Avertissement sombre

7273d8b3e4eac3031e436362bbc3ba43

 

En pleine sortie astrale au cours de mon rêve lucide, je vis deux de mes lecteurs s’animer de médisance à mon égard. Je vais être honnête, qu’on soit contre ou absolument pas d’accord contre moi, mes expériences ou mes écrits, je m’en contrefous royal. Par contre, quand l’égo en vient à vouloir se manifester clairement en lynchage publique sur mon propre site et ou réseau social couplé d’une magie sombre qui me prend pour cible, je n’approuve pas.

Mon corps s’approcha en lévitant jusqu’à faire face. La personne, prise dans la préparation et le choix des mots, ne prêta pas attention à ma présence. Je la vis en train de commencer à formuler les mots pour qu’ils soient bien cinglants, puis les taper au clavier. Là, sur le point d’être validés le doigt vers la touche entrée, ils apparurent in extremis dans ma tête en double vision et me déplaisaient lourdement. Ce n’était pas les mots en soi qui m’énervait le plus, mais les énergies merdiques qui m’avaient obligée à intervenir parce que mes guides venaient de me téléporter ici en catimini.

Comme si j’avais que ça à foutre… Mais cela dit, j’avais prévenu mes guides que je ne tolèrerai plus aucune attaque à mon encontre sans représailles.  Et ils semblaient avoir clairement accompagné ma prise de position en me mettant face à une circonstance pareille, à un moment aussi fastidieux qui semblait me dire en silence “Attaque en cours. Voici ce qui est manifesté te concernant et qui va te tomber dessus. Souhaites-tu prendre des dispositions particulières ?”.

Mes guides sont sympas. Ils font en sorte de me prévenir. Et JE suis sympa. J’aurai pu m’énerver direct. Ou faire un lâché de force pour asseoir ma puissance. Mais non. Je donne un simple avertissement tout gentil. Tout mignon. Bibiche est, une fois de plus, prévenante et avenante.

Mais je vais être honnête. Quand on en vient à penser ça de mes écrits, faut passer votre route les loulous, hein. Vivez autre chose. Lisez autre chose. Des choses qui vous conviennent, tout simplement plutôt que de penser à pester sur moi votre désarroi égotique.

– Tu- tu- tu- tu-, fis-je en l’arrêtant d’un doigt agité en rentrant dans son champ de vision. A-tten-tion à ce que tu t’apprêtes à faire. A-tten-tion à ce que tu vas m’envoyer dans la gueule comme énergies avec cette intervention que tu prévois de publier sur ma page, et en plus pour que tout le monde la voit et ça nourrisse ton envolée… Révise toi. Revois ces énergies et change-moi ça. C’est fini les fois où j’dis plus rien et où je laisse faire. Nan-nan, c’est fini. Maintenant je renvoie tout.

Ses yeux plongèrent dans les miens en défi, le doigt prêt à tomber sur la touche entrée.

– Je t’préviens. Tout ce que tu m’balances, tu vas t’le r’prendre en pleine gueule avec un sort en prime et un guide de l’ombre au cul. Comprends bien que tes énergies, là, elles vont t’atteindre toi, pas moi. Mais toi. Ce sera toi qui encaissera l’attaque et ce sera toi qui devra la gérer après. Moi, j’aurai rien du tout. Et tu pourras t’en prendre qu’à toi-même quand tu galèreras pour te sortir de là. J’te l’dis. Fais gaffe à ce que tu vas poster. Ca va vraiment te péter à la gueule.

La personne fit une moue et hésita. Elle effaca sa ligne puis choisit un autre mot un peu moins cru mais toujours avec l’essence magique qui grognait derrière son épaule prête à vouloir m’assaillir. Ma double vision était toujours active me montrant sa ligne de texte.

En fait, c’était plus pour faire celui qui m’a écouté sans pour autant me prendre vraiment au sérieux. Comment peut-on penser qu’en mettant un mot plus mignon ça va effacer la boule de nerf de magie sombre tout seul qui se tient derrière toi ? Sauf s’il ne réalise pas que son intention a prit forme, ou que cette forme ne m’apparait pas. Ce qui est une erreur de penser ça. J’ai une double vision dans l’astral. Les magies m’apparaissent, ne me demandez pas pourquoi. Ça se fait c’est tout. La c’est comme être le petit garçon dans 6ème sens. Tu vois l’égo prendre forme en une nouvelle entité à part entière qui regorge de magie sombre prête à te bondir dessus. Comme une masse errante prête à te bondir dessus en somme. Alors changer un mot, c’est comme regarder son fantome et lui dire “chut” avec un clin d’oeil pendant que moi je le vois les deux…Mouiiiiii … Mais bien sûr….Et la marmotte elle met le chocolat dans l’papier d’alu.

Adoucir un mot ne remballe pas forcément l’énergie véhiculée au travers de celui-ci. C’était un travail de fond.

– Tsk. Je-te-préviens. Tu postes ça sur ma page, je me réveille et je vois que c’est en ligne, … , la nuit qui suit, j’te chope dans l’astral et tu me le payeras vraiment cher. Rien à foutre. Et crois-moi, je ferai en sorte que tu le sentes bien passer. Parce que je t’aurai prévenu mais tu continues à vouloir t’obstiner et que tu refuses de revoir ton comportement. Maintenant fais comme tu veux. Poste ou pas.  Mais t’en assumeras pleinement les conséquences.

Son visage fit une moue stressée en se mordant les lèvres. La touche Del fut appuyée plusieurs fois tout en me filant timidement du coin de l’oeil. Tandis que l’espace pour écrire resta en standby avec la barre qui clignotait, la personne restait tête baissée et sourcils froncés, en train de réfléchir. Ne sois pas idiot… Tout ça pour un égo, allez quoi… Si tu savais combien ça n’en vaut pas la peine…

J’étrécis les yeux en percevant une intention revue et plus correcte mais controversée encore, pas certaine d’être assumée parce que ça impliquait à l’égo de “perdre la face”.

Soit.
A ses risques et périls.

Je tournai les talons et me barrai de la dimension.

Je vais me réveiller dans pas longtemps de toute manière, alors je vais être très vite fixée. D’ici encore une heure, je pense. Ou plutôt deux, je vais trainer un peu.

 

Parfois, on tient à son égo et je comprends qu’on ait du mal à revoir son comportement, je ne juge pas. Mais pour soi, pour son bien-être, s’attaquer à plus puissant est dangereux. Parfois il faut savoir choisir ses combats.
Je l’ai déja dit. Je ne blague pas quand je dis que j’ai des  démons et mon dragon sombre qui me protègent des attaques astrales. Vouloir s’attaquer à moi est une perte d’énergie, je vous l’dis franchement. J’ai d’autres choses à faire que de gérer les égos des autres. Je galère déjà avec le mien et les leçons que m’inculquent mes guides au passage, alors s’il vous plait. Gérez le votre. Investissez votre énergie dans votre développement personnel. Construisez vous un bonheur personnel. Trouvez votre voie d’épanouissement sur terre en tant qu’individu.

Faites autre chose de votre énergie et ne prenez pas mon temps précieux dans l’astral pour ces conneries. Ça vous donne une importance que vous n’avez pas à mes yeux. Votre égo n’a pas à être ma priorité. La seule raison pour laquelle je regarde dans cette direction, est parce qu’on me demande de choisir comment agir et réagir face à ce genre de comportement. Mais voilà. Ca me saoule parce que pendant 3 minutes où je pourrai parler de mes sujets chauds et mielleux avec mes guides, je me retrouve à gérer votre merde égotique alors que je ne vous ai rien demandé. Je suis désolée si je parais crue, mais c’est le cas. Je ne vais pas mentir. Je vois ça comme une perte sèche dans ma productivité, efficacité de gestion de temps dans l’astral. En gros, c’est un frein pour moi alors je compte bien développer une nouvelle approche beaucoup plus expéditive encore.
Avertir les gens dans l’astral n’a jamais été ma tasse de thé. Et je fais vraiment au mieux pour trouver une solution que je qualifie de non violente. De plus pédagogue, on va dire.

Mais franchement, je déteste avoir à balancer des avertissements. Je prends un rôle qui me saoule. Ca m’oblige à asseoir ma puissance énergétique et ça me gave. Ca revient à faire une menace et je n’aime pas les rapports de force. Pas parce que je ne me sens pas à la hauteur du combat, rien à voir.  C’est juste parce que ça me flingue mes humeurs et que je n’aime pas quand je suis gronchonne.  Et pour être totalement honnête, à chaque fois que je combats, j’ai plus de crainte pour mon ennemi que pour moi-même. Parce que je me dis que si je vais trop loin, je vais marquer l’âme ou l’énergie trop profondément et que ça va la traumatiser. Déjà combattre avec des entités d’autres dimensions, ça me hérisse le poil, alors des personnes humaines incarnées, j’ai souvent peur d’avoir la main un peu lourde et que la torture est trop facile.

Tiens, c’est drôle, ce soir est la première fois que je décris mon sombre avant autant de détails sans que cela me soit pénible et lourd à supporter. Avant, je n’y arrivais pas, ne serait-ce que d’en parler. (malgré le fait que l’on m’ait demandé de travailler dessus d’ailleurs.)

Bref. Voilà pourquoi j’ai eu du mal à répondre aux attaques énergétiques. Si je les prends en charge personnellement plutôt que mes guides, j’ai peur du massacre. Je trouve cela plus raisonnable et mieux pour tout le monde que mes guides s’en chargent. Parce que je ne souhaite pas faire du mal aux autres. Et qu’à chaque fois que je combats, j’ai la sensation de tirer à la roulette russe, avec mes énergies sombres que j’ai énormément de mal  à tempérer.

Et Comme j’ai peur de blesser, j’apprends la douceur, j’apprends à prévenir les énergies avant de les exploser et de leur péter à la gueule.

 

Franchement, je suis très contente  que mon avertissement ait été entendu et que les énergies ont finalement belles et bien été révisées.
Découvrir au matin que l’avertissement a porté ses fruits, je suis contente, sincèrement. Et je suis contente aussi que la personne ait eu le courage de revoir son approche.

Parce que gérer l’égo n’est pas facile. On est tous un peu fier et dans l’affirmation de soi. Je comprends cela. Aussi je salue le travail effectué. J’en remercie la personne d’avoir su prendre en considération mon avertissement même si je pense, que consciemment, elle n’en garde aucun souvenir. Il a été perçu dans ses énergies et pris en considération. C’est l’essentiel pour moi. Le résultat.

Honnêtement, quand on peut trouver une issue sans se battre, je préfère.

Je vois tellement les mondes glauques, merdiques et les combats à droite à gauche dans l’astral que franchement, quand deux humains peuvent éviter pour des jeux de coqs de se prendre le chou, je suis simplement contente.

Combattre n’est pas une nécessité pour se sentir exister à part entière.

Apprenons à se maitriser, apprenons à gérer nos énergies en se respectant les uns et les autres. Déjà cela, est une belle preuve d’effort et de considération. Pour soi mais pour nous tous aussi.
Bises

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

14 Comments

  1. Salut Camille,

    Des déclarations comme tu le fais là, moi et mon tempérament d’emmerdeuse ça nous donne envie de venir vous titiller toi et tes bodyguards. Avoue que c’est un peu une invitation ça!

    Je te dirai demain si j’ai des bleus. Ahah.

    Becs

    1. Spiritual Flower

      Coucou Saryak,

      Ah oui ? Tu ne sais pas quoi faire de tes nuits ?
      La chance. Moi j’aimerai bien avoir des nuits où je m’ennuie. Mais je ne connais pas. En même temps, l’ennuie m’ennuie vite alors je reste jamais longtemps à zoner dans un lieu. Dilemme dilemme !
      Tu as raison, la fois prochaine, je me pose sur un banc et je regarde la dimension s’exciter sous mon nez en croisant les bras ! Je nai jamais testé ça d’ailleurs ! Oh c’est inspirant !

      Bises

    2. Spiritual Flower

      Bah tes nuits ! En général quoi 😉 c’est de l’humour ! Je te taquinai. Parce que j’aime bien ton côté emmerdeuse. Et puis tu es belle et tes gekkos sont mignons. Lol !

      Bises ma belle

    3. Mes geckos sont plus mignons que moi! Ils n’ont pas de cernes, ni un teint de zombie! Parce que tu sais bien que je ne dors pas moi. Je fais la fête tout le temps, suivi d’un petit coma entre 12h et 15h30 du matin. Mais s’il faut venir donner une pichenette à ton dragon pour vérifier que t’as rien oublié niveau sécurité, je dois pouvoir trouver un petit créneau vite fait.

      Bises et prends toi pas la tête. Take it easy!

  2. bonjour camille,

    Suis d accord avec toi a cent pour cent.

    En general, je n aime pas les conflits magiques ou pas et c est tres rare que  maintenant j utlise la magie pour mon profit personnel.J ai ete confronte au meme cas que toi , il y a trois semaines. Une ex amie a qui j avais fait une consultation de voyance a litteralement pete un cable quand je lui ai annonce que son copain sortait et avait des vues sur une autre. Pour info, elle s etait separe de lui quinze jours avant bref  je me suis fait limite insulte et j ai eu droit a un travail sombre en prime sur ma tronche.Je ne mentais pas , les cartes indiquaient reellement ce futur.J aurais pu enjoliver ma prediction mais ce n est pas le genre de la maison… Bref, j ai renvoye l attaque avec force car je n etais pas le seul touche;ma lilith aussi .D’ordinaire, je me purifie avec du sel et laisse courir mais quand une de mes betes tombe malade a cause de ce type d attaque;alors la, ma fureur n a plus de limite.  Encore aujourd’hui, je ne comprends pas sa reaction car si on n’aime pas ce qu’on entends pourquoi demander une consultation et ecouter?Cela revient a verser de l eau sur une pierre en gros une perte de remps et d energie.Ducoup, je me concentre sur mon bien etre et celui de mes chattes le reste m’est egal. Sjrtour continue ton blog car pour il esr plein d enseignements et de sagesse. bises

     

  3. Spiritual Flower

    Coucou

    Alexandre, figure-toi que je discutais justement de ce côté délicat de dire les choses en brut, hier soir encore à un proche. Et on en arrivait à la même conclusion que toi. Les gens ont envie de savoir, mais pas ce qui les dérange. Ils pensent pouvoir encaisser, mais quand ça touche l’égo, celui ci se rebelle. C’est normal. C’est un mécanisme de défense. Moi aussi ça m’énerve et j’aimerai pouvoir tout dire. Même sur mon blog, il y a un certain nombre de sujets que je ne peux pas encore aborder parce que cela heurterait encore trop de lecteurs dans les schémas préconcus. Je trouve ça dommage parce que moi je trouve ces sujets particulièrement intéressants et difficiles à accepter. D’où la nécessité d’en parler justement, pour commencer à défricher un peu. Mais voilà, certaines choses sont encore difficiles. Nos égos sont encore trop forts et ont du mal à sortir de nos schémas de confort.  Même pour moi. Certaines expériences troublantes que je fais, je n’arrive pas à en parler, ni à les publier sur mon blog, parce que j’ai encore du mal à les assumer, en plus de les comprendre. Pourtant, je suis contente de les avoir vécu, parce que sinon, je n’aurai jamais cru ça possible. Mais cela heurte tellement mon schéma humain, que c’est difficile à accepter de concevoir.

    C’est toute la difficulté sur terre. On est humain, et divin. Et on a une personnalité avec un égo.  On essaie d’avancer selon nos croyances et ce que l’on se sent capable de supporter.

    Sinon, merci pour ton encouragement. J’aime tenir ce blog malgré tout, même si certaines expériences viennent parfois réveiller nos aléas à tous.

    Saryak, Oh !! *gros yeux de chaton* mon pauvre chouchou dragon, il se paie toutes les  pichenettes ! Le pauuuuv’ !! Ca retombe sur lui alors que je suis sûre qu’il a rien demandé lui non plus ! Il devait être tranquille à zoner quelque part en entendant mes jérémiades habituelles de manque de bisous. N’empêche,  ça s’trouve il va te faire une léchouille, tu vas rien comprendre !

    haha

    Bises

  4. Cel

    Coucou Camille,

    Ton post me touche d’une façon complètement inattendue en intensité… J’en suis surprise et déroutée.

    Cette nuit, j’ai encore rêvé d’attaques énergétiques à mon encontre. J’ai clairement reçu un avertissement, comme quoi une personne mal intentionnée cherchait à faire des rituels de magie de sang à mon encontre.

    Toute la journée, j’ai été de très mauvaise humeur à me trimballer ces énergies d’avertissement, à vouloir fuir leur réalité. Et là, paf, je tombe sur ton article et cette phrase coup de poing pour moi… ” Mes guides sont sympas. Ils font en sorte de me prévenir.” Et ça m’a parlé… Ah, ok, mes rêves sont un avertissement, pour que je reste méfiante et que je me protège.

    Mais de qui et de quoi ? Bordel, je n’ai jamais attaqué quelqu’un en astral ! Je n’ai jamais cherché à assoir mon pouvoir ou une forme de dominance sur quelqu’un. Alors pourquoi ? L’égo de cette personne ? Moi aussi des fois, je pense “bordel, pourquoi vous me faites perdre mon énergie ?” Surtout que je n’éprouve la même confiance que toi en réponse à ce genre de comportement…

    Bises

    1. Spiritual Flower

      Coucou ma belle,
      Te lire me fait rappeler la toute première fois que j’ai reçu un avertissement contre une attaque énergétique à mon égard. J’avais eu les mêmes réflexions et la même bulldog attitude (que je n’ai pas perdu d’ailleurs *sifflote*)
      En effet, recevoir un avertissement permet la prise de conscience de ces énergies-là, mais au-delà de cela, cela permet aussi l’apprentissage de la prise en charge.
      Alors forcément, ça ne fait jamais plaisir de savoir ce genre de choses, mais le fait que tes guides et ton âme te transmettent les informations, tu peux revoir ta conception de gérer les flux énergétiques. Et pour ça, je valide sur tous les plans.
      Avoir conscience de l’avertissement signifie que tu as compris le message de ta guidance et qu’un échange de communication plus “direct” ou “concret” se met en place. C’est génial, non ?!
      Bon, alors c’est pour une merde à traiter. Certes, certes… mais c’est génial ! Tu reçois bien les informations quand elles sont importantes et tu arrives à les accueillir et les prendre en considération. Bravo ma belle.
      Allez, sois contente. Ca communique !
      T’sais, on dirait que c’est le scientifique qui a reçu un buzz martien depuis sa tour au fin fond du trou du cul du monde.

      Et puis… ce n’est pas toi qui était dans une initiation des énergies de l’ombre ? …. *sifflote*

      Bises

  5. Cel

    Mdr, la dernière petite phrase qui tue ! Tu me fais rire Camille, hihihi !

    Ouaip, tu as raison. Je devrais être contente que la comm’ passe. Même si c’est bien ton article qui m’a fait tilter que c’était un avertissement, et je t’en remercie.

    Bon, allez, on dirait que y a du boulot pour traiter l’info derrière… J’y vais. *pff, peuvent même par m’accorder un jour de repos, après tout mon boulot intense de ce we en stage ? grml* lol

    Des bisous,

  6. bonsoir celia,

    je voulais te dire que pour contrer la magie du sang, il n’y a qu ‘une seule solution , renvoyer les energies a la terre ..J’ai deja eu a faire a ce type de probleme par le passe , j ai fait bruler du souffre.Sylvie a decrit le rituel (excepte le souffre) dans un deses articles avec une priere a la cle.Essaie ,si tu veux, en tout cas pour moi ca a marche bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 8 =