Les pouvoirs personnels

Superheroes-Role-Models-for-Kids

Bonjour à tous,

Il y a peu, au bureau, on m’a posé la question, à savoir quels étaient mes pouvoirs que j’arrivais à rapatrier depuis l’astral. La fameuse question des superpouvoirs comme dans les films. Quand bien même ça arriverait un jour, croyez-vous que vous le crieriez sur les toits ? Vous seriez en deux temps trois mouvements réquisitionné par le gouvernement mes petits chats. Désolée pour vous, mais oui. Vous deviendriez un pion dans un échiquier mené par ceux qui justement, ne vivent que pour ces fameux-dits pouvoirs.

Même si une part de moi est intéressée par la magie et la puissance, j’ai horreur de la politique et des complots gouvernementaux. J’en bouffe déjà dans l’astral, et croyez-moi mes petits chats, le moins je le vis, et le mieux je me porte. Je n’ai pas une soif de pouvoirs ou de contrôle. Je fais ma route, et je suis mes missions, que les gens me croient ou non, ça m’est égal. Mais de mon vivant, je ne trouve aucun intérêt à développer quoi que ce soit pour obtenir des forces ou des alliances sur terre particulière. Pourquoi faire ? Pour obtenir quoi ? De l’argent ? Des terres ? du pouvoir ? L’ascendance sur autrui ? Ca ne m’intéresse pas.  Allez faire votre gue-guerre. J’en ai rien à cirer. Déjà de l’autre côté, j’en ai rien à cirer, alors ici, ça ne change rien. De toute façon, on s’autodétruit déjà très bien sans ça.

A la base, je n’aime pas vraiment les humains. Quand je suis de l’autre côté, les âmes humaines ne sont qu’assujettis et manipulables en plus de détruire leur terre d’ancrage. Oui, j’ai un certain mépris, mais cela ne m’empêche pas pour autant de combattre d’une autre manière. Je me dis qu’en aidant les âmes à s’éveiller, le résultat sera peut-être différent. Mais ce n’est pas avec le pouvoir qu’on y arrive.

Les supers pouvoirs ne servent à rien si avec ce que l’on a déjà, nous nous croyons incapable d’exister pour nos propres valeurs morales et matérielles.

Dans l’astral, je ne demande jamais plus de force. Pourquoi ? Parce que j’ai déjà du mal à maitriser la mienne, pourquoi en chercher davantage ? Seul un ignorant ou un inconscient chercherait à maitriser une force qu’il n’est pas capable de supporter. Et je ne suis pas de cette catégorie là. Je comprends ceux qui essaient, je comprends. Mais je vois aussi que le retour énergétique est violent.

Alors oui, je peux me permettre certaines choses parce que je bénéficie d’aide astrale concrète et que j’ai des guides qui sont là pour veiller au bon déroulé de mes actions énergétiques. Oui, c’est beau, oui, c’est cool de manipuler la magie, mais la magie a une responsabilité et si vous ne la prenez pas, la question est : qui la prend pour vous ?

Dans l’éthéré, rien ne perd, tout se transforme. Dans l’absolu, dans l’astral, moi, je veux être tranquille. Or, je ne le suis pas. Jamais. Bon disons rarement. Alors vous croyez que dans mon quotidien j’aurai envie de pouvoirs ? Je me demande bien à quoi ils me serviraient.

Tiens, vous avez raison, j’aimerai que mes sols se lavent tout seul. J’ai horreur de laver les sols. Ou alors que des gaufres en chocolat apparaissent toutes seules.

Je ne le répèterai jamais assez, tout pouvoir a un prix. Que vous en soyez conscient ou non. Si un jour une entité vous propose un pouvoir ou un accès particulier, demandez ce qu’il vous en coutera. Parce que rien n’est gratuit.  Sauf si c’est précisé qu’il s’agit d’un don véritable. Mais tant que vous n’avez pas cette certitude, n’acceptez jamais rien. Vous rigolerez moins quand vous aurez entendu la contre partie à payer.

L’égo humain est facile à manipuler. Tu lui offres sur un plateau d’argent ce qu’il croit vouloir. De l’argent, du sexe, de la considération, du pouvoir, et voilà, il serait presque prêt à vendre son âme.

Savez vous combien d’âmes humaines servent de garde-manger aux entités ? Tout ça pour du pouvoir, de la magie sombre, de la magie rouge, pour aimer, pour se sentir aimé, pour se venger, ou pour soumettre…

Avant de vous demander quels superpouvoirs vous pouvez obtenir, demandez-vous toujours ce qui réside en vous, votre force à vous. Ce chemin là sera toujours le bon. Car vous vous basez non plus sur l’image d’un idéal extérieur, mais de votre coeur.

Vous ne le savez pas, mais le super héro dans l’histoire, c’est votre propre coeur. Si seulement vous vouliez bien croire en lui.

Le vrai pouvoir c’est d’être soi.

10 Comments

  1. alexandre
    Bonsoir Camille,

    Merci pour ton article. Je n aime pas beaucoup non plus les êtres humains .Pour être honnete, je ne crois plus en la bonté humaine.Bien des gens ont essaye de me détruire et ont donc fait que j en suis arrive a ce point de vue.Je ne renie pas mon cote cynique voire moqueur. En étant lucide sur moi même,je dirais que cela est du a un profond ennui devant la bêtise et les travers humains. Je sais, tu vas me dire que la perfection n existe pas et tu aurais raison. Ce n est d ailleurs pas mon objectif d être parfait ni d avoir plus de pouvoir.En finalité a quoi sert d avoir le monde si on est seul. La devise familiale de James bond le résume bien: “le monde ne suffit pas” . bises

  2. Cyril
    Bonjour Camille,

    Merci pour ton article. Je suis parfaitement en accord avec ce que tu énonces même sans avoir tes expériences dans l’astral.

    Je pars de loin, je n’avais que de rares souvenirs de mes rêves dans le passé (3 à 4 par an, et là je sabrais le champagne). Aujourd’hui en tenant un journal et faisant quelques tests de réalité, je me souviens de 2 à 3 rêves par nuit. Pour l’instant, toujours pas de lucidité, mais je poursuis avec assiduité mes rituels.

    Bises

  3. Emilie
    Coucou Camille,

    Certains fantasment sur Wonderwooman au bureau ?

    Je suis toujours perplexe quand je lis qu’un être humain éprouve une forme de mépris pour la race humaine, comme si ce sentiment n’était pas profondément humain. Les émotions humaines ne sont pas toutes belles mais elles font partie de nos énergies, enfin c’est mon point de vue. Elles sont notre beauté autant que notre faiblesse.

    Beau dimanche

  4. facebook-profile-picture Spiritual Flower

    Bonjour à tous,

    Le mépris vient de la souffrance, la souffrance que l’on a subi ou celle que l’on a fait subir à d’autres.

    L’humanité est belle en effet mais c’est ce poids de souffrance qui peut être plus ou moins difficile à transcander pour certains. De toute façon, en tant qu’incarné, nous devrons un jour faire la paix avec tout ça. Quand viendra le moment.

    @ Cyril,

    Quels rituels fais-tu ? je suis curieuse. Le carnet des rêves est un très bon début et permets la réintégration du lien en douceur. C’est super.

    Bises

     

  5. Emilie
    Hello Camille,

    De ce que je comprends, ce serait l’amour qui permettrait de dépasser cette souffrance pour parvenir à la paix. Après la paix, le mot qui  venait, c’était la concorde et là, c’est pas donné . C’est mon propre ressenti et chacun a le sien.

  6. Hello Camille,

    Ah oui, je viens de voir, merci.

    La livraison de ton livre, que j’ai pré-commandé sur Amazon, sera livré apparemment le 22 mars. J’ai eu un message récemment, en rêve, qu’à sa lecture je passerais un cap dans mon évolution.

    Mon anniversaire étant le 20 mars, joli cadeau.

    biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + 2 =