L'avenir

EarthHeartLights

 

Ah ! Quel mot horrible, l’à venir… pfff

Pourquoi j’ai ce sujet en tête, ça m’énerve ! Je pourrai choisir un million d’autres sujets, et pourtant c’est cet ennuyeux mot.

“Trouves-tu cela ennuyeux de savoir que tout est à créer ?”

– Tout est à créer ?… je trouve que c’est un bien grand mot sachant que les grandes lignes sont posées….

” Ne trouves-tu pas amusant de savoir que tu as le pouvoir de créer ta prochaine mission ?”

– Donc si je dis “la fois prochaine, je veux ….” ah bah flûte alors… je ne sais pas même ce que je veux. Je me rends compte que je pourrai vouloir beaucoup, mais en réalité, qu’est ce qui me convient vraiment ? parce que bon… demander un truc qui ne convient pas, c’est idiot ! et c’est surtout une perte de temps à mes yeux… Comment peut-on arriver à créer lorsque nous même on ne sait pas ce qui nous convient parfaitement ? c’est dur non ?!

* la Foi.”

– Quoi la foi ?…. pfff c’est trop nul !

” La foi de voir clair en toi.”

– Crois-tu que je vois clair ?… moi tu vois, c’est plus super brumeux… quoi que tu as vu ! mon livre avance à pas de géants ! c’est incroyable la facilité que j’ai de composer des méditations aussi faciles qu’un jeu d’enfant et qui pourtant permettent de se connaitre effroyablement bien. J’ai hâte de le publier, j’ai vraiment hâte ! Ce sera trop bien, même si je ne fais pas la moitié de ce qu’il y a dedans, bien que j’en fais une partie en l’écrivant, mais le fil coule tellement vite que j’ai un peu parfois du mal à détailler les étapes pour accéder à ces autres niveaux de conscience… Rah, pour le coup, je le trouve génial ! C’est encore plus facile que d’écrire mon livre de lithothérapie vue par les pierres elles-mêmes, parce que bon, là j’ai un effort plus important à fournir que pour les méditations.

– “La facilité est un signe tu sais.”

– Oui, je le sais, je le conçois. Mais pour moi, je me dis que parce que justement c’est facile, tout le monde peut le faire. Et pourtant.

– “Et pourtant”.

– hum.

– “Que vois-tu dans le rouge ?”

– Le rouge ? La couleur ? C’est quoi cette question ?…. et bien, c’est la couleur de la création.

– “Pourquoi représente-t-elle le premier chakra majeur du corps physique ?”

– Pourquoi ces questions?

– “Réponds seulement à nos questions, veux-tu”.

– Et bien, comment dire… le rouge c’est le feu de l’incarnation, le feu de la matière. C’est le feu qui permet de prendre une forme et devient matière. C’est comme le coeur de la terre, c’est comme une terre en fusion. Le rouge est l’ensemble des structures en fusion par excellence, c’est ce qui fait que cette couleure est si forte, voir agressive pour certains.

– “Pourquoi est-elle le premier pallier principal alors ?”

– Et bien, tout est une logique implaccable. C’est une évidence, non ? le chakra rouge est un peu comme notre croute terrestre. C’est la base sur laquelle les autres corps vont pouvoir se poser et s’y nourrir. C’est notre terre à nous, à notre corps. Voilà pourquoi on dit que le Rouge représente l’ancrage. Ce n’est pas tant que c’est l’ancrage par rapport à la terre, c’est juste que l’on est comme une terre et que nos terres se reconnaissent entre elles. Le rouge se nourrit du sol, des minéraux, le rouge se nourrit du bas, du roulement de la densité car c’est de la qu’il va piocher les composants chimiques de la fusion des éléments en nous en recréant tout un environnement propice à l’éveil de nos autres corps. Si le rouge ne vit pas correctement, la terre ne peut pas être nourris en renouvellant sans cesse notre chair. C’est d’ailleurs pas pour rien que notre sang est rouge. Enfin ce n’est que mon ressenti sur tout ça. Je ne saurai pas expliquer. C’est évident que cela ne pas être une autre couleur.

– “Comment se nourrit-il ?”

– Et bien… pour que la fusion des éléments puissent se faire, il faut le mouvement. * pensive* voilà ! je sais, la terre …. non je ne sais plus.

– “Tu le sens pourtant dans les pieds.”

– Pour moi, c’est le lien entre deux terres en fusion. Ce n’est pas la gravité qui nous nourrit. La terre crée un sol qui nourrit les plantes. Et bien c’est pareil pour nous. Elle crée un sol dont on en tire les minéraux . En faite, en métaphorisant. On est nous-même une plante. D’ailleurs au passage, ce n’est pas pour rien que l’ADN humain reconnait l’ADN de toutes les plantes.

– “Mais tu n’es pas une plante. Alors ? Comment te nourris-tu ?”

– Rohh tu m’embêtes ! … attends, je cherche ! ….. c’est dur ton jeu… il faut que je me creuse les méninges !

– “Et si tu laissais l’idée venir à toi ? “

– Quoi ? elle me tomberait du bec comme ça ?

– ” Et pourquoi pas ?”

– bon…. d’accord…. je veux bien faire un essai. …. ch’sais pas… encore une fois, ca me parait logique. La terre produit toutes les composants biochimiques nécessaires à la vie. C’est le berceau de la Création.

– ” c’est bien, ca suffit, arrêtons-nous là.”

– Pourquoi ma gorge se noue ?

– “Pourquoi as-tu peur d’allumer le feu ?”

– parce que j’ai peur.

– “Pourquoi as-tu peur de voir ce qu’il y a tout en bas, à la création de ton feu ? “

– Parce que j’ai peur. C’est comme si tu me demandais d’allumer un feu que je ne saurai pas maîtriser. tu comprends ? et après, il m’engouffre. Et après, et bien…. je me brûle.

Ma petite fille vient soudain me chercher, elle ne voulait pas que je refasse le jeu de la bougie que j’ai inventé et que j’envisageais de refaire pour comprendre pourquoi j’avais peur. Elle m’emmène en haut, et on est assise là à dessiner. Pourquoi ? Je ne sais pas… Je le comprendrais sûrement plus tard. 

  Bon après-midi ! C’est vendredi ! Et c’est l’appel du weekend… qui sait ce qu’il me réserve….

 

 

EDIT

– ah ! Nan ! ca y est ! ca y est ! Je sais ! Je sais pour le rouge ! j’ai compris ! Reviens !

– “*souris* Et que vois-tu donc Petite ? “

– Et bien, le rouge, c’est le berceau de l’essence des composants brute de la Matière.

– “et qui s’allie à….”

– hum.. Et qui s’allient à….. attends ! attends, je sais ! je l’ai sur le bout de la langue, je sais ! attends une minute que je le vois clairement…  * 15min plus tard* … et bah… euh… à la vie ? C’est ça non ? qui donne le mouvement de toute chose…. mais il y a un truc que je ne comprends pas.

– “la fameuse kundalini n’est-ce pas ? le rôle de ce méchant vilain canal tout aussi virulent que mystérieux à tes yeux.”

– bah…. on peut dire ça comme ça oui ! nan mais tu vois, je me dis, si nous on a un canal, alors la Terre aussi doit en avoir un, vu que quelque part, notre système de vie est exactement similaire à elle sauf sur une autre échelle. Donc, je me dis que quelque part, on est branché sur son canal tu vois vu qu’on a les pieds sur elle et qu’on est comme une plante (ouhlala, ca part loiiiin aujourd’hui en métaphore ! ‘ttention hein, faut suivre!) nan mais c’est vrai.

– “comment la terre te nourrit-elle alors ?”

– Et bien parce que je fais partie de son sol ?

– “Bien. Tu es sa chair au même titre qu’elle est ta terre. Voilà pourquoi vos terres se reconnaissent. Voilà pourquoi elle te nourrit. Son Feu, est aussi le tien. Comprends-tu ce que cela signifie ? “

– et bah…. que la Terre est en moi ? et donc avec, toutes les connaissances de ce qu’elle crée ?…. un truc du genre hein….

“Tu comprendras plus tard qu’il n’y a qu’une seule manière d’aborder le Feu de la Terre.”

– oui … en le laissant vivre en moi. je le comprends, mais je ne me sens pas prête, la dernière fois que tout s’est ouvert d’un coup, j’ai cru que j’allais crever. un autre jour, peut être, différemment….

– “Maîtriser le feu nourricier, le feu de la vie, voilà quelque chose qui s’apprend avec expérience. Il est normal d’avoir peur de ce que tu as vécu, mais saches que tu n’auras pas toujours à avoir peur. Il est normal d’appréhender certaines choses, mais un jour, il vous sera demandé de faire le grand saut vers l’inconnu. Ce n’est pas l’inconnu en soi qui vous fait peur, c’est la souffrance et la peur de mourir. Tu ne crains rien. saches le. “

– mouais…. mais le pire, tu sais, c’est qu’à chaque fois, je me dis :”ah ! cette fois, j’y arriverais !” mais la pression se fait ressentir, et paf ! mais oui….un jour peut être, qui sait, la fois prochaine, j’y arriverai !! je saurai ce qu’il se passe quand je ne l’arrête pas parce que j’ai les pétoches….. j’ai foi ! ….. enfin presque….

 

 

 

bref….

Enregistrer


Source: Les anges 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 1 =