Incantation d'un univers

Fantasy-Tiger-Girl-HD-Wallpapers

 

 

Bonjour à tous,

 

Je crois que c’est lorsque j’ai vu une panthère noire me coller que j’ai réalisé que j’étais dans un rêve.

Elle me tournait autour avec une telle insistance qu’au début, je croyais que j’étais sa proie et que j’allais me faire croquer. Je la voyais cachée dans les feuillages avec ses yeux luisants qui ressortaient. C’était beau… et flippant un peu quand même. Il y en avait une deuxième qui rodaient plus loin. C’est en la fixant du regard que ça m’a rappelé à ma lucidité.

– Une panthère noire ?…. ici ?….. qui me regarde ?…. Pourquoi une panthère noire serait en face de moi ?…. Pourquoi elle m’colle comme ça ?! …. Ah ! Mais c’est vrai, je connais les panthères noires ! Je connais d’ailleurs Rael que je n’ai pas vu depuis longtemps, c’est mon Animal Totem  ! Je suis dans un rêve ! Et puis elles deux qui sont là,  doivent me connaitre vu qu’elles appartiennent au même clan !

J’ai ouvert grand les bras et dis : ” Viens !” avec un air de chaton trop contente qu’elles soient venues à moi en rêve.

Elle m’a couru dessus,  j’ai eu un léger blackout d’une seconde puis lorsque j’ai rouvert les yeux, elle avait déjà sauté vivement en arrière tout en se retournant de temps en temps très nerveusement et claquant de la machoire comme pour voir si je la suivais. C’est comme ça qu’elle m’a fait comprendre que je devais la suivre, qu’elle n’était là que pour me chercher et me guider quelque part ailleurs.

Je me souviens arriver dans un lieu particulier où la nature avait repris ses droits face à d’anciennes batisses en béton armé. A l’intérieur d’une structure rectangulaire se trouvait une piscine à l’eau pas très claire; et dedans, se trouvaient des grands requins d’autres dimensions.

Les panthères me demandaient par télépathie de nettoyer ce lieu.

– Mais j’ai peur des requins moi ! …. J’ai pas du tout envie d’aller dans l’eau… fais chier, fais chier, fais chier…. faut que je trouve un moyen sans avoir à plonger ! ….

L’eau étincellait malgré tout d’un léger halo vert clair comme si des lucioles l’éclairaient des profondeurs. Parfois, de grands ailerons ressortaient et me rappelaient que ces bestioles là naviguaient je ne sais comment à l’intérieur de cette piscine qui paraissait pourtant ridicule à côté de leurs monstrueuse tailles.

Leurs corps étaient plus fins que les requins que l’on peut trouver, la queue plus allongée et avec des pics longeant de chaque côté. Je n’ai pas vu le reste du corps, et je vous avoue que c’est tant mieux.

– bon… pas le choix hein , je murmurais … bouh. Ni une ni deux, dans ce cas là, qu’une technique fonctionne. 

Un groupe de personne m’avait rejoint mais je n’avais absolument pas fait attention tant j’avais entamé le processus d’appel.

– Bon… puisque c’est comme ça, je lance des incantations ! Je levais les bras et commencais à parler.

– “Mais tu ne vas pas faire des incantations quand même ?!…”

– Tais toi et laisse moi faire !  je réponds fermement à l’autre là à côté de moi sorti de nul part et que s’il me saoulait de trop il n’aurait qu’à s’en occuper lui-même. Nah.

Je reprends avec mes bras devant en expulsant ma demande :

– J’appelle les énergies du lieu et j’ordonne à cet univers de se manifester ici et maintenant ! (je dis toujours ses choses là en gueulant, ne me demandez pas pourquoi…. ca doit être mes caprices de petite fille)

(riez pas hein. mes incantations sont simples, je ne fais pas de chichi et la sauce arrive d’un coup en puissance pour ma part, alors souvent, une phrase me suffit largement.)

En face de mes bras et mains tendus, au dessus de la piscine, s’élevaient des vagues d’énergies blanches transparentes jusqu’à former une bulle dimensionnelle qui s’ouvrit sur notre univers.

La piscine devait faire la taille d’une piscine de 25 mètres environ bien que plus petite en largueur. La bulle elle, devait faire un tiers à léviter à peut être un mètre au dessus de l’eau.

Je me souviens commencer à perdre connaissance tout en me dirigeant dans l’eau. Je me sentais partir et divaguer, ma vue devenait noire et pourtant je sentais que j’étais encore ici mais j’avais l’impression de devoir faire quelque chose. Je devais sentir l’eau et m’immerger un peu.

Je me suis dit que j’allais finir par tomber et qu’il ne fallait pas que je m’approche de trop, que je devais reprendre le controle de moi même et rouvrir les yeux. Mais mon corps avait sans comprendre comment ni pourquoi, prit le controle, je bougeais en automatique et en divaguant, tout en étant un soupçon lucide. Particulier ce moment. Je m’étais même demandé si quelqu’un ne m’avait pas dirigé à ce moment là.

Ma vision revint assez rapidement et la dimension s’ouvrait maintenant totalement devant moi.

Le hic, c’est qu’ils n’étaient vraiment pas contents du tout que j’ai ouvert une brèche et que je me mèle de leurs affaires de politiques dimensionnelles. Alors forcément, on a commencé à se faire attaquer, et avec des jolies vilaines armes. Je ne me souviens plus de toute la discussion qu’on a eu, et à vrai dire, il y a plus eu des combats que des mots. 

Le chef en face , je l’ai reconnu à sa toge et à ses ordres qu’ils donnaient à tout-va sur ses sbires. Voyant qu’il ne pouvait pas m’atteindre, il cherchait à attendre les autres autour de moi. Je revois encore l’épaisseur des flèches. J’vous jure, pour le coup, les couleurs étaient tellement vives que c’était digne de limite être un dessin animé.

Mais voilà, j’ai toujours mon super pouvoir (comme j’aime l’appeler) de mes mains qui font de la super télékinésie ou plutôt, de la projection de la pensée. J’adore ce truc, ça me sauve toujours la mise et c’est particulièrement utile surtout lorsque d’une main je dois bloquer l’entité en face de moi qui est super vénère et de l’autre arrêter une petite dizaine de flèches lancées par ses sbires qui foncent droits sur les personnes qui étaient là, à mes côtés à faire d’ailleurs un je ne sais quoi. J’avais l’impression qu’ils regardaient simplement. Quand étaient-ils arrivés ? Ah… peut-être tout à l’heure quand je tombais dans les vappes ? C’est vrai qu’à ce moment je savais que d’autres personnes étaient au bord de la piscine..

Ce qui était fascinant était le passage dimensionnelle des armes de destruction qui passait d’un monde à l’autre. Je voyais ma magie prendre forme par simple pensée de l’autre côté et eux, leur magie traversait complètement les dimensions et les couleurs changeaient au moment du passage. C’était quand même joli à voir, mais je ne me faisais pas d’illusion. Je ne prendrais pas le risque de voir une seule attaque aboutir ici.

Négocier n’était pas possible. Je crois que j’ai un peu forcé, mais ce n’est vraiment pas de ma faute aussi….. C’est cette faculté que je ne sais pas pourquoi j’ai. Et puis je n’aime pas m’faire attaquer. J’ai du être à un moment un peu trop virulente à foutre le bordel dans leurs dimensions qu’ils ont éjecté un de leur compagnon animal, un tigre magnifique. Je ne me souviens plus s’il tentait de s’échapper ou s’il tentait de m’attaquer. Je me souviens le voir courir sur ce chemin en face de moi, puis l’autre à lancer une explosion en réponse à la mienne vers l’animal et puis, je n’ai pas compris comment ni pourquoi, mais en l’espace d’un quart de seconde j’avais l’impression qu’ils l’avaient laissé tomber là dans la merde en le laissant mourir.

Je me souviens de cette explosion qui l’a propulsé en arrière et l’a fait ejecter le long du chemin de pierre jusque dans le ravin qui s’ouvrait donnait face de moi ; c’était à cet endroit que j’avais ouvert le passage dimensionnel.

Il tenta de se raccrocher mais en vain, les petites pierres du bout de la falaise avaient cédées à cause des tremblements de terre en rafale causés par nos altercations respectives. Quand j’y repense, sa dimension a prit chère….

Alors que je le voyais tomber, il m’était juste inconcevable qu’il meure.

J’ai lâché l’emprise de mon autre main pour le figer sur place, là alors qu’il était désemparé et en chute libre après avoir glissé sur le dernier rempart de la falaise, puis je lui ai crié :

– Viens avec moi, rejoins moi, je te promets que je prendrai toujours soin de toi, jamais j’ te laisserai tomber, tu as ma parole, Viens dans cette dimension et reste à mes côtés !!

Ma vision est devenue blanche, je n’ai plus rien vu et j’ai rouvert les yeux dans mon lit.

 

Oui bon… bah quoi ?… j’aime bien les félins. J’y peux rien. C’est comme ça. Quand j’en vois un, il faut qu’il devienne mon ami. C’est tout. Et puis j’aime bien leurs câlins. Casse la tienne, si cette dimension pourrie lui fait du mal, moi je l’accueille sans problème. Il aurait droit à mes bisous. Nah. 

 

Bises

 

 

 

 


Source: Les animaux

2 Comments

  1. Lune

    Ton rêve lucide était merveilleux ! J’ai adorée le lire ahah ! C’est super passionnant, et surtout le courage que tu as pour ne pas avoir peur des félins. Moi qui les aime beaucoup à chaque fois que je rêve d’eux j’ai peur.. enfin bref 😀

    j’aimerai tellement réussir à faire un rêve lucide. J’en ai jamais fait des merveilleux comme le tiens. Le seul que j’ai fais c’etait juste un début, j’etais Au pied de mon lit, j’avais ouvert les rideaux il faisait nuit, et j’ai tout de suite perdu ma lucidité :(. J’avais fais la technique fild tu connais ? C’est une technique pour les rêves lucides. D’ailleurs t’en utilises toi? D’autres que de devenir consciente en rêvant ? Ça m’est beaucoup intéressant ^^ j’espere Que tu me répondras au plus vite.

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Lune,
      C’est appréciable de se saluer surtout lorsqu’on ne se connait pas.

      Bienvenue sur mon site.

      Les rèves lucides, c’est toute une aventure. J’ai commencé tôt alors forcément, l’expérimentation parle un peu. Cela viendra pour toi avec le temps, et la patience, qui sait 😉

      J’ai écrit un livre avec mes techniques. Toutes les bases que j’utilise sont dedans 😉

      Bonne soirée et bonne lecture ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze + deux =