S’éveiller dans une dure réalité

Bonjour à tous,

Après avoir vécu un rêve difficile, il m’arrive d’avoir un contre-coup. Il y a peu de choses qui m’ébranlent dans l’astral, mais dès que cela touche ma Flamme Jumelle, c’est rapidement une explosion émotionnelle capable de retourner les mondes.

Dans mon dernier rêve, tout ne s’est pas vraiment passé comme prévu, ni dans le rêve qui a suivi le lendemain. Cela me retourne tellement que je sais qu’il me faudra encore plusieurs jours, voire semaine pour m’en remettre. Quand je rouvre les yeux au matin, j’y repense et qu’une envie me traverse, celle de repartir et de me fondre dans un autre monde, loin de ma réalité physique qui à côté, n’a plus vraiment de poids. J’y repense encore et encore… Et cela ne sort pas de ma tête. Je retourne tous les éléments et les triture dans tous les sens tout en sachant que je ne peux pas faire appel à certaines magies depuis la Terre, ce qui me compliquent énormément la tâche. Je me sens alors comme un fauve en cage au bout de sa vie, désespérée et impuissante.

Qu’est-ce que j’ai fait, qu’est-ce que je n’ai pas fait, qu’est-ce que j’aurais pu faire, quels éléments ai-je raté, quels autres aurais-je pu obtenir si j’y avais pensé, comment détourner mes limites, quels magies et comment les maintenir, comment obtenir mes connexions quand tout le monde me fait chier de l’autre côté et comment les outrepasser… Je repasse tous les liens en revue, les dernières embrouilles, les derniers dialogues et les plus anciens, tout en regardant si ma personnalité humaine n’a pas une nouvelle idée pour jouer dans la balance au sein d’un système qui peine à évoluer. Parce que l’astral peine à évoluer. C’est un peu un dinosaure qui a un système de gestion bien précis, mais si on le prend autrement, on peut obtenir des connectiques intéressantes, mais c’est une approche casse-gueule. Avoir la foi, mais rester ouvert aux nouvelles opportunités tout en ayant un regard assez distancé par rapport à la vie et la mort. Il faut relativiser sur soi et sur le monde, car si on prend tout à coeur, rien ne pourra évoluer car nous serons trop épris dans nos émotions humaines.

Mon univers astral est un tel merdier, et je m’y suis habituée avec les années. Tout va toujours très vite, la vie, la mort, les attaques, les planètes, les peuples qui survivent, les autres qui crèvent, les guerres et enjeux astraux sont devenus une musique de fond où dans la plupart des cas je réponds avec mon vulgarité habituelle, “allez vous faire foutre”, “vous me faites chier”, “faut toujours nettoyer derrière vos merdes”, etc… Mes anges gardiens le savent, mes guides le savent. Je réfléchis à comment contourner le système, mais il n’y a rien à faire. On ne peut pas quitter ses responsabilités. Ils continuent à couiner dans les oreilles et ne connaissent pas le mot Vacances ou RTT. Je deviens de plus en plus aigrie face à la hiérarchie.

Je me pose de plus en plus de questions sur les guerres astrales et le niveau d’implications des hauts plans. Non parce que faut voir l’ampleur. C’est un tel merdier… si vous saviez. Ca pète de tous les côtés. Le sombre est chaud en ce moment et prend confiance dans son approche face à la lumière. Beaucoup de dimensions subissent des coups d’état et prises de pouvoirs. De nombreux peuples se font attaquer. Pour résumer, de l’autre côté, c’est un gros bordel. C’est un putain de “Fluff”, seuls les fans de Warhammer comprendront cette référence… A noter d’ailleurs que j’ai découvert des scénarios Warhammer qui étaient vraiment-vraiment proches de la réalité astrale. Mon cousin m’a fait découvrir l’univers de Warhammer, et je dois dire que j’ai été bluffé par la richesse et la créativité dans les mondes mis en place. J’ai lu quelques pages concernant certains peuples et je n’ai pu qu’hocher la tête par rapport à ce que moi j’avais connu dans l’astral au travers de mon vécu, certaines autres me donnaient des pistes d’explorations très intéressantes quant aux relations inter-clans.

Bref… je ne sais plus où je voulais en venir avec tout ça… Ah oui, je suis grognon. Certains peuvent me dire de relativiser. C’est ce que je fais quand on me demande d’aller travailler dans l’astral. Je les regarde, puis en les écoutant jacter, je relativise. Je réponds alors en haussement d’épaules :

– Je n’irai pas.

-“Ils vont mourrir si…”

– M’en fous. Un peuple de plus ou de moins qui crève, qu’est-ce que ça change ? Rien, c’est qu’une poignée aux confins parmi d’autres. S’ils ne savent pas se défendre, ce n’est pas de ma responsabilité. Qu’ils crèvent en silence.

Seulement après, mes guides me regardent alors leurs gros yeux remplis de jugements et reproches, d’autres me regardent avec des yeux remplis de larmes. D’autres sont en pétard et me gueulent dessus jusqu’à temps que je fasse le boulot. Relativiser est donc un luxe que visiblement, je ne peux pas avoir. Être sombre en travaillant pour la lumière, c’est dur. On est sans arrêt tiraillé par des impulses contradictoires. En ce moment, je réfléchis à écrire un livre sur l’affiliation sombre des anges terrestres, parce que visiblement, cela aussi est un domaine que peu comprennent.

La plupart des gens ne pensent qu’aux types d’anges terrestres beaux et tout mignons qui oeuvrent pour la Terre, le Bien, le Beau, et qui restent dans les jolis plans tout merveilleux. Oui, ils existent ceux-là, mais il y a aussi les autres dont on parle peu, ceux qui font le sale boulot. Vous croyez que la Terre ne tient que grâce au travail de la lumière ? Cela me fait rire. Ah ? Je vous casse encore un mythe ? Désolée mes petits chats.

J’ai de plus en plus la sensation de faire partie de cette catégorie là, à oeuvrer toujours dans l’ombre pour que d’autres en récoltent tous les lauriers. C’est comme avec mes missions astrales. Je crois qu’il est grand temps que bibiche augmente son tarif de prestation de services. Je connais déjà ma prochaine grosse mission astrale. Gabriel sait déjà ce que je veux en échange. Il fait la gueule, mes guides râlent tous. Moi je souris. Business is business. Au final, le prix demandé n’est pas cher payé. C’est un petit (gros) sacrifice pour la lumière, mais j’aurais pu faire encore plus ma connasse et prendre un pourcentage sur l’énergie récoltée, chose que je ne ferai pas parce que la puissance ne m’intéresse pas. Par contre, je ne sais pas encore comment mon Dragon va vouloir se faire payer dans cette histoire. Tiens, oui, maintenant qu’on en parle, il serait bon que je souligne ce point à Gabriel aussi parce qu’aux dernières nouvelles, mon dragon n’est pas un bon samaritain. Et quand il va entendre parler en quoi consiste la mission, je crois que euh… il ne va pas être très content… “Négocie bien Chouchou ! Moi j’ai déjà demandé ma contre partie, mais toi vas-y ! Va gueuler ! Et si tu ne sais pas quoi demander, demande-nous des vacances, et surtout grogne en même temps ! Ils flippent tous quand tu grognes avec le gros nuage noir pas content ! Et montre bien les crocs !!Bahamas et cocotier Chouchou, Bahamas et Cocotier !!”

Avec l’Ombre, comme avec la Lumière, on peut exiger une contre partie, après… le tout est de voir ce que la Lumière est prête à faire pour atteindre son objectif. Dans l’astral, tout se négocie, question d’offre et de demande. Après, tout dépend des intérêts à défendre… Mais cela, c’est une autre histoire…

Tout le monde a-t-il les cartes en mains pour négocier ? Pas vraiment. Mais comme tout se négocie, tout le monde peut jouer. Après, c’est à chacun de pouvoir en assumer les conséquences. Dans tout jeu, il y a des règles, il y a le game et il y a les gagnants et les perdants. Avec un peu de chance, le jeu peut s’équilibrer, mais en général, les contreparties sont évaluées pour limiter la casse dans les deux pôles tout en cherchant à s’en tirer convenablement. Le plus délicat dans l’histoire est de savoir quand lâcher du lest sur la négo, quand la verrouiller durement, et quand ne pas négocier et ne pas jouer tout court pour éviter de se brûler. Quand on ne connait pas ses cartes en mains, le mieux à faire est de ne pas jouer, tout simplement.

Bonne soirée à tous

18 Comments

  1. Fleur

    Hello Camille,

    Bon je n’ai pas fini de lire l’article, mais juste pour écrire que je suis en train de lire un livre tiré du monde Warhammer (Age of Sigmar)… Alors ça !

    Bises

  2. Fleur

    Coucou,

    “Age of Sigmar” c’est un des Univers, il y a “40000” en parallèle je crois.
    Le titre du livre c’est “la guerre des âmes”, en français car c’est mon fils qui me l’a prêté.

    Je découvre…
    Je pensais regarder de plus près tout ça, je crois que c’est un bel encouragement cette jolie coïncidence.

    Bises
    Belle soirée

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Fleur,

      C’est surtout de ce que j’ai compris des vidéos à ce sujet que cela se passe en l’An 40 000, (l’ère humaine telle qu’on la connait étant l’an 2000).

      Après, je ne savais pas pour les univers parallèles.

      Mais oui, dans l’astral aussi, les unicers parallèles existent bien…

      Bises

  3. Charline

    Bonjour Camille,

    Ton idée de livre me plaît bien ! J’adore lire en même temps ! 🙂
    Tu en où des autres livres que tu voulais écrire ?
    D’ailleurs, je me suis renseignée sur Warhammer après avoir lu ton article et j’ai envie de découvrir les romans dans cet univers. J’aime les narrations complexes et les univers comme ça. Comme dans l’astral !
    Être un gardien de l’équilibre n’est pas de tout repos, c’est sûr. Est-ce qu’il y a seulement des anges qui font ce boulot ?
    Je te souhaite de réussir ta réunion dans cette vie avec ta Flamme. Avec tous les efforts que tu fais pour y arriver, tu finiras bien par y aboutir !

    Belle journée à toi. Et bon courage à toi aussi.
    (Merci pour tes encouragements au passage.)

    Bises.

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Charline,

      Il y a aussi des entités désincarnées qui font ce boulot mais à d’autres niveaux.

      Il y a plein de façons d’être gardien, après tout dépend des mondes que l’on maintient et des univers auxquels nous avons accès.

      Ce n’est pas les idées de livres qui manquent, mais le courage de les écrire !

      Merci pour tes encouragements aussi… !

      Bises

  4. Fleur

    Hihihi

    Tu as regardé quoi comme vidéos ? Pour connaître ces univers ?

    Bon, en fait je découvre suite à l’insistance de mon fils, et j’avoue que ce premier livre est tout simplement une continuité, un approfondissement de mon acceptation/compréhension de ce que je lis sur ton blog (et celui de Liliane et Sylvie). J’en revenais pas !
    Alors que cet univers te parle effectivement…

    Merci !

    Bises

  5. Alexandre

    Bonsoir Camille,
    Ton article m’a bien fait rire mdr tu as raison de négocier. Je pense faire la même chose avec pôle emploi quand je les verrai. Après tout , ce n’est pas eux qui viennent de passer un IRM cardiaque c est bibi marre de s’emmerder pour eux j’ai comme idée de demander une contrepartie a une proposition de formation . Car après tout qu’est ce que la vie sinon un jeu? Bises

    1. Spiritual Flower

      Bonsoir Alexandre,

      Ah, le monde merveilleux de Pôle Emploi, je connais bien.
      Pour le coup, je ne suis pas sûre que eux connaissent la négoc…

      Mais oui, la vie est un jeu à ce qu’il parait !
      Bon courage

      Bises

  6. Alone

    Bonsoir,

    Je suis curieux par rapport à tout cela. Je suis curieux de savoir à quoi peuvent servir des anges terrestres sombre. Si tu pouvais donner un exemple sur leur raison d’être et d’agir. Quel pourrait être les conséquences si il n’y en aurait pas d’actif par exemple ? Parce que la terre est principalement lumineuse non ? Donc je ne vois pas quel rôle pourrait jouer des êtres autres que les anges terrestres lumineux. Et s’il existe des anges terrestres avec des affiliations sombres alors il existe également des démons terrestre mais dans ce cas eux servent à quoi alors. C’est quand compliqué tout cela même si ça me plaît.

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Alone,

      Le contenu de mon blog ne contient-il pas assez d’exemples ?…

      Ce sont des forces complémentaires dans une dualité. Si tu enlèves un élément de la dualité, alors il n’y a plus de dualité.
      La Terre est lumineuse et cela ne changera pas.

      Quant aux rôles des démons et des anges de l’ombre (terrestres ou non), oui, ils sont différents, mais je vais réfléchir à faire des pages à l’occasion sur le sujet, ou à les garder pour un livre. Mais pour simplifier à mort, disons que déjà, on n’a pas le même patron, donc pas le même plan, et donc pas le même objectif.

      Bises

  7. Fleur

    Bonjour Camille,

    Comment vas-tu ?
    As-tu eu connaissance d’armées formées d’un côté de corps “vides” mis en mouvement et de l’autre d’âmes assujetties ?
    Ou cela n’existe pas ?

    Merci beaucoup,
    Bises

    Re-Bonne Année 2021 !!!

    1. Spiritual Flower

      Hello Fleur,

      Il existent d’innombrables forces solbres qui n’hésitent pas à user de méthodes incroyables et improbables’pour atteindre leurs objectifs.

      J’en ai déjà rencontré quelques unes, oui.

      Dans l’ensemble, le mieux reste de ne pas trop se focaliser sur ces pratiques, sinon, tu vas déprimer. Il y en a tellement, lol !

      Bises

  8. Fleur

    Bonjour Camille,

    Merci beaucoup pour ta réponse et ton conseil.
    J’interroge les infos qui me viennent par les “fictions” parce que c’est peut-être comme ça qu’on me parle ? après tout why not ?
    C’est ce qui m’a marquée dans le livre “la guerre des âmes”.
    Oh hier en allant chercher mon fils au lycée, à la radio c’était le témoignage d’un homme qui, enfant, suivait sa mère sur les champs de bataille (en Algérie ?), elle n’avait qu’une obsession : enterrer les morts ! Dès qu’il y avait accalmie des armes, elle courait partout pour les trouver et les enterrer ! J’ai l’impression que c’est important et fort, sans me sentir émotionnellement concernée.

    Bises et Merci !

Répondre à Alexandre Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 5 =