La voix dans l’ombre

fight_against_your_inner_demon_by_814200-d8ak0p8
Des flux sombres jaillissaient depuis plus d’un bon quart d’heure dans un ciel noir. Une force cherchait à prendre le dessus et me poussait à bout, c’était comme une âme errante, tournoyant et oscillant de toute part comme une furie hurlante, et pourtant on aurait dit un égo… mon égo. Sa signature énergétique semblait m’appartenir, et provenir de ma personne.

Je luttais tellement pour la soumettre à ma volonté qu’il me poussait à bout. Tous mes jetés de puissance n’avait aucun impact concret en plus de me demander un investissement bien trop grand pour ne serait-ce qu’arriver à le contenir. Cette puissance était trop coriace et dévorante, malgré elle. Elle ne m’attaquait pas en soi, mais ses flux fulminaient et gagnaient en force. Par sa nature seule, elle finirait par prendre le dessus. Seule je n’y arriverai pas. Ce truc me rongeait de l’intérieur en plus de m’épuiser énergétiquement vu que je me fatiguais à chercher à la maintenir en place et sous ma coupe. Le problème était que dernièrement, ça n’allait pas fort, alors je n’arrivais pas me calmer. Ma frustration, ma colère et ma perdition ne faisaient que nourrir son noyau. J’en arrivais à un point où le vase débordait et où je me sentais littéralement dépassée.

D’une main tendue vers un cercle qui n’existait que dans ma tête, les mots sortirent de ma bouche pendant une énième tentative de prise de contrôle qui, une fois de plus, virait à l’échec.
– Ange… démon… ou […], viens j’ai besoin de toi… y faut qu’on m’aide… je n’y arrive pas, il faut qu’on m’aide à le canaliser ! Ça me bouffe ce truc ! C’est la merde, je galère trop ces derniers temps… ! Et ça, c’est pas possible, ça va finir par avoir ma peau…!

Une voix répondit, la même voix masculine que j’entendais toujours en télépathie dans l’astral.

– “Bien, je vais le canaliser pour toi,… pendant… Hum, seulement 3 mois. Nous réviserons la décision par la suite.”

– Mais et après ?… ce truc me ronge, je vais pas arriver à le maitriser ! Qu’est ce que je vais faire après ? Qu’est ce que je vais devenir ?! Ce truc va me bouffer encore, c’est sûr… Nan mais regarde-moi ça …

– “Les 3 mois ne se sont même pas encore écoulés que tu me parles déjà comme si on y était. Je viens à peine de te dire que je m’en occupais, et toi, tu te vois passée ce délai. Vis au présent. Simplement au présent. Reste à aujourd’hui.”

– Oui mais.

– “N’est-ce pas ça qui t’importe, le résultat ? Et le résultat est que maintenant, là tout de suite, tu n’as plus ce problème à charge. Donc tu n’as rien d’autre à te préoccuper. N’est ce pas ce que tu voulais, en être débarrassée ? Et bien, vois, maintenant c’est le cas, non ? Vu que je m’en charge à ta place. Alors vis tes journées maintenant comme bon te semble.”

Il disait vrai. Je me fichais éperdument de comment mes guides se démerdaient. Je voulais de l’efficacité et de la productivité. J’attendais beaucoup d’eux en terme d’exécution. Je voulais toujours du résultat concret et palpable, et lui le savait pertinemment.

– … Si, … du résultat, tu me donnes du résultat, c’est sûr…  hum… D’accord, je vais pas me prendre la tête pour après. Pour le moment tu m’aides et y’a que ça qui compte. Merci…

Il ne répondit rien.

– Ah au fait, pendant qu’on traite les sujets du moment, la voix qui me parle tout le temps, et qui est tout le temps avec moi dans l’astral, c’est qui ?

– “la voix… tu veux dire, moi ?…”

– Oui ! Tu es qui ?… Tu pourrais être… Tin-tin-tin… Élédahiel !… Héhé, pourquoi pas, tiens !

A entendre le souffle de sa voix, il fut tout retourné.

– “Hé ?! … Et pourquoi Lui d’abord ?!…”

– ch’sais pas ! J’aime Elédahiel ! J’aime bien ses énergies ! mais bon… Là, clairement, c’est pas ça…

Il était clair que la signature était différente d’un je-ne-sais-comment. Les deux n’avaient juste rien à voir. De plus, je côtoyais les anges en direct. Et ils venaient très souvent me faire face. Je connaissais Elédahiel et l’avais déjà vu. Si c’était lui, il viendrait tout simplement, comme la plupart des anges et des démons. Mais Lui, c’était autre chose.

– bon alors t’es qui ?

Il sembla avoir arrêté de respirer et prit un air tout penaud.

– “… mais hé, … c’est moi…” , balbutia-t-il d’une petite voix peinée tout en murmurant presque.

“moi”, cest qui ? Parce que bon… “c’est moi”, c’est vague… Alors que je réfléchissais, un battement de cils me renvoya direct au lit.

*soupire*

–  Franchement… je ne me rappelle de personne… Je suis désolée, la voix… Je t’ai blessé en t’oubliant… merde… Je suis vraiment désolée… C’est pour ça que je demande à tous mes guides de se présenter encore et encore, pour me souvenir, et les reconnaitre à nouveau, mais toi… Je ne me rappelle pas. Putain… plus jamais je dirai “c’est moi” au téléphone comme si l’autre pouvait deviner… Quoi que sur les tels maintenant, il y a le nom qui s’affiche, en plus de la photo, vive le monde moderne ! Moi j’ai rien de tout ça avec Lui dans l’astral. C’est pire que la Voix dans secret story… lol !

La voix ne s’était jamais nommée. On échangeait par habitude depuis mon éveil, comme quelque chose devenue banal au fil des expériences. Petit à petit, je m’étais habituée à sa présence. Il était en moi et faisait partie de moi. Il avait la capacité d’agir sur mes corps, en plus d’agir à ma place, mais aussi dans mon environnement. Il devait donc avoir une puissance certaine pour bénéficier de telles prérogatives énergétiques.

Alors au fil des années, je trouvais ça normal d’avoir quelqu’un dans ma tête qui suivait le moindre de mes gestes au sein des mondes.

C’est d’ailleurs grâce à Lui que j’avais compris que je n’étais jamais seule et démunie, et qu’il veillait sans cesse sur moi, à tous les niveaux, sur tous les plans et tous les sujets.

Sa présence était pratique en plus d’être utile et efficace. Et puis il m’aimait et me choyait comme pas possible. Même si parfois il me laissait galérer, il veillait malgré tout toujours dans l’ombre.

Mais lucide, avec ma part humaine, je n’ai pas souvenir de l’avoir entendu se présenter lors d’un de mes rêves lucides. Et je n’ai pas souvenir non plus de lui avoir déjà demandé avant. A vrai dire, je ne l’avais vraiment considéré en tant que tel auparavant. Ce n’est que récemment que j’ai commencé à m’intéresser à ce qui m’entourait concrètement dans l’astral.

L’aurait-il fait dans une sortie astrale que j’aurai aussitôt passé à la trappe au réveil ? Impossible à dire.

Et pourquoi se sentait-il touché par ma mémoire humaine sélective ? Il devrait le savoir pourtant. Il sait ma condition. Alors pourquoi réagir de la sorte ?…

Mais… oh !… Attendez voir, maintenant que j’y pense… il y a bien un jour une voix qui s’est présentée mais… Euh… Comment dire… Je vais redemander parce que tout ça me parait improbable… C’est pas logique tout ça. Ca ne rentre pas dans mes petites cases chéries…

Il me rend dingue, Lui, là… Attends un peu voir le prochain rêve lucide… Tu vas voir c’que tu vas voir !

 

4 Comments

  1. alexandre

    Bonjour Camille,

    Ça devait être une âme surpuissante dans l ombre pour qu’elle te cause des problèmes pareils. Je te plains. Après, chaque échec est source d enseignement . J ai eu a faire face a ce même genre de situation il y a 18 mois avec ma grand mère. J ai découvert qu’elle s à donnait au spiritisme seule et c samael qui m a donne la clef de l énigme en me parlant de spiritisme par le biais d une flamme. Quelques recherches sur le net m ont suffit pour comprendre la technique. Pourquoi ne demanderais tu pas a astaroth ou samael quelle technique cette âme utilise? La seconde question serait de savoir si elle est incarnée ou pas. Je crois que tu arriveras a trouver les réponses que tu cherches et a gérer la situation . bises

  2. alexandre

    Bonsoir Camille,
    Effectivement, la c est différent.. Peut que tes veilleurs te demandent d avantage de maitriser cet aspect de ta personnalité Excuse moi pour mon manque de compréhension du problème initial suis trop rapide dans ma lecture.., Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 1 =