S’en tenir à sa checklist

Au fil des années, j’ai remarqué que je menais les projets de manière évolutive. Et j’aime énormément mener de front les nouveaux projets.

La Volonté est une force qui se déploie dans l’action. Elle demande rigueur et persévérence, et seulement après, on récolte le fruit de son long travail.

Mais comme on se heurte souvent à la montagne devant soi, le mieux est de se donner des objectifs clairs, réalistes et surtout-surtout, faisable dans l’instant présent.

Cela pose les questions suivantes :

  • de quoi suis-je capable de faire à cet instant ?
  • Quels sont mes outils à ma disposition, ou ceux possibles d’obtenir aisément ?
  • Ai-je une contrainte monétaire, et si oui, par quelle approche passer pour que cela rentre dans le budget ?

Aujourd’hui, j’ai décidé de refaire ma cuisine. Castorama était sur mon chemin du retour, j’y ai fait un crochet pour sonder les prix et réfléchir à comment faire pour appliquer les tutos youtube à mon cas, tout en claquant le moins de tune. Faire une étude de prix était accessible et facile. Tout comme regarder les tutos pour apprendre à poser le vynil. Il n’y avait donc plus qu’à se lancer.

Voilà le hic. On connait le truc. Le plus dur, c’est de se jeter à l’eau. Au final, en une soirée, j’ai pu : dégager tous les meubles, passer l’aspirateur, decoller les 2 couches de vieux vynil moisis, descendre aux poubelles plusieurs fois, repasser l’aspirateur, commencer à gratter un peu les murs, puis glisser 1h de sport, (oui parce que m’énerver comme une ouf contre la moisissure et le pourri des HLM qui ne s’arrache pas, ne compte pas !) sauter dans la douche, et le neck plus ultra, virer mon vieux vernis des ongles.

C’est fou en fait, tout ce que l’on peut faire en une soirée seulement. Une soirée, c’est quelques heures, et quelques heures, c’est tout un enchainement de petites actions qui peuvent faire une différence. En fait, le plus relou dans un immeuble, c’est que la limite du bruit est 22h. Ça limite en terme de travaux et râclage des murs à la raclette. Mais, il y a toujours un demain.

Je n’ai pas encore fait ma checklist pour demain, parce que je la fais toujours le jour même, en fonction de ma fatigue et de ma condition physique. Avec la pratique, on devient doué pour les estimations. En général, je sais que je peux faire 3 heures intensive de travaux, enduits et raclages et nettoyages. Au bout de 4 heures, j’ai mal au dos. Donc je peux pousser jusqu’à 3h30 comme j’ai fait ce soir. Je commence donc à avoir mal au dos, mais ça va. Un bon dodo et ca passera. De toutes manières, je suis partie pour 15 jours de bordel chez moi. Faut accepter d’avoir une part de soi en remue-ménage. Mon dos tiendra parce que voir l’avancée me ravit plus que tout. Alors ça booste. On se dit qu’on est utile, qu’on est capable. Deux mains, c’est beaucoup. Il faut juste prendre des petites choses qui rentrent dedans et que l’on peut manier, le reste glisse. Le corps suit. Toujours faire des petites choses, mais l’une après l’autre. Ne pas trop réfléchir, mais faire tout simplement. Le bilan sera pour après, quand on boira de l’eau à la pause. On se canalise ainsi. Quand on est dans l’action, on vit l’action présente. On la cloture, on passe à la suivante. Et ainsi de suite.

C’est la pratique qui nous permet de comprendre nos limites, mais aussi qui nous offre la constance et la rigueur pour mener à bien ce que nous avons en tête. Non, je ne vise pas la perfection, mais j’aime quand une chose ne me fait pas râler. Et voir ma cuisine moisie me fait râler. Surtout depuis les inondations d’il y a 6 mois.

J’agis parce que je veux être en paix. Je veux être en paix avec moi-même, chez moi. Oui, c’est un gros effort, mais au moins, je ne me sentirais plus grogner à chaque fois que je passerai la porte de cette foutue pièce.

On recherche la paix intérieure, mais elle commence surtout là où elle pointe toutes ces choses à notre portée, ces petites choses sur lesquelles nous avons le pouvoir d’agir.

Un meuble c’est lourd. Mais je peux le vider, enlever les tiroirs, et retirer les portes. Et le meuble peut ensuite être glissé, avec mes hanches, avec mes pieds, même parfois avec mes deux pieds en poussant assise au sol pour le peu que j’en ai à foutre, mais quand j’ai décidé que les meubles bougent, alors les meubles doivent bouger.

La Volonté c’est cela. Discerner ce qui est à sa portée, clarifier son intention et passer à l’action.

Maintenant, nombreux sont ceux et celles qui souhaitent travailler l’Ombre et la magie qui va avec. Plutôt que de vous accrocher à ce qui peut être difficile à cerner, le mieux est de se donner un projet ici qui ait du sens. Choisissez quelque chose qui vous tient à coeur, et faites un plan d’approche. Manipuler sa Volonté, c’est mettre en oeuvre son intention. Autrement dit, vous êtes, ce que vous faites.

Bonne soirée à tous.

15 Comments

  1. Alexandre

    Bonsoir Camille,

    Ton article m’a fait penser que je dois repeindre les murs de ma salle de bains.J’ai commence a enlever le papier peint et je pense acheter de la peinture dans les prochains mois. J espère avoir fini avant Noël lol

    Pour la magie, je m’intéresse actuellement a deux symboles reiki , le raku et le zonar . Je sais tu vas me dire que je vois le monde en termes de sorts (pas taper lol) mais les rituels et sorts peuvent aussi nous faire progresser sur nous mêmes. Mais je ne suis pas accro aux sorts mdr je préfère la méditation, la visualisation et aussi la manipulation énergétique. Je te souhaite de pouvoir terminer tes travaux assez rapidement bises

  2. Lubio

    Bonsoir, j’ai découvert ton blog il y a seulement quelques jours et m’étant lancée une fois pour toute dans l’univers de la lucidité depuis un an (j’ai 16 ans), j’ai eu l’occasion de vivres quelques expériences qui n’égaleront jamais les tiennes. J’ai justes quelques questions à poser : quelle est ta fréquence de rêve lucide ? Quelle est ta durée maximale de rêve lucide ? Aurais-tu un conseil pour que je puisse pousser l’expérience “plus loin”(parce qu’à part essayer de voler et de trouver des guides qui ne se sont jamais montrés, je n’ai rien fait
    de plus enun an)? Je tiens à rappeler que je suis à un rêve lucide par semaine en période scolaire, et à un rêve lucide tous les 2-3 jours pendant les vacances. Merci d’avance !

    1. Spiritual Flower

      Bonjour et bienvenue sur mon site Lubio,

      Eh bien, c’est une belle fréquence que tu as là, surtout si cela ne fait pas longtemps que tu as débuté.
      Ma fréquence dépend beaucoup de mes humeurs. Cela peut aller de 2 à 3 par nuit, et de quelques secondes à plusieurs heures dedans.
      Après la notion du temps n’est pas la même entre le temps réel et le temps dedans.

      Souvent, les débuts sont faits piur que tu apprennes à ton rythme, que tu prennes le temps d’accepter ces univers et que tu t’inities petit à petit. C’est évolutif.
      J’ai écrit un livre pour la méthode, tu peux le trouver sur le site de la maison d’édition ou sur Amazon.
      “Rêves Lucides, mode d’emploi sans prise de tête.”

      Sinon, pourquoi ne pas t’asseoir quand tu seras lucide dans ton rêve, et demander à ce que ton Gardien vienne te voir ?
      Tu demandes, et tu attends qu’il te retrouve. Si tu es prêt, il viendra. Sinon, découvre la zone. Dans tous les cas, ton Gardien t’entend toujours.

      Je te souhaite en tout cas de belles découvertes, c’est prometteur tout ça !

      Bonne journée

  3. Lubio

    Merci pour la réponse, je suis honorée de pouvoir communiquer avec toi.
    Je ne sais pas quand est ce que je pourrais atteindre une telle fréquence de rêves lucides, et ce qui pourrait la déclencher. Il faut dire que je n’ai jamais fait de test de réalité, DILD, MILD, etc… J’ai seulement un cahier de rêves qui me force à me souvenir de mes rêves, mais je ne pense pas qu’il m’aidera à faire plusieurs RL par nuit.
    Ton livre m’attire beaucoup, je pense que je vais me décider à le commander dans les plus brefs délais, une fois que j’aurai ma carte bancaire 🙂
    Sinon, je tiens à préciser que les choses ne sont pas aussi faciles pour moi… Je n’arrive jamais à faire apparaître qui je veux ou ce que je veux. Je n’arrive pas à voler (à part quand je suis en danger). Et mes pouvoirs sont encore faibles et inconstants. J’ai beau essayer de croire en moi comme l’explique Stephen Laberge, ça ne donne rien… Il y avait même un moment où je dormais avec une clé, qui me parlait dans mes rêves lucides pour m’aider à trouver quelqu’un du nom de “Baptiste Timide”. Mais elle devenait parfois hostile et insolente. Tout comme ce “Baptiste” quand je l’ai trouvé. Il m’est arrivé qu’on m’urine dessus… Il faut dire que je n’ai pas énormément de chance xD
    Mais je vais essayer de me concentrer sur cette histoire de Gardien, tout en m’aidant de tes témoignages.
    Merci beaucoup, passe une merveilleuse journée.

    1. Spiritual Flower

      Lubio,
      Ne vise pas la quantité mais la qualité.
      Faire des rêves lucides juste pour faire des rêves lucides ne sert à rien. Pareil, si ton but est d’accroitre ta puissance ou tes pouvoirs, cela ne sert à rien non plus.

      La puissance vient avec la sagesse de la maitrise, la maitrise avec la pratique et le discernement. Tout cela s’apprend. Et chacun a un rythme personnel en fonction de son histoire, et de ses énergies.

      Comme on dit souvent, le monde ne se fait pas en un jour.

      Pour arriver à faire certaines choses, il m’a fallu 10 ans. Alors si tu penses déjà que prendre confiance en toi ne fonctionne pas, c’est parce que tu ne comprends pas encore l’importance de ce que la confiance représente.
      C’est pourtant le conseil le plus concret que l’on puisse donner dans ce domaine.
      Laisse toi le temps.
      Ensuite, dans l’astral, rien n’est dû au hasard. C’est à toi de réaliser cela et comprendre ce que cela implique. Surtout si tu veux aller plus loin.

      Oui, développer ses rêves luides, c’est un vrai travail sur soi. En fait, ce n’est que cela. Mais le plus sympa, c’est que tu peux t’amuser en expérimentant 😉

      Concernant l’exercice que je t’ai conseillé, il ne s’agit pas de faire apparaitre ton guide. C’est lui qui vient à toi. Grande nuance. Mais là encore, tout dépend de la foi que tu placeras en toi 😉

  4. Lubio

    Tes paroles pleines de sagesse me rassurent , et je t’en remercie. Je dois donc rester plus patiente et ne pas considérer les tentatives inachevées comme des échecs. Mais malheureusement je ne suis pas patiente de nature…

    J’ai déjà remarqué une évolution dans cette année de pratique, et il est hors de question que je baisse les bras. Puis de toute manière, je ne suis pas réellement pressée. C’est plus ma “vraie vie” qui me préoccupe en ce moment (fac, études). Mais comme je suis en vacances, j’ai encore tout mon temps pour les rêves lucides. Néanmoins je ne sais pas avec quels exercices je pourrais débuter. Je sais qu’il y en a quelques uns dans ton livre mais je vais devoir attendre avant de l’avoir.
    Dernière chose; j’ai essayé de chercher dans ton blog mais je n’ai pas réussi à trouver le sens de “Zone”. Pourrais-je avoir une explication concise ?
    Merci de m’accorder de ton temps, j’apprécie cela de tout mon cœur.

    1. Spiritual Flower

      Je t’en ai déjà donné un 😉
      Sinon, le cahier de tes rêves est très bien. Mais oui, c’est sûr que tu trouveras pas mal de “tips” dans le bouquin.
      Dans quel contexte as-tu lu la phrase ?
      Si c’est sur mon blog, il s’agit d’un espace environnemental. Cela répond-t-il à ton interrogation ?

  5. Lubio

    Très bien, même si cela me prend parfois énormément de temps, je vais continuer d’utiliser mon cahier de rêves.
    Dans un de tes mails précédents, tu m’as conseillé d’attendre assise mon Gardien ou de “découvrir la zone”. Donc tu dis qu’il s’agit d’un espace environnemental… À quoi cela sert ? Comment puis-je faire pour interagir avec ? Désolée mais tout cela m’emplit de curiosité ^_^’

    1. Spiritual Flower

      Ne te force pas. Fais le si tu as envie.
      Pour l’exercice, c’est à faire quand tu seras en rève lucide. Une fois de l’autre côté, peu importe ce que tu vois autour de toi, tu lui demandes gentiment de se manifester et tu attends, et oberves. Rien d’autres.

      Bonne soirée

  6. Lubio

    Re- bonjour, j’espère que tu te portes bien.
    J’ai une question assez simple qui me tracasse et j’aimerais connaître ton avis là dessus. De nombreuses personnes disent (et cela me paraît pertinent) que les personnages de rêve sont des reflets de certains de nos aspects, et de notre inconscient. Et que leur parler nous permet d’en apprendre plus sur nous. Déjà, j’aimerais savoir si tu es d’accord avec cette théorie.
    Ensuite, je voudrais savoir si il serait utile et intéressant d’entretenir une discussion avec un personnage de rêve, et s’il serait possible d’avoir une discussion sensée et plutôt sérieuse avec lui. Car sur une centaine de rêves lucides, j’ai dû parler avec eux peut être une dizaine de fois. Et soi j’y prêtait peu d’attention, soit c’était du charabia.
    Voilà, c’était tout.
    Passe une bonne journée.

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Lubio,

      Beaucoup de réponses se trouvent déjà à disposition sur mon site, je te laisse naviguer sur le blog et sur les pages de Développement Personnel et Médiumnité. Tu te feras une idée de comment je vois les choses.

      😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 9 =