La mort d'un proche

10e_fountain_final

 

Ce matin, en rêve, j’ai vu mon grand-père mourrir.

Je me souviens de son regard lorsqu’il m’a regardé droit dans les yeux, avec son dernier souffle juste avant de fermer les yeux, du sang qui affluait dans son visage comme s’il luttait, de son regard perçant qui savait qu’il nous quittait. Je me souviens aussi de voir un sourire sur son visage puis l’instant d’après, plus rien. Il ne bougeait plus.

Il était revenu auprès de sa famille pour y mourrir. Je me souviens dire à son dernier souffle “Il est mort !” pour que tout le reste de la famille le sache.

Je me suis réveillée perturbée, me demandant si cela n’allait pas tarder à arriver.

C’est la première fois que je fais ce type de rêve. Enfin… le 1er, était ma chienne que j’ai vu bizarre qui n’allait pas bien, et qui est morte 3 mois après. Je me dis que je ne préfère pas savoir si celui ci va arriver ou non. Mais c’est la première fois que je vois un être mourrir en face de moi.

C’est bizarre comme sensation, une sensation d’impuissance face à la vie qui en a décidé ainsi. mais surtout, je me demande si cela va arriver.

Je ne rêve jamais de mon grand-père et je sais que sa santé n’est pas non plus bien.

Ce soir, je n’ose tout simplement pas l’appeler et lui parler.

 

Hier, ma belle soeur me demandait pourquoi nous ne parlions jamais de notre petit neveu décedé mort-né.

Je ne sais pas trop quoi dire sur le sujet.

Pour moi, les morts sont dans d’autres dimensions. Si on rentre en contact, j’accepte si c’est mes proches, mais sinon, mon but n’est pas de les garder auprès de moi, dans cette dimension. Je les aide à nous quitter et à être en paix. Les dimensions d’entre deux ne sont pas si belles. Bien des âmes sont bloquées et en souffrance.

Alors lorsqu’elle me dit qu’elle souhaite que l’on accepte qu’il vive parmi nous, je ne rentre pas en accord. Sa mémoire peut vivre dans nos coeurs, ça bien sûr, mais son Âme, je la souhaite libre pour qu’elle puisse continuer son chemin et ne pas rester en souffrance. Néanmoins, les mémoires en souffrance rattachent les âmes aussi.

Retenir une Âme parce qu’on ne veut pas qu’elle nous quitte, je le comprends, mais cette Âme, elle, que veut-elle ?

C’est la toute la difficulté avec la mort.

J’accepte par exemple la présence de mon oncle décédé mais parce que lui la choisit, je sais aussi que ma grandmère veille sur ses neveux et nièces mais encore une fois parce qu’elle l’a choisit.

Si mon petit neveu ne souhaite pas rester sur terre, alors je l’aiderai à partir. Pourquoi ?….. Parce que je crois que c’est cela aussi être médium.

Je le ferai avec lui, tout comme j’ai cherché à le faire avec mon oncle et ma grand-mère.

Après, ce n’est pas moi qui décidera, mais bien lui.

Bises.

 

 

 

 

Enregistrer


Source: Les âmes 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + deux =