Sourire

 

Ne me regarde pas, ne me souris pas, sinon, je vais devoir admettre que tu es là,

A me surveiller, à veiller, tout près de moi.

Ne sois pas trop près,  après, je ne pourrai plus vivre sans toi.

Ne me donne pas trop d’amour, ne me protège pas trop, sinon que vais-je devenir quand tu ne seras pas là ?

Je ne veux pas me sentir abandonnée, et trahie, encore.

Arrête de te tenir là, à côté de moi, à me sourire alors que j’écris.

Je vois ton visage, ton regard comme si tu étais à quelques centimètres de moi.

C’est pénible de regarder une pièce vide alors tu apparais qu’au travers de ma vision.

Je ne peux pas te maudire, je ne peux pas te haïr quand tu me regardes comme ça,

Je suis obligée d’aimer ce que tu m’offres. Comment pourrais-je le refuser ?

Va-t-en. Va-t-en avant que tu fasses de moi, une esclave de l’Amour.

 


Source: les guides 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 10 =