Être amoureuse

Nombre de personnes confondent “sourire beaucoup” et “disponible pour relation”. Ce n’est pas parce qu’une personne sourit, rit en votre compagnie qu’elle est disponible et envisage d’aller plus loin. Un rire ne veut pas dire OUI.

Je fais partie de ces personnes qui aiment rire, mais qui ne flirtent pas et envisagent encore moins une relation avec des personnes dont j’apprécie la compagnie. Et comme cela n’est pas facile à comprendre pour certains hommes, je me vois dans l’obligation de clarifier les choses directement dans l’astral, afin que le message remonte en douceur dans leur inconscient. Ainsi, dans ce monde physique, ils sauront que c’est mort sans savoir vraiment pourquoi. Mais ils sauront… Avec moi, la porte est une dead-end immuable.

Une fois lucide dans l’astral, un homme m’interpella.

-“Tout m’intrigue en toi… je te trouve mystérieuse… j’apprécie ta compagnie…J’aimerai en savoir plus… te découvrir…Et envisager une relation. “

J’appréciais aussi sa compagnie. Il était sexy, me faisait rire et avait un bon ancrage et une bonne maitrise de ses énergies sexuelles. Cela pouvait dire que potentiellement, ma petite furie pourrait se laisser aller parce qu’il pouvait encaisser mes énergies sans problème. J’envisageais une relation charnelle, mais quand je le vis venir vers moi avec des intentions claires, je lui devais la vérité. Dans l’astral, je ne passais jamais par 4 chemins.

– Je ne suis pas capable d’aimer, mon coeur est froid, lui dis-je platement.

Il prit un air renfrogné, à moitié interrogateur.

“On s’apprécie pourtant… “

– Mon coeur est déjà pris. Je suis amoureuse d’un homme et je n’aimerai plus aucun autre homme dans ma vie à part lui. Peu importe ce que tu feras pour moi, mon coeur restera froid. Je ne t’aimerai pas. Au mieux, j’apprécierai ta compagnie et ressentirai un peu de chaleur de toi quand je serai dans tes bras et durant les moments qu’on partagera, mais cela ne durera pas. Je te quitterai au bout de quelques mois. Je ne souhaite pas cela pour toi. Tu as beaucoup d’amour à donner et tu mérites d’avoir une femme à tes côtés qui sache te rendre l’amour que tu lui offriras. Je ne serai pas cette femme.

Son visage se crispa. C’était des mots difficiles à entendre. Tout comme il était difficile à comprendre pour les autres, que mon coeur savait très bien ce qu’il voulait et qu’il n’accepterait pas autre chose. Les femmes que je côtoyais se sentaient parfois en danger quand elles me voyaient rire avec leurs maris. Je les rassurais pourtant. Parce que je voyais bien dans leur yeux, une peur latente avec le fameux “et si… elle pourrait”…. Elle pourrait rien du tout, voilà ce que je me dis à chaque fois. Une femme seule ne sautait pas sur tout ce qui bougeait… Il fallait arrêter avec ces généralités complètement dénuées de vérité…

Toutes ces années, j’avais essayé une ou deux fois de ne pas écouter mon coeur. Les gens disaient qu’avec le temps, ou avec les efforts… Je pensais parfois vouloir forcer mon coeur à autre chose. Mais non. Pas le mien. Il avait déjà choisi. Je savais le nombre d’Amours que j’aurai dans ma vie. J’en aurai 2. J’en avais déjà eu 1 dans ma jeunesse. Le deuxième, je l’attendais et le portais déjà en moi. Rien d’autre à côté ne faisait le poids.

Le Coeur savait Aimer. Il choisissait d’aimer et choisissait qui aimer, voilà tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − onze =

error: Content is protected !!