Complications

Pourquoi les gens sont si compliqués ?

Pour moi, la spiritualité se doit d’être accessible. Mais tout est dit de façon compliquée. Pourquoi ? A quoi ça sert ?

A montrer que l’on connait des choses ? A se faire voir ?

 

La médiumnité n’est pas de dire « je sais faire », elle est simplement de ressentir comme son Coeur le guide.

Je me rends compte de toutes ces choses que je ne sais pas, il y a tant de sujets sur lesquelles je me trompe constamment.

 

Je vois la médiumnité comme une quête de justesse, une quête qui me demande de rester sur la voie du cœur en respectant chacun de mes pas.

 

La médiumnité, ce n’est pas quelque chose que tu dis, c’est quelque chose que tu ressens.

La médiumnité, c’est juste une voie pour communiquer, une voie pour se sentir aimé.

C’est aussi un chemin que l’on parcours pour trouver certaines réponses.

 

Alors pourquoi chercher à tant la compliquer avec des termes complètement scientifiques, physiques, astronomiques ou même purement littéraires ?

 

– Il faut bien la rendre accessible à tous. Tous ont une vision de la spiritualité. Ce que tu vois dans la simplicité, eux, le voit différemment, avec d’autres termes. Un livre peut être écrit léger, ou lourd. Certains écrivains parlent dans un langage scientifique et d’autres plus spécifique, mais au final, cela reste leur livre, et donc leur langage. Où est le problème ?

– Ils ne voient pas qu’il y a un autre langage beaucoup plus accessible, plus léger, qui n’inflige pas au corps la même pression mais qui permet de le faire respirer plus aisément, dans une liberté de mouvement beaucoup plus fluide.

– Peut être que ce langage est le seul qu’ils puissent parler pour l’instant.

– Mais tu vois, en se fermant dans un certain type de langage, on ne rend pas les choses accessibles.

– Elles le sont pour qui veut entendre.

– bah moi, je n’ai pas envie d’entendre. Et c’est chiant à force. Tout est lié, tout doit être accessible d’une manière ou d’une autre.

– Comme tu le dis si bien, « d’une manière ou d’une autre ». Laisse donc les choses se faire comme chacun le décide. Tu ne t’en porteras pas plus mal. Ce n’est pas toi qui cherchait de la tempérance ?

– Je n’ai plus envie de les entendre, mais du coup, ça m’oblige à me renfermer.

– N’y aurait-il pas une autre raison ?

– hum… le premier mot qui me vient serait ‘indifférence’. Je ne suis pas touchée par leurs énergies.

– Mais peut-être le serais-tu par d’autres ?

– Ouais, enfin c’est vague là.

– Tu t’en rendras compte plus tard. Mais avant, reposes toi, danse, chante, occupes toi de tes plantes. Regardes ailleurs. Ne t’arrêtes pas sur des choses insignifiantes.

– Insignifiantes, insignifiantes, c’est facile à dire…. pour moi c’est lourd.

– Justement, vois léger tout simplement.   

– mouais, mouais, mouais… 


Source: Les guides 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 11 =