Débuter en manipulation énergétique

83f10707e6de04d58e5a4e311e73c584
Salut à tous

Maintenant que j’y repense, je publie déjà des petites techniques par ci par là dans les articles, et les autres, les ludiques et basiques de chez basiques , je les garde pour mon livre. Pour les plus expérimentales, comme je l’ai dit plusieurs fois, je ne les communique pas parce qu’elles sont encore bien trop bancales à mon goût.

Toujours est-il que mes techniques partent sur des fondamentaux simples et ludiques que je pousse jusqu’à obtenir un résultat intéressant. Mais pour cela, je les mets en pratique, encore, et encore, et encore.

Je n’ai pas de recettes miracle ni de techniques magiques pour éviter de travailler. Chez moi, c’est du ludique qui demande du travail, de l’observation et du lâcher prise, mais surtout, persévérance et ténacité.

Il y a certains appels ou certaines affirmations que je teste des centaines et milliers de fois sans jamais me lasser. J’aime la simplicité dans un appel, dans un verbe, dans une phrase. Je trouve qu’ils ont une véritable puissance que l’on n’utilise que trop peu. Alors j’apprends.

Ont-elles marché dès les premières fois ? Oui et Non pas vraiment, enfin, ça dépend pour quoi. Disons que je pars sur des concepts simples que j’essaie d’amener une fois la conscience bien détendue et réceptive à accueillir de nouvelles choses.

Pour le coup, ça fait 3 ans que je travaille sur juste deux phrases : le “j’aime la guérison, j’accepte la guérison.” Ça commence à peine à se décanter un peu. La preuve, j’accepte de plus en plus de faire des soins dans l’astral. Chose dont je refusais catégoriquement d’entendre parler avant.
Vous voyez ? Certaines choses prennent du temps. Surtout pour nous déprogrammer de notre système intrinsèque.
Pour le coup, je peux être particulièrement patiente pour certaines expériences. Un concept peut me servir de références pendant plusieurs années dans mes exercices du soir.

Avec les années de pratique, je commence à me connaitre un petit peu, donc je sais maintenant quel mot dire, quelle phrase et à quel moment pour obtenir une connexion intéressante. Mais cela reste un travail et une recherche à faire. Mes phrases ne seront pas les vôtres.

Pour manipuler les forces, il faut avant tout savoir se placer en ouverture. On ne peut pas manipuler sans chercher à se redécouvrir.

Alors oui, certes, maintenant certaines choses marchent assez rapidement pour moi. Mais parce que j’ai appris à moi-même que, selon telle ou telle approche, j’avais besoin de tel ou tel niveau de conscience et d’ouverture. Je sais pas exemple que pour accueillir, je vais avoir besoin de descendre plus profondément en moi. Pour les appels, je peux rester légère. Pour les invocations, faut que j’aille chercher la Volonté pure. Etc.

Mais tout ça, ne dépend que de la manière qu’à mon esprit de fonctionner. Le mental, il faut apprendre à le contourner. Comme l’égo. Plus on se connait et plus on peut être capable de rebondir. Et chez moi, ils sont coriaces, les deux là. Mais cela dit, le mental, c’est binaire. Appliquez la PNL, c’est super et ça marche très bien associé à la méditation surtout quand on veut pousser une expérience un cran au-dessus. Mais encore une fois, cela ne conviendra pas à tout le monde.

La réussite d’un exercice, quel qu’il soit, dépend de notre capacité d’ouverture et donc, de lâcher prise.

Donc moi, je m’efforce de travailler, non pas l’exercice en lui-même, mais mon degré de lâcher prise. Ce n’est pas que l’exercice est nul qu’il n’y a pas de résultat satisfaisant mais que l’exercice ne permet pas cette ouverture de porte selon la conscience de l’instant. Le problème n’est pas l’exercice donc mais nous même en réalité.

Trois possibilités donc, soit on se remet en question et on garde l’exercice, soit on passe à un autre, ou soit, on en crée un sur mesure.

Des exercices, il y en a à la pelle sur le net. Celui qui va faire la différence, c’est celui en lequel vous croyez. Car c’est en celui là que vous y placerez toute votre foi.

Dans le cas où vous voulez en créer un selon votre image, il vous faudra déjà commencer par croire en vous. Et ensuite arriver à suivre votre guidance. Du travail donc. Mais le plus adapté à vos besoins, c’est certain.

Cela dit, le plus simple est encore de suivre la facilité et de se diriger vers un exercice tout prêt et qui en plus résonne dans le fort intérieur. Là, c’est presque du tout cuit. Bien que, encore une fois, tout va dépendre de votre capacité à vous ouvrir grâce à celui ci.

La manipulation énergétique, c’est comme faire du sport. Il y a ceux qui ont des facilités dans un domaine, ceux qui n’auront jamais de gros efforts â faire pour arriver à aller toujours plus loin et il y a ceux qui veulent y arriver mais redoubler d’efforts constamment car ils sont nuls de chez nuls. Mais ils ont envie. Ils le veulent. Il y a ceux qui veulent mais sans aucun effort, ce qui ne veulent pas mais baignent dedans malgré eux, ceux qui en rêvent mais ne lèveront jamais le petit doigt pour et ceux qui râleront mais feront quand même parce que euhh bah ils ne savent pas vraiment mais puisqu’ils sont là…, et il y a ceux aussi pour qui c’est pas leur truc mais qui sont prêt â foncer droit dans le mur. Certains arriveront a le défoncer et d’autres auront des traumatismes. Et encore tant d’autres cas possibles…

Voilà. En spiritualité, c’est pareil. Le tout, c’est de choisir et suivre ses envies.
Tout est possible mais tout s’adapte naturellement à votre ouverture.

Pour ma part, tout est au feeling. Je ne prévois rien à l’avance. Il m’arrive de faire 1min d’appels comme 2 heures. Pareil pour les soins.
Disons simplement qu’au cours de mes exercices, je veux me sentir vibrer et résonner. Alors je teste tout et n’importe quoi, du moment que ça fait un “truc”.

Si j’ai besoin d’un soin, je manipule mes corps astraux et invoquent les rayons, si c’est un appel, et bah j’appelle tout simplement, si c’est une invocation et bah j’invoque. Et si j’ai envie d’un bisou et je couine avec les gros yeux de chatons.
En soi, demander mes exercices et mes techniques, c’est compliqué parce que nos besoins ne sont pas les mêmes. Disons que je pratique à mon niveau donc quand je travaille les scans, j essaie de sonder les mondes et strates par exemple. Maintenant, est ce que je vais proposer ça à mes lecteurs ? Non, ce n’est absolument pas adapté.

Est ce que je peux inventer des exercices pour manipuler les énergies ? Personnellement, je trouve qu’il y en a déjà plein sur le net. Il suffit de se laisser guider par ce qui vous tente. Encore une fois, là aussi, tout est une question de foi.

Mais le 1er et le plus basique qui soit, c’est de fermer les yeux et de croire. Si vous me demandez, croire en quoi ? C’est que vous n’avez toujours pas compris.

Alors avant de vouloir faire des trucs de malades, Réfléchissez et méditez déjà sur ça.

Notre capacité à manipuler les forces dépend nos intentions.

Le tout est alors de comprendre nos intentions. Mais qu’est ce que l’intention ? Quelles sont mes intentions ? Fermez les yeux et posez vous. Encore une fois, méditez.

Rien qu’avec ces deux phrases, y a de quoi faire… croyez moi.

Allez, au boulot !

Les bases, quoi… Y’a que ça d’vrai. On ne le répètera jamais assez. LOL !

Comment ça, c’est chiant ?! Allez, si je suis d’humeur sympa, peut-être que je réfléchirai à un truc plus chouette la fois prochaine pour s’initier aux énergies doucement, un petit jeu. Je vais voir. Je vais y réfléchir.

Mais si vous calez déjà sur ces deux concepts là, vous bloquerez toujours à un moment ou à un autre dans votre médiumnité. Ce n’est pas pour rien que ces deux trucs là sont des fondamentaux.

 

Bises

29 Comments

  1. Spiritual Flower

    Salut

    C’est bien d’être un bébé. On peut hurler et continuer de quémander des bonbons.

    Quand ca bloque, c’est que tu ne regarde pas au bon endroit.

    Tu t’obstines. C’est bien de s’obstiner. Un temps. Après quand ça coince de trop, il faut apprendre à regarder ailleurs. Car cela revient à foncer ds un mur.  Les choses doivent rester agréables.

    Arrives tu à rendre ta vie agréable ? Meme avec des petites choses ?

    Tu vois, ce qu’il y a de bien avec les bébés c’est qu’un rien peut les animer et les amuser. Un bout de carton, un cube, un journal, une compote, … ou une gaufre. Lol !

    Arrete de te prendre le chou. La médiumnité ne doit pas t’empêcher de vivre ta vie de femme et de trouver la douceur de vivre.

    Es tu déjà arriver a ne pas râler ? Je veux dire à ne pas te plaindre ?

    Voilâ comment jai commencé a moccuper de moi. A traiter ts les sujets qui me faisaient m enerver. Soit javais une solution directe soit non. Et le cas échéant, j apprenais a lacher prise et a accepter la situation.

    Commence par la si tu sais pas quoi faire. Ca devrait t occuper un bon moment.

    C est un travail ingrat mais ca soulage enormement l ego au fil des mois et des sujets traités.

    Ps : je sais. Jai encore dit des choses qui ne repondent pas directement. C’est comme ca. Faudra t’y faire.

    Hum. Faisons un marché. Tu vas prendre un carnet et noter uniquement des phrases positives pour la personne que tu es. Uniquement positives. Ca peut etre des images, des offrandes collées, des odeurs incorporées, des fleurs sechèes. Nimporte quoi qui partent comme intention de cadeau de toi à ton toi interieur.

    Si tu arrives à le remplir, d’ici la fin de l’année, je te ferai un cadeau astral pour Noel. Chsais pas encore quoi mais mes guides sauront eux. Mais je te demanderai des preuves. Parce que le cadeau astral sera à hauteur de l’énergie que tu as mis dans ton carnet. Inutile donc de préciser que c’est un travail en soi, un investissement en somme.

    bon. C est pas exactement l aide immédiate que tu voulais, mais bon. Libre a toi d accepter ou non. Sans jugement sans pression. Comme tu sens.

    Bises

     

  2. Cel

    Coucou,

    Après 10 tentatives de commentaire en réponse, celui ci va t-il passer ?

    J’aime beaucoup ton idée du carnet, je la trouve belle et concrête. Merci pour ce défi ! Que j’accepte avec plaisir !

    Je me suis acheté un beau carnet aujourd’hui et des crayons scintillants, ça va être chouette 🙂

    Bises

  3. Cel

    Coucou Camille,

    Merci.

    J’ai envie de partager mon début d’expérience avec toi… Comme je te le disais hier, je me suis achetée un beau carnet et tout. J’ai commencé à le remplir le jour même. Et la nuit suivante j’ai fait un rêve très clair et marquant, et je ne pense pas que ce soit une coïncidence.

    C’était un rêve ou je vivais dans ma maison d’enfance. Après une réparation par un plombier, je recevais ma facture d’électricité. Elle était croissante depuis le début de l’année et vraiment très élevée pour le mois de mai (et je me faisais la réflexion que c’était vraiment bizarre, car on n’était même plus en hiver). Je décide alors de baisser tous les chauffages de ma maison (de 23/22 à 18°C). Je n’ai pas le choix : cela me coûte trop cher. Je vais donc baisser le réglage de tous mes radiateurs.

    Ce rêve m’interpelle, parce qu’en gros je comprends « je n’ai pas les ressources énergétiques suffisantes pour maintenir une certaine chaleur dans ma maison intérieure. » avec Chaleur/notion de foyer/ notion d’amour (cf articles de Sylvie). Or ce rêve m’a fait reexaminer la journée d’hier.

    Lorsque j’ai écrit dans mon beau carnet pour la première fois, j’ai pris le temps de poser à l’écrit mes intentions, et j’ai fait un petit dessin. Pas grand-chose en somme, mais le temps s’est comme étiré, et pouf une heure était passé. Après ça j’ai ressenti une chape de fatigue brutale, et j’ai dû dormir 1h, alors que ce n’était ni mon heure de sieste habituelle, ni ma durée de sieste habituelle (20 min). Je pense que j’ai ressenti un vide énergétique.

    Ce qui me fait demander : aurais-je sous-estimé l’impact énergétique ? Est-ce possible de ne pas avoir les ressources énergétiques pour ce genre de travail ??? Faire preuve d’amour et d’attention envers moi-même devrait me ressourcer, alors pourquoi cela m’épuise ? Je t’avoue que je suis assez décontenancée… As-tu déjà eu l’expérience ou vu ce genre de chose ?

    Bises

    1. Spiritual Flower

      Coucou Cel,

      Pourquoi crois-tu que je parlais de travail et d’investissement de soi ?…
      Tu croyais que te concernant, cela allait être facile et tout cuit ? lol ! Je t’avais prévenu pourtant héhé

      Dans un monde parfait de oui-oui, on devrait tous être capable de s’auto ressourcer. Mais le hic, c’est que nous ne savons pas canaliser nos énergies correctement. C’est pour ça que nous avons des guides et des expériences de vies qui nous apprennent à nous focaliser, de telles sortes à ce que nous apprenons à centraliser nos forces dans un même but.

      Mais comme tout, au début, c’est dur.

      le premier dessin que j’ai fait, j’ai tellement lutté pour dessiner et j’étais tellement raide que je me suis fait une tendinite du poignet en dessinant pendant 4 heures sans avoir vu le temps défiler. J’étais morte après.
      Maintenant, avec l’expérience, je sais quand m’arrêter.
      Tu sais, je vis souvent ça quand j’ai des énergies à évacuer dans mon atelier de peinture. je suis vidée après. C’est normal, ça fait partie du processus.

      Se sentir vidé après une activité n’est pas un mal en soi. Cela signifie simplement que cela va chercher tes ressources en toi et qu’elles partent ailleurs, dans un travail ciblé. Je dirai que c’est plutôt bon signe même, ça prouve donc que tu as des ressources.

      Vois, tu as senti une différence, non ? Le carnet a donc un effet. Il faut que tu l’amadoues, que tu l’apprivoises. dis-toi que c’est comme un animal sauvage.
      Au début que tu essaies de l’approcher, c’était tellement raide et à fleur de peau que ça te croque la main. Quand ta petite boule de poil qui souffre aura compris tes intentions, tu auras des léchouilles. Mais d’abord, elle a de grosses demandes, alors elle pompe grave ! C’est comme un tox en manque.

      Le fait que tu aies accepté de fermer les yeux derrière, c’est bien, ton corps a appelé le repos et il est allé le chercher tout seul. Encore une fois, c’est bien. tu t’écoutes donc.
      Tu dois apprendre à canaliser tes ressources.
      Ce carnet peut t’aider. Il faut simplement que tu comprennes comment il marche.
      C’est comme tout, il faut un temps d’adaptation.
      Le tout est de savoir ce que tu veux ou pas.
      Mais tu réalises quand même qu’après avoir testé seulement une fois, tu es prête à abandonner parce que ça t’a demandé un peu d’énergie ?

      Imagine que ce carnet représente ta femme sauvage. De son point de vue, la première fois que tu l’approches, tu trouves ça dur et tu te vois déjà incapable de créer des choses pour elle.
      Que sais-tu de tes capacités et ressources énergétiques ? Jusqu’où peux-tu aller ? Tu as du mal à te sentir ressourcer et tu es souvent vidée par la maladie et les aléas énergétiques, mais en même temps, comment faire pour aller puiser tes ressources en toi ?
      Tu ne pourras pas être sur une balance stable et agréable pour ce travail. En tout cas, c’est mon avis qui ne tient qu’à moi.
      D’où la raison de ce petit challenge. Ca t’oblige à aller puiser en toi des ressources pour t’occuper de toi.

      Après, tu peux me dire que c’est trop dur et que tu préfèreras trouver plus simple.
      Je suis du Milieu. Je ne connais pas le simple & easy sans effort. Pour moi, les grosses réalisations demandent de gros efforts. Tu vois, c’est comme les gens qui me disent qu’ils ont essayé une sortie astrale, mais sont restés bloqué de l’autre côté et me demande si c’est normal de galérer autant… Euh… Oui. C’est un chemin houleux. Mais tout dépend ce qui compte pour toi et ce que tu souhaites atteindre.

      Après, rien ne t’oblige à passer par ce chemin là. Rien ne t’oblige à travailler sur ce carnet si tu ne le sens pas. Il n’y aura aucun mal à changer d’avis.

      Pour ton rêve, je ne saurai te dire. Tu sais, moi en explication de rêve, je ne suis pas douée. Moi je gueule après mes guides en direct, je ne m’arrête que rarement sur les archétypes.
      A priori, je dirai que tu passes en service minimum et que tu paies la note subie. Il te faudra donc un temps pour te remettre. Mais c’est bon signe. Tu n’as fait que baisser le chauffage au lieu de le couper carrément. C’est plutôt cool donc. Ca veut dire que tu as quand même une base, même si celle-ci est fraiche.

      Bises

  4. Cel

    Coucou Camille,

    Héhé, non je ne m’attendais certainement pas à du tout cuit. Mais plutôt à un travail de l’ordre de l’émotionnel, du psychologique et de la volonté. Pas à me faire siphonner en énergies ! lol Je suis un peu naïve, faut croire ^^

    Mais grâce à ton éclairage, je comprends mieux et je t’en remercie. Ca calme un peu mon mental de mieux comprendre les trucs qui affectent autant mon corps physique. Et je comprends d’autres choses aussi… Je ressens ça aussi après avoir peint ou fini une peinture ce « vide » énergétique.

    Merci ! Tu mets le doigts sur quelque chose d’important : apprendre à canaliser mes ressources. Pour l’instant, je ne gère pas vraiment lol, quand j’ai besoin de dormir, je tombe comme une masse, impossible de résister ! Ou aller je mange comme un ogre !  Ou alors je suis malade, ou j’ai de la fièvre qui me force à rester couchée.

    Je ne suis pas prête à abandonner après un premier essai. En revanche, je me questionne sur comment faire ce travail en terme de ressources énergétiques. Pour l’instant, je suis tellement en dèche de ressources que c’est ma santé qui trinque. Au point de devoir bientôt aller à l’hopital faire des examens, tellement c’est n’importe quoi.

    J’imagine que cela va me faire travailler à trouver une source alternative. Ou à faire différemment. Je ne sais pas, mais je vais y réfléchir. La 2ème page était déjà moins difficile… Hummmmmm. Affaire à suivre ! ^^

    Bises

    1. Spiritual Flower

      Salut Cel
      Justement, c est de l’émotionnel, du psychologique et de la volonté. On est en plein dedans.
      Après t es pas obligé de faore une page. Tu peux y mettre un seul mot ou coller une feuille de magazine. Ou pourquoi pas y mettre une touche de parfum sur une zone.
      Pourquoi rester 3 heures dessus ?
      Un pas après l autre c’est bien.

      Bises

    1. Spiritual Flower

      Salut Fleur

      Un exercice pour toi tu dis… hum
      Voilà ce qui me vient.
      Tu vas imaginer dessiner une fleur avec un rayon lumineux blanc. Tu dessineras 7 pétales autour du centre.
      Quand tu auras fini, tu t’asseoiras au sol et tu t imagineras au centre de celle-ci.

      Tu rouvriras les yeux à ta guise.

      Bises

  5. Fleur

    Bonjour Camille,

    Merci !

    J’ai fait l’exercice alors que j’étais en rêve lucide, mais je maîtrise rien, du coup c’est le bazar ma lucidité ! Mais je recommencerais, trop contente d’y avoir pensé ! Je me rappelle que j’ai essayer d’inventer un crayon qui fait de la lumière blanche en me disant qu’en rêve tout est possible. Mais il ne faut pas être limité en imagination et je comprends le mot FOI ! parce que j’ai été limitée sur ce coup là !

    Ah oui je t’ai aussi crié “MERCI !” bon je te l’écris là parce que pas sûre que tu l’ai entendu LOL ! Mais là aussi je suis contente d’avoir pensé à ça.

    Bises et Merci !

    1. Spiritual Flower

      T’es chou !
      Je suis contente de voir que ça y est ! Tu commences à travailler. C’est bien ! Tu vas voir ! Ce n’est que le début.
      Tu me racontes comment ça s est passé ?

      Bises

  6. Charline

    Bonjour Camille,

    Je vais te raconter ce que j’ai pu vivre dans d’autres états modifiés de conscience. Je ne sais pas reconnaître les différences entre les voyages astraux ou les rêves lucides. Quoique je sais bien différencier les types de rêves. Cela m’a fait très plaisir en lisant ton livre d’ailleurs.

    Je me suis vue avec des cheveux longs blanc-gris et des yeux de même couleur. Pas du tout comme je suis sur Terre. Cela doit être mon corps astral. Je le suppose du moins. J’étais dans une dimension particulière, j’ignore ce que je faisais et où j’étais. Je me suis tout à coup interrompue car j’ai entendu l’appel à l’aide de mon Autre. Je me suis téléportée instantanément dans la dimension sombre où il était. Il était un enfant apeuré. En effet les êtres qui nous entouraient se nourrissaient de nos peurs. Le plus étrange est que je savais comment agir face à ces entités. Elles essayaient de me faire peur mais j’ai réagit correctement, avec courage et elles ne m’ont pas eu. J’ai protégé mon Autre, mon Chouchou à moi. Je me suis mise devant lui et j’ai concentré une énorme quantité d’énergie afin de créer une énorme tornade pour repousser les entités qui voulaient se rapprocher de nous pour nous pomper notre énergie. Juste après cette attaque, je lui ai pris la main et nous nous sommes instantanément reportés dans une dimension plus agréable. Et je me suis réveillée.

    Lors de ma Vision, celle de “Qui Je Suis en Réalité” ma Sur-Âme était entourée de vent, d’air. J’ai pu également observer la constellation d’où je viens et le monde familier en faisant partie. De loin, seulement, mais c’est déjà ça.

    Dans mes rêves, j’ai déjà soulever des gens pour leur faire peur car leurs actions étaient répréhensibles. J’ai déjà combattu façon art martial. Je découvre mes potentiels et mes possibilités.

    Et puis je suis consciente que la télépathie et la téléportation sont des éléments naturels de notre conscience. Comme la magie d’ailleurs. Mais c’est vrai que ce n’est pas toujours facile à gérer. Je sais seulement que j’ai une affinité particulière avec l’air, sans plus. Et que je suis capable d’effectuer des sorts puissants (à ma grande surprise). Et que j’ai une connaissance étendue de beaucoup de types d’entités, absente de ma mémoire terrienne.

     

    => L’image est la seule que j’ai trouvé se rapprochant de loin à la vision de ma SurÂme. Cheveux de longueur incertaine, yeux infinis. Couleur d’un blanc-gris. Que je n’ai jamais retrouvé sur Terre. Forme flottant dans l’espace infini de l’univers. Du vent l’entoure. A bougé une mèche. Un être parfait à la fois féminin et masculin. Ni l’un ni l’autre donc.

    Es-tu différente dans ta forme lors de tes voyages ?

    J’aime échangé avec toi, cela m’apporte beaucoup.

    Belle fin de week-end et excellente semaine.

    Bises.

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Charline,
      Merci pour ton mot et ton partage,

      Nous avons un certain nombres de formes differentes selon les mondes et univers que l’on visite.

      Et oui, ce sont toujours de belles découvertes de soi meme 😉

      Bises

  7. Alone

    Bonsoir, je t’ai peut être déjà posé la question si c’est le cas d’ailleurs désolé. Je commence actuellement à m’intéressé aux énergies ça m’a toujours intéressé ce genre de chose. Mais bon je suis un flemmard puissance 1000 et je remets toujours à plus tard la théorie à la pratique. Et je voulais savoir comment faire exactement pour sentir ses énergies ? Enfin faut il méditer avant ? J’ai lu sur internet qu’imaginer une brume (étant notre énergie) et être sensible aux sensations sur nos mains pouvait aider à la sentir. Est-ce plausible ? En fait je suis un peu perdu je ne sais pas par quoi commencer. Je me dis que je ne suis pas complétement fermé à tout ça puisque j’arrive à percevoir des informations sur mes proches en rêve entre autre choses. Je me doute que je me prends trop la tête . Tu conseilles de nous laisser porté mais clairement je suis tout sauf intuitif bref…… aurais tu un conseil à me donner pour m’y retrouver ?

    Sinon j’espère que ça va. Tu fais toujours de la peinture ? J’ai l’impression que ça fait longtemps que tu n’en a plus fait mention.

    Bonne soirée à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − un =