La source d'inspiration

goddess-light-free-desktop-wallpaper-1920x1080(1)

 

Bonjour à tous,

J’ai fait ce joli rêve ce matin qui m’a certes, bien énervée. En même temps, vu que j’ai la gâchette de l’énervement plutôt facile, je me demande presque quel rêve ne finit pas par m’énerver ou me frustrer…

Bref.

Je vais à ce cours de mosaïque. Il y en avait qui avait une sacrée inspiration, mais alors incroyable ! 

Je voyais des panneaux entiers de chacun des participants. Chacun avait une table ronde pour y incorporer leur création qui selon leurs aspirations, ressortaient bien sur la création finale.

Il y a eu notamment ce fameux tableau qui m’a marqué. Il reprenait une énorme flamme dans lequel était semé ici et la plein de dragons dans le décor, des dragons aux verres rouge, orange, jaune, et d’autres dans le paysage, bleu, gris, noisette, et puis il y avait ce dragon au milieu du jaune et du orange. Celui-ci était vraiment le plus beau de tous. Il avait des verres irisés comme dirait maman, des verres à la fois orange, jaune et blanc doré ici et là. Les morceaux de verres étaient tellement bien agencés que les couleurs étaient en parfaite harmonie.

Et puis la voix au loin nous dit

– “A vous maintenant ! Chacun doit créer son panneau ! Choisissez votre dessin. Vous avez 2 heures ! “

Tous les participants choisissent alors une table sur laquelle ils arriveraient à y implanter leur oeuvre. Il avait tous une source d’inspiration avec eux. Pour certains, c’était leurs animaux domestiques, pour d’autres leurs vêtements ou leurs coiffes dont certaines, je dois bien avouer, étaient particulièrement extravagentes, mais pourquoi pas ! Ca leur allait bien ! D’autres, comme lui là en face de moi, avait implanté sur son caméléon des bijoux et accessoires. Ce animal entier était devenu un bijou. C’était sublime, délirant, mais sublime.

Tous eurent leur table. Il n’en restait qu’une, à priori pour moi, mais elle était cassée au milieu et le cercle s’affaissait terriblement.

– Moi, je peux pas, je n’ai rien à disposition, je dis désespérée et stressée aussi parce les minutes passaient et le décompte avait commencé pour tout le monde.

– Comment vais-je m’en sortir ?? Où je vais la mettre ! Et regarde cette table ?! Ce n’est pas possible… Et puis il y en a bien une autre, mais avec la forme triangulaire déformé, non vraiment, ce n’est pas possible…Déjà que rien ne m’inspire alors si en plus je n’ai pas de support….

La Mère arrive d’un pas léger et vaporeux, apparaissant telle une déesse volant dans les airs arrivant par un vent ascendant. En la voyant, j’ai réalisé que mon Appel d’hier soir a du faire bien effet. J’avais senti des grosses vibrations plus au moment de l’Appel pour le Père mais finalement, La Mère semblait être vraiment au taquet…

– Ah ! La Mère !! je dis surprise mais sachant qu’elle s’était déjà manifestée pour moi, je savais qu’elle pouvait le refaire. J’étais contente qu’elle se manifeste aussi simplement et librement à mon égard. Je la reconnais plus vite que mon ombre.

Elle me regarde, sourit et se dirige vers la table.

– “Tu ne comptes pas rester comme ça voyons !…”

– La Mère, j’peux pas ! Comment tu veux que je créé…. 

Je savais qu’elle était pleine de magie, qu’elle pouvait tout faire. Si seulement elle venait m’aider, ça pourrait être cool… C’était The Big mother tu vois, y’a rien qu’elle ne puisse pas faire…

-” Allons allons ma Camille” qu’elle me dit touchant la table avec un sourire maternel. “Je ne vais pas te laisser comme ça, Vois, je te remets la table en état. Maintenant, tu vas pouvoir créer ton oeuvre comme les autres.”

Elle pose la main sur la carcasse et tout se reconstruit comme par magie, le bois se restructure et le plateau se redresse. J’étais contente, je savais qu’elle était Magie. Cela dit, il me restait un problème de taille non négligeable.

– Mais j’y arrive pas, j’ai pas d’idées, rien ne vient comme les autres !! J’y arrive pas La Mère, je sais pas quoi faire !! Rien ne m’inspire…. J’arrive à rien… *soupire*

– “Fais donc quelque chose qui soit Energisant et Dynamisant.”

– Energisant et dynamisant ?…. Ahhhh c’est dur… Qu’est-ce que je vais faire ?? …

Je n’ai pas d’idées, c’est la merde. Même La Mère m’incite à créer et rien ne me vient… Je suis dans la merde. Je ne vais rien avoir à lui montrer. Elle veut de l’Energisant et du dynamisant ?… Comment je vais faire ?…

Alors qu’elle se retourne et va pour repartir, je lui cours après et l’attrape dans les bras.

– Merci beaucoup d’être venue pour moi m’aider, je lui dis en l’enlacant tel un enfant autour du ventre de sa mère, puis s’en va.

Et puis là, j’ai eu le malheur de lui balancer un p’tit pic, vous savez, une de ces fameuses blagues un peu à double tranchant.

Rahh mais pourquoi je fais ça !!! En plus à Elle !! Au moment où s’est sorti de ma bouche, je me suis rappelée que j’avais fait pareil à mon Dragon la 1ère fois que je l’ai vu. La Mère a eu un durcissement de ton dans son regard qui m’a fait comprendre que c’était un peu déplacé.

– Rahh c’était plus fort que moi !! Je crois que j’étais simplement frustrée que ce soit si galère pour arriver à ce qu’elle manifeste alors que tout est si simple pour elle au final… ou un truc du genre. Je m’excuse vite fait, un peu penaud, puis elle repartit alors que moi, je refile à ma tâche.

Le décompte filait toujours autant. Les autres avaient tous déjà bien avancés. Il y avait que moi qui trainait la patte.

Je soupire et resoupire à tout va.Quelques idées de structures et de couleurs me viennent mais rien ne correspond à ce que je veux, rien ne me convient. Tout est superficiel et rien comme j’idéalise.

Une autre personne s’approche de moi et me dit

– “Tu sais, moi aussi je suis comme toi. Je souffre du manque d’inspiration.”

– Et pourtant tu sembles pas, je lui balance un peu amère.

– “Je suis comme toi, rien ne vient de moi. Je me sens vide à l’intérieur. Par contre, j’utilise mon compagnon et ce qu’il m’offre comme émotions. J’utilise ce qu’il me donne comme source d’inspiration. “

– Comment tu fais si ca ne vient pas de toi alors ?

– “La relation avec mon compagnon n’est pas facile. L’amour que nous avons entre nous est compliqué. Il m’a volé mon aérographe.” (j’ai tiqué sur ce mot car j’avais récemment envie de m’en acheté un, j’me disais que ça pouvait m’aider à réaliser de belles peintures – il devait y avoir un sens onirique plus profond par rapport au choix de ce mot)

Elle continue son histoire en me balancant ses images de ses ébats amoureux.

– “Mais tu vois, lorsqu’il m’enlace, il sculpte sur moi, je sens l’amour, la passion et l’énergie qu’il use pour former ces vagues ici et là, cette force dans ses émotions qu’il met lorsque ses mains me caressent. “

Je vois l’argile qu’il pose sur elle et qui prend forme de ses mains la caressant partout sur son corps nu. Cette femme se transforme telle une forme venue d’ailleurs.

Je me réveille soudainement. Intriguée, stressée, et énervée.

– Fais chier… Energisant et dynamisant ?… mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir créer qui reflète ce que La Mère m’a conseillé ? …  Utiliser un compagnon, j’en ai pas… les émotions des autres dans mes proches ne me conviennent pas et ne reflètent pas ce que j’ai envie de créer… De toute façon, je n’ai que la peinture sous la main, il faudra que je fasse avec, mais par contre, je n’ai plus de canvas. Il va falloir que je m’en rachète quelques uns…

Mais pff…. la galère à faire, la galère…

– Transcrire avec ce que les autres me donnent comme ressentis ? Comme émotions ?…. Comment je vais bien pouvoir faire ça ? La plupart des choses que j’ai envie de restranscrire ne viennent pas de ce monde là, mais rien ne sort comme je voudrais… Putain, comment je vais faire.

Création de merde.

Être artiste c’est vraiment une galère.

 

 

Enregistrer


Source: Rencontres d’entités 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 3 =