Retrouver confiance en la vie

Bonjour à tous,

Avoir foi en la vie est difficile quand on coule sous les problèmes. On a l’impression que tout va mal et que cela ne s’arrangera pas.
On se demande comment se dépêtrer de cette situation malaisante, parfois même alarmante.
La première chose à faire est de sortir du “triangle des Bermudes” Victime / sauveur / coupable et se dire qu’on a le pouvoir d’agir sur notre vie.
Oui, reprendre le pouvoir d’être et d’agir sur nos choix et ainsi, reprendre notre vie en main.

Il n’y a pas toujours des jolis choix. Il arrive aussi que seuls des choix merdiques soient à prendre, mais au moins, vous choisirez votre choix merdique. Quelqu’un d’autre ne vous l’imposera pas. Donc, à défaut, vous choisirez le moins merdique.

Il y a aussi l’option d’attendre et de patienter jusqu’à ce que la vie se précipite pour vous sauver. Ou pas. Attendre la meilleure opportunité, attendre la naissance d’une brèche dans le pâté est une solution, mais là encore, cela dépendra des forces qui se mettront en place pour créer la brèche et de la force en vous à tenir jusque là.

Si on ne peut agir sur certaines forces, c’est que nous pouvons trouver ailleurs, mais encore faut-il avoir le courage de regarder ailleurs. Où avons-nous la main ? Quelle carte possédons-nous pour exprimer notre force ?

Avoir la foi en la vie, c’est dans un premier temps retrouver la foi en soi. Et de la force, il y en a en vous.
Si si, on respire, on fait battre notre propre coeur, la volonté est là. Alors agissez. Là où vous pouvez, agissez sur la vie et montrez-lui. Elle n’a pas à vous diriger, vous êtes votre propre acteur.
Donnez-lui une leçon. Vous avez le pouvoir d’être au même titre qu’elle. Quand vous prenez conscience de ça, vous nourissez votre foi.

Bonne journée à tous.

8 Comments

  1. Charline

    Bonjour Camille,

    C’est exactement le message dont j’ai besoin en ce moment ! Alors merci ! Merci 🙂

    Etre acteur de sa propre vie… reprendre sa vie en main et continuer à avancer.
    Primordial. Important. Nécessaire.

    J’avance pas à pas, mais depuis la fin de mes études (en juin), la vie est vraiment une aventure. Mais faire des choix… je fais avec ce que j’ai pour l’instant, choix par choix et essayer de réaliser mes objectifs petit à petit.

    Bonne journée (ou soirée).

    Bises.

  2. Bluebird

    Bonjour Camille,

    Je viens de lire tous les articles que tu as écrits depuis cet été.
    Merci. Et waow….quelles étapes énormes !

    Comment c’est en ce moment pour toi avec tes guides ?

    De mon coté, je traverse un gros moment de doutes, après de très forts moments de connexion avec différentes guidances qui se sont manifestées à moi depuis le confinement.

    Début septembre, un “marché” m’a été proposé pour me reconnecter au clan des guérisseurs-chamanes ( si j’ai bien compris). Mais mon âme a paniqué…
    Tout s’est passé en quelques instants : attraction, joie, espoir, puis compréhension qu’il y avait des conséquences cachées( renoncer à d’autres reliances, ce qu'”on” ne m’avait pas dit !!), puis panique, colère, rejet, demande d’annuler ! ( j’ai fait appel à mes guides les plus proches), puis tristesse et terrible sentiment d’abandon…
    Depuis je n’arrive plus à être en confiance avec les présences qui se présentent comme mes guides des 3 reliances. Comment est-ce possible que mes guides me proposent un marché qui n’est pas OK pour mon âme ??

    Je ne sais plus quelle boussole suivre.

    1) sois je n’ai pas bien compris ce qui s’est passé ?
    2) soit je ne suis pas encore prête (il y a des anciennes mémoires blessées, et j’ai l’impression que mon âme a peur de ça) ?
    3) soit… en fait c’était un marché de dupe, ou une fausse guidance et mon âme a eu l’instinct de refuser une allégeance?

    En cherchant à y voir plus clair, je suis tombée sur les vidéos de Nathalie Knepper. Par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=JUToeyLVb38
    Pour elle, toutes les entités qui se présentent à nous pour nous aider, qui se présentent comme nos guides, sont en faits là pour utiliser notre énergie. Même celles qui seraient en apparence lumineuses. Et plus notre âme est puissante, avec une haute énergie, plus ces “guides” seraient rusés pour nous maintenir sous emprise. Comme une source d’énergie pour eux 🙁
    Elle a une vision des “guerres d’énergies” du monde invisible qui ressemble beaucoup à ce que je perçois de ton univers.
    Pour elle, nos vrais “guides” seraient seulement les parts à très haute vibration de notre âme. Juste nous-même, mais “à d’autres étages”.
    Qu’en penses-tu Camille ?

    (Est-ce que tu connais aussi le travail d’hypnose de Calogéro Grifasi ?
    Très très impressionnant. Il a des dizaines de videos filmées de soin en hypnose régressives où les entités qui ont pris possession énergétiquement des âmes prennent la parole et décrivent leur propre réalité)

    C’est super dur pour moi d’avoir découvert cette vision là. J’aimerais oublier tout ça et revenir à la confiance absolue que je ressentais à Pâques.
    Peut-être que c’est un chemin nécessaire ? Est-ce que c’est comme ça que se construit la Foi ( et la Volonté ?) ? Est-ce que tu as vécu des doutes comme celui-ci ?

    Je cherche à relier tout ça avec ce que j’ai appris des enseignements de Sylvie, et de toi. Mais c’est dur !!

    Bon courage à toi aussi pour le chemin du moment, je comprends que ce n’est pas tout simple non plus 😉

    Je t’embrasse,
    Lara

    1. Spiritual Flower

      Hello Bluebird,

      Je suis méga charette aujourd’hui et demain, je te ferai un retour complet par un post général qui pourra servir à d’autres.

      En attendant, respire un bon coup. Tout va bien.
      Tout le monde profite de tout le monde dans une certaine mesure. L’effervescence est partout dans l’invisible. Tant de choses nous sont proposées sans que l’on en est conscience, et le peu qui l’est, nous avons souvent du mal à vraiment comprendre tout ce qui se passe au-delà, tout simplement parce que ça nous dépasse.

      Tu as le droit de paniquer quelques jours. Et puis après, il faut se recentrer.
      Rien n’est immuable dans ce monde. On peut agir sur les conséquences de nos actes, erreur ou pas.

      D’ailleurs, faisons-nous des erreurs ? Pourquoi faire un marché serait une erreur ?

      On fait comme on peut selon nos ressentis.

      Donne-moi quelques jours pour te faire un truc complet, en plus de regarder les sources que tu m’as envoyées.

      Bises

    2. Spiritual Flower

      Bonjour Lara,

      Je vais te répondre plutôt ici quant à tes sources.
      – Nathalie Knepper semble très connectée dans les dimensions proches de la Terre, du coup, elle a accès à ces nombreuses âmes, aussi parce qu’elle est passeur d’âmes.
      Il est donc normal à mon sens qu’elles les perçoivent ainsi. J’aime bien son taf et sa manière de le décrire. Je n’ai pas tout écouté, mais ce que j’ai entendu est sain pour moi dans sa vision et dans le message qu’elle essaie de faire comprendre.

      Ce n’est pas tant que la guerre est là sur ces plans, mais plus que la souffrance émotionnelle empêche les âmes de partir pour de nombreuses raisons (soit ils restent attachés volontairement, soit les vivants les retiennent). Voilà pourquoi on ne peut pas vraiment appeler ces âmes des guides, tout simplement parce qu’ils sont coincés, et à moins de transcender leurs propres conditions, leurs accès seront plus que limités, et les promesses n’aboutiront que peu ou pas du tout à de résultats.

      Après, sont-ils mauvais pour autant ? Non, ils sont dans un entre-deux, voilà tout. Tout dépend ensuite de leur histoire personnelle et des énergies qu’ils portent en eux.

      Il n’y a pas de vrais ou faux guides en soi. Il y a ce que l’on choisit d’entendre et le pouvoir qu’on donne à des êtres qui sont de passages. Guides ou pas, nous restons libres d’entendre et d’écouter, encore plus suivre leurs recommandations, ou non.
      Il faut toujours garder à l’esprit que nous sommes à la fois guides et guidés. Nous ne sommes pas cantonnés qu’à un seul rôle.

      Quant aux âmes qui prennent possession, pourquoi cela génére-t-il la peur ? il existe de tout comme types d’énergies sur terre, il y a tant d’âmes et d’essences que nous ne comprenons pas, tout simplement parce que le fonctionnement même terrestre sort de notre schéma de pensée.

      On ne peut pas parler de confiance absolue quand on choisit d’entendre ce qui nous arrange. Le monde est complexe, il convient de voir que nous ne maitrisons rien ou pas grand chose, que le monde est vaste, et pour autant, que cela ne nous empêche pas de vivre. Au contraire, nous pouvons nous aussi évoluer au sein même de cette richesse.

      La question qui se pose alors face à tout ça est quelle valeur avons-nous en tant qu’individu ?
      C’est à toi de juger cela.

      Des doutes, je n’en ai pas vraiment sur ce domaine là. Je prends des données, me forge ma réalité et quand les données changent, ma réalité change. Et je recommence. Après, il y a plein de choses pour lesquelles je n’ai pas de réponses, mais ne pas avoir de réponse ne signifie pas être dans le doute. Cela signifie simplement que dans mon monde, je n’ai pas de mot ni de définition à ce concept précis car je ne l’ai pas expérimenté.

      Par exemple, pourquoi aurais-je peur d’un démon ? parce qu’on me dit qu’il faut en avoir peur ?
      Quand un démon vient à ma rencontre, je suis plus à lui demander d’abord ce qu’il veut plutôt que de prendre acquis une vérité qui est modulable selon le temps, l’espace et les êtres qui la manipulent. Ma priorité est mon ressenti, pas ce qu’on me dit.

      Trop souvent, des généralités sont faites, mais ce qui compte, c’est toi, ta vie, ton histoire et ce que tu en fais.
      Les généralités changent avec les cas particuliers, et pour avoir des cas particuliers, il faut sortir du schéma préconçu. Après, j’ai un mode de fonctionnement très particulier dans l’astral, justement parce que je considère que tout est à tenter, même les situations les plus merdiques.
      En gros, “tant qu’on essaie pas, on ne sait pas.” Cela étant, ce n’est pas forcément l’approche que je recommande à tout le monde parce qu’il faut vraiment avoir foi en soi et pas peur de l’échec, tout en sachant qu’on va se relever.

      Croire qu’on va se relever, n’est pas savoir qu’on va se relever.

      Tu vois, tu vis, tu apprends. Tu changes ta réalité, et alors ? c’est grave ? c’est grave d’évoluer ton schéma de pensée ?

      Un jour on a tort, le lendemain le monde s’écroule, eh bien reconstruis-le avec quelque chose qui te semble convenable. Tout simplement.

      Bises

  3. bluebird

    Merci Camille !!! ( smiley coeur 🙂

    Au point où j’en suis de me sentir perdue, je peux attendre le temps qu’il faudra !
    Prends soin de toi ( je me souviens que tu avais un mémoire à écrire pour la rentrée, et surement une soutenance orale, c’est juste ?)

    Déja ça m’aide de te lire : de me dire qu’on peut faire des choix et les regretter et les changer… et aussi que c’est normal à un certain point de ne pas tout comprendre 🙂

    Mais la miss Nathalie Knepper et les dizaines de videos impressionnantes de Mister Calogéro truc m’ont vraiment vraiment arrêtée en plein vol.
    Foi envers soi-même d’abord, et pas dans nos guides ou envers la source ? Et Volonté pas forcément soumise aux guides de l’Ombre ? Ca disjoncte avec ce que j’avais compris jusque là de nos guides..

    Pffffiou. Ton retour sera hyper précieux !

    Bises
    Lara

    1. Spiritual Flower

      Tu sais,

      Quand on a un bobo, on finit sur google pour ensuite penser qu’on est en train de crever d’un cancer…

      *rires*

      Il y a des choses impressionnantes, oui. Mais c’est valable dans tous les domaines.

      Je pense que tu as peur de l’Ombre parce que tu ne la comprends pas.

      As-tu peur de moi ?
      Non. Pourtant, je suis issue des mondes sombres. Est-ce que je t’en balance plein la gueule ? Non.

      Si tu veux, viens me voir dans l’astral et pose-toi à mes côtés, j’accepterai ta présence.

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + quinze =