Ice Queen

 

 

Il y a quelque chose dans cette femme qui me plait.

Son regard de glace,

Sans émotions, tranchante.

Alors que pourtant, ce n’est que le reflet d’une grande colère qu’elle transforme en arme de guerre.

J’aime sa façon froide de gérer, d’imposer.

Elle n’agit pas dans la mesure, mais dans l’état.

L’émotionnel représenté par notre Eau est un mouvement perpétuel. Changer l’état de l’eau permet de passer au-delà des émotions que l’on ne peut pas gérer en les permettant de les vivre sous une autre forme.

Geler certaines émotions ne veut pas dire les oublier, cela permet simplement de respirer en regardant ailleurs.

Voilà pourquoi j’aime tant sa froideur.

Parce qu’elle me calme tout en exprimant ce qui se cache au fond, car elle, elle sait, c’est pour ça qu’elle agit d’ailleurs.

 

Toute cette colère que je ne maitrise pas, mais que je sais là.

Cela fait 3 semaines que je dis que je ressens une grande colère sans pour autant savoir de quoi il s’agit, d’autant plus que je ne la ressens pas spécialement concrètement, je la sais là qui se manifeste. C’est tout.

 

Je me demande si la Reine des Glaces agirait parce que j’ai dépassé de loin la petite colère, et que ma colère prend une autre forme.

Pourquoi je parle autant de ma colère sur un post de glace ? …

 

La glace refondera avec les beaux jours de printemps.

Quand ce sera le rayon du soleil qui fera fondre cette glace en un doux ruisseau de tempérance.

Et non plus comme un volcan qui veut battre le fer à sa cadence.

Enregistrer


Source: Les guides 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × cinq =