qui un jour, se sont dit : “tiens, on se fait chier, j’ai une idée Chaton, et si on créait un Être ?”
-> rencontrer son Père / sa Mère créateur revient à se reconnecter à une part de notre nature originelle.

Notre lien à notre Flamme Jumelle et à l’oeuf originelle que nous étions avant la séparation de notre coeur en 2.
-> autre forme


Bien évidemment, pour accentuer l’effet BORDEL, ce n’est pas parce qu’on prend une forme X qu’on ne peut pas utiliser une puissance Y.
Ex : dans l’astral, on peut avoir l’apparence humaine et utiliser la sorcellerie.


Grâce au noyau, on obtient donc des conséquences :
-> des voies d’apprentissages et d’évolutions
-> Différents choix et explorations selon le potentiel de développement énergétique
-> notre volonté personnelle, et notre volonté divine
-> des accès et portes énergétiques selon les objectifs et les prérogatives
-> des accès magiques selon les échanges, capacités, sceaux, reliances ou alliances
-> des problématiques qui vont de paires avec les objectifs, rôle sur Terre, et le rôle spirituel

Alors il est évident que le concept du noyau pose de nouvelles questions, malgré tout, je ne m’en formalise pas. Si un jour j’ai plus de détails sur certains aspects en particulier, je rajouterai les informations à ma Carte Intérieure et continuerai de voir jusqu’où les ramifications me mènent.


Ce qu’il faut comprendre de tout ça, c’est que votre Coeur n’est pas UNE chose, ce n’est pas un Être en particulier. Ce n’est pas un mot. C’est un ensemble d’énergies qui évoluent sans cesse sur différents plans. Plus on accepte les différentes reliances, plus on arrive à construire une Carte, un peu comme une Map de jeux vidéos.

Je pense qu’il est utopique de croire qu’on découvrira toute notre carte en quelques expériences, car le système de ramifications est tellement vaste en réalité qu’il faut déjà du temps pour en accepter une… Quand on me dit “j’ai compris qui je suis” et que la personne a fait un seul rêve ou une seule sortie astrale, je souris. Voir une forme, c’est une chose. Mais c’est une forme. Et le reste ? Plus je creuse dans les formes énergétiques, les paliers, les autres parts de Moi, plus je réalise à quel point nous sommes tout et rien à la fois.

Est-ce un mot qui va faire de nous ce que nous sommes ? Une forme ? Une couleur ?… Oui, et non… ça, et tout le reste… c’est l’ensemble, c’est comme la vie prend forme avec ça, pour ça, par ça…

Savoir pour savoir ne sert à rien.
C’est en rencontrant ses multiples facettes qu’on peut prendre conscience de l’étendue de ses capacités, de ses forces, de ses faiblesses aussi, de ce que cela signifie d’être un Ego et de ce qu’on est au-delà.

N’attendez pas à ce que les autres approuvent ce que vous êtes.
Nous sommes des êtres complexes, façonnés par les énergies avec lesquelles nous avons été créées, et celles que nous avons choisies d’apprendre et d’expérimenter au cours de notre existence désincarnée et incarnée.

Notre place, ce qu’on est, c’est un ensemble d’éléments. Ce qui nous définie est ce que nous choisissons de vivre. Ce sont nos Choix.
Mes choix passés m’ont donnés une certaine expérience sombre, mais mes choix présents m’en donnent de nouveaux dans la Lumière.

Où est le Centre dans tout ça ?
Eh bien, votre Centre, c’est votre noyau tout entier. C’est lorsque vous vous placez au milieu et que vous acceptez simplement d’avoir des ramifications, certaines très différentes des unes aux autres. Le Centre, c’est ce point de reliance, c’est le Commandement, c’est là où tout se rejoint, c’est le carrefour où tout se croise, où tout part et tout revient. Le Centre, c’est l’Être que vous êtes avec tout ça, toutes ces forces, toutes ces autres formes. Le Centre, c’est là où vous vous dites, je suis tout ça à la fois, et ça me correspond. Tout ça, c’est Moi.

Être tout à la fois, ça ne veut pas dire se sentir supérieur, bien, pas bien, nul, pas assez ou trop… Le centre, c’est accepter que vous avez des forces, vous avez des faiblesses, vous avez des parts de vous au Top du Top, et d’autres qui galèrent grave. Mais au final, tout s’équilibre quelque part en vous. Vous vivez, vous testez, vous expérimentez l’ombre, la lumière, le sombre, un pôle ou tout à la fois.

Juste arrêtez-vous de marcher et posez-vous là où vous êtes. Tout se rejoint toujours où vous êtes. Peu importe les mondes. Peu importe les dimensions. Là où vous êtes est là où tout se rejoint. La clé est là.

Quand vous trouvez ce point d’équilibre, vous réalisez que des comme vous, il n’y en a pas deux. C’est votre atout, c’est votre plus grande richesse. Votre parcours, le votre. Pas le mien, pas celui d’un autre. C’est juste Vous et vos facettes.
Il y a celles qu’on aime et celles qu’on rejette, mais au final, elles nous appartiennent. On peut ne pas tout accepter, mais au moins, il faut accepter de cohabiter au coeur du noyau.

Ce qui est, est.


Si certains ne trouvent pas le Centre, sachez que votre Ego, votre propre existence humaine est déjà une passerelle en tant que tel. Rappelez-vous, là où vous êtes… C’est très bien.

Voici donc un petit exercice accessible.

Imaginez un oeuf de lumière à l’intérieur de votre corps.
Placez-vous à l’intérieur.
Si vous n’y arrivez pas, recommencer un autre jour.

Si vous y arrivez, Imaginez plein de racines et voyez comment vous arrivez à les déployer à l’intérieur de votre Lumière.
Que voyez-vous ?

2 Comments

  1. Charline

    Hello Camille,
    Tu voulais en savoir plus sur mes aventures ?
    Dernièrement j’ai rencontré un être avec des griffes-ongles en métal (affûtées) assez imposant et de corpulence fine. Difficile à décrire et définir en fait (comme d’habitude !). Il était assis sur un trône, il devait avoir un rôle important. Pourquoi je rencontre toujours des dirigeants et des gens importants dans mes expériences ?

    Et j’ai découvert deux autres formes dernièrement beaucoup moins “humaines” (exceptées les deux où mes yeux sont des infinis remplis d’étoiles mais pas de la même façon… Bref !) : une forme qui m’a parue très sombre parce qu’il y avait de la violence, j’avais des yeux rouge sang-rubis, c’était liquide ? J’avais de longs cheveux avec des fils rouges de mêmes teintes que les yeux, comme des fils rouges façon abeille mais avec encore ce côté liquide comme de la lave, du magma réduits sous forme de cheveux. C’était fluide et chaud. Et l’autre forme c’était tout translucide tout ayant une certaine opacité… transparente.
    Beaucoup de mes formes ressemblent au corps humain sans être humaines, c’est spécial. Sans compter les transformations que je peux faire et tout le reste, ça donne une infinie de possibilités rien qu’avec une forme de base.
    Je ne sais pas si je suis très claire. En tout cas, ces expériences me font du bien même si je les effleurent à peine.
    Des bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 − six =

error: Content is protected !!