Dérives akashiques

 

fairy-0
 

« Je ne suis pas cet Etre que tu crois. »

Voilà ce qui me vient ce soir en tête. Roooo qu’est ce que ça veut dire ?….. bon…

Alors comme j’en ai marre de me poser des questions, et bien je vais faire une ouverture du canal pour accéder aux annales akashiques.

Ouais, comme ça, sur un coup de tête ! J’ai décidé !

Au moins, ce sera efficace… et radicale.

Je ne l’ai jamais fait, mais je pars du principe que je suis entendue, alors bon. Avec un peu de volonté et de discernement, on peut accéder à certaines portes.

 

Ouhalala, par contre, il va falloir que je m’investisse pour ouvrir ce canal.

Bon, bah je me jette à l’eau.

J’appelle mes guides à ouvrir ce canal.

Je me vois soudain monter à l’échelle dans un canal aux multiples couleurs colorés. Très joli d’ailleurs ce canal…

 

Arf. Ma petite fille arrive. Elle me fait signe de descendre de là et de me retrouver sur le pallier.

 

Bon je la suis. Elle me parle en mime en ce moment.

Et je la vois qui mime « C’est pas là-haut, mais là-bas que tu dois aller, là-bas ! ». Elle me tire par le bras et m’emmène.

Je descends avec elle un toboggan invisible et elle s’éclate tellement dedans qu’elle me fait rire.

On atterrie dans l’eau d’une espèce de mare, et j’ai une lueur verte qui tourne autour de moi et vient se poser sur ma tête. Une Fée ! Voilà une fée !

Je crois que je suis arrivée chez les Fées. On avance tous ensemble à travers le marais clair, et là, sans trop comprendre, je me retrouve sur une chaise entrain de me faire brosser mes cheveux par une très grande Fée. Je crois que c’était Raqiel, celle avec qui il m’arrive de parler de temps en temps. Elle me fait deux tresses qu’elle joint entre elles et place au milieu une fleur.

 

Du coup, je me sens tellement calme et détendu que j’ai envie d’aller me coucher… Je rouvre les yeux, tape vite fait cet article, et file rejoindre Raqiel mais bien sous ma couette, comme ça, je pourrai me laisser dériver dans le sommeil si je rencontre Morphée au passage….

 

Enfin,

On part parfois sur des idées précises, mais ce n’est peut être pas ce que le cœur veut nous dire.

Alors laissons notre Univers nous guider, et lâchons prise.

 

Bonne soirée à tous.


Source: Les fées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept + 5 =