Ranger ce qui dérange

Quand il y a des choses qui me stressent dans la maison, je ne vois plus que ça.
Je n’ai pas un haut niveau de tolérance à la crasse et au bordel. Au mieux, je peux attendre 1 semaine, grand maximum, mais c’est dur.

Le pire, c’est une fois que je dépasse mes 3 rappels. Cela signifie que je passe devant et je dis “faut que je le fasse” / “c’est à faire” et ça fait ça plus de 3 fois.

J’ai alors la sensation d’être martelé par un besoin qui se répète et qui n’est toujours pas fait. Ça m’énerve. Ça me stresse. J’ai l’impression d’avoir un truc sur ma todo list qui tarde à être effacé.

Pendant la semaine où maman était à la maison, je ne voyais que les petits moutons de poussières au sol… tous les jours, plusieurs fois par jour… Il n’y en avait pas beaucoup, car je faisais déjà le ménage très régulièrement. Mais là, je ne pouvais pas vraiment me lancer dans le ménage car je ne pouvais pas vraiment ranger vu tous les sacs, les affaires, le matelas supplémentaires et les mouvements de la vie qui allaient de paire. Cela devait donc attendre son départ. Pour autant, je ne voyais plus que ça. Partout. Ils étaient partouuuuut…..

Impossible de ne pas me focaliser dessus… Je me disais sans cesse que cela pouvait attendre. Que je n’étais pas obligée d’être une psychopathe du ménage pendant quelques jours. Je pouvais bien attendre quelques jours, non ? En quoi cela était-ce grave ?

La nuit qui suivie le départ de maman, en rêve, le premier truc que je fis, fut de prendre l’aspirateur, d’aspirer les peluches qui trainaient dans les coins, et ensuite de prendre mon aspirateur/vapeur pour laver les sols.

Vous ne pouvez pas savoir la sensation immense de satisfaction qui m’envahit au moment où je voyais les moumoutes attrapées par l’aspirateur. Enfin… Je virais ce qui me dérangeait… Enfin, je nettoyais ce qui m’agaçait… C’était un soulagement profond…

Au réveil, je souris. Une chose était certaine, aujourd’hui, c’est aspi et vapeur !!


Plus tard, une fois la maison enfin nettoyée, impossible de ne pas en rire.
Mes rêves étaient aussi l’expression de ma gestion quotidienne, ce qui me gênait, ce qui m’aidait à me sentir mieux…

On pouvait très bien ne pas écouter ses rêves. On pouvait très bien penser que tout était métaphore. On pouvait.

En attendant, chez moi, les messages étaient souvent très clairs.

Mes sols sont maintenant cleans…. Ze best feelin’ ever …. Hum-hum. si si. J’vous jure.

Chacun son truc !


Ce qui est important de retenir de cette histoire, ce n’est pas de faire le ménage régulièrement, c’est d’agir et faire ce qui vous permet de vous sentir mieux avec vous-même.
Je n’impose pas aux autres mon niveau de propreté ou de tolérance du désordre. Je range quand je le sens parce que cela me correspond et que je vis mieux ainsi chez moi.

Je considère que la vie est suffisamment dure pour me rajouter quelque chose que je n’aime pas. Si cela est à ma portée, alors pourquoi s’imposer un malêtre ? Je préfère faire et agir, donner de mon temps et de mon énergie pour me sentir mieux.

Alors oui, il y a des problèmes plus graves, plus importants, mais chacun vit selon ce qui le touche. Chez vous, c’est chez vous. Vos règles, vos lois, votre tolérance.

17 Comments

  1. Rêves Lucides et Spiritualité

    Guillaume, 

    Je me fiche bien de l’avis des autres sur mes énergies. 
    Je ne nourris pas un conformisme vendeur mais partage ma propre réalité astrale et sorties de corps. La vision édulcorée des spiritueux noyés dans un monde de oui-oui n’est pas mon univers. Je n’y crois pas. Je ne le vis pas. Je ne vais pas mentir sur mes partages pour faire plaisir à ceux qui ne veulent voir et vivre que ce qui les arrange.  

    Si cela ne convient pas au lecteur, libre à lui de continuer sa route ailleurs. Je n’ai aucun problème avec ça.

  2. Rêves Lucides et Spiritualité

    Bonjour Guillaume,

    Avec tous les commentaires que je viens encore de recevoir non publiées, nous en sommes à plus de 25 en 3 jours.

    Non, je ne souhaite pas vous contacter en off, ni poursuivre cet échange. Je le trouve envahissant. J’aimerai que cela s’arrête définitivement.

    Ce site n’est qu’un arrêt et vous invite à continuer votre route ailleurs.

    Merci pour votre venue et bonne continuation à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − 1 =

error: Content is protected !!