La notion d'erreur

Choix et erreurs

 

Bonjour à tous,

C’est un joli rêve qui m’a réveillé tôt ce matin, un joli qui m’a rappelé une leçon de la vie que je n’ai pas encore intégrée.

Je parlais avec ma cousine. Je la remerciais pour les précieux partages de nos derniers jours qui m’avaient beaucoup apporté.

Et puis, j’ai dit cette phrase, cette malheureuse toute dernière phrase qui m’a servi d’électrochoc.

– ” Tu n’as pas encore assimilé le droit à l’erreur.”

A la seconde où les mots sont sortis de ma bouche, j’ai compris qu’ils étaient pour moi.

 

Ces mots expliquent beaucoup de choses sur mon caractère, mes exigences, mes frustrations et mes attentes envers la vie et les gens en général.

Le droit à l’erreur est une notion qui implique beaucoup de choses, comme l’acceptation et le pardon, l’indulgence et la compassion. Déjà, rien que sur l’ensemble de ces notions, envers moi, je suis très loin de faire preuve de tout ça.

J’ai du mal à l’accepter.

Je sens quelque chose en moi qui n’a pas le droit de se planter. Du coup, je me sens sous pression constante, comme si mes choix étaient cruciaux, décisifs.

Je vois les objectifs et la construction comme une ligne droite, et zigzaguer n’est franchement pas mon délire. Pour tous les autres, je sais faire preuve de compassion et de compréhension avec mon côté sage et relativiste. Maintenant, quand cela me concerne ou concerne ce qui m’impacte directement, c’est autre chose. J’ai un côté intransigeante infernale.

Mon “infernus” personnel. lol !

J’ai cette sensation que les erreurs me coûtent chères.

Ces derniers jours, je travaille mon scan et l’accueil de certaines énergies, de nettoyages et déblocages de noeuds aussi. Je m’amuse un peu on va dire.

Tant mieux si les informations tombent. C’est que mon travail paie.

Je vais méditer sur ce sujet dans les prochains mois. Je pense que c’est assez lourd et prononcé et honnêtement, je ne pense pas qu’en 2 jours, ce sujet soit traité et bouclé ! Soyons sérieux…

 

Le bon côté des choses, c’est que même si mes appels énergétiques m’amènent à travailler des domaines difficiles de ma personnalité, je me sens plutôt bien énergétiquement parlant. Ce qui implique aussi que je vais pouvoir reprendre l’écriture un peu.

Et puis, il faut dire que reprendre le sport fait respirer les pores comme on dit… Parfois, il faut savoir simplement prendre un nouveau bol d’air.

 

Bises

 

 


Source: Vie quotidienne 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf − quatre =