Les guides de ma Flamme Jumelle en colère

Une nouvelle fois lucide dans l’astral, une porte magique s’ouvrit brutalement en grand. Un guide déboula de cette ouverture dimensionnelle et fondit sur moi, humeurs saillantes et explosives en m’attrapant le bras comme pour appeler à l’aide.

– “Camiiille !! I can’t stand it anymore ! He’s so full of shit, that little f***** ! HE doesn’t listen to anything we are saying !” s’écria-t-il en parlant de ma Flamme Jumelle, ce qui me fit aussitôt exploser de rire.
– Hahahaha, Youhouuu !! For once it’s not me !!! YEAaaaH !

– “At least, you-you make the effort to listen to us every night now ! You give us a 10 minute-gate… But he doesn’t give us anything !! Even listening, He refuses to have anything to do with us !! He completely rejects it all ! But-but we have so many-so manyy…. ”
– Can I take it as a compliment for me then ?! Now you are finally happy with something I do, what a huge improvement ! I made a breakthrough after all these years ! Now you like how I do things ??! Now you wish it was I who…

“It’s NOT funny Camille !
– Yes it is ! …. Okokok… Well I do listen but it doesn’t mean I do what you say, so… you see ?
– “But At least, we can tell you how things go on our sides… but with Him… He doesn’t even let us speak !! We can’t approach him at all !”
– He’s just like me, of course he doesn’t listen. My Love lives in a bubble, a beautiful bubble. And he really doesn’t like pressure, so don’t do it. Don’t put pressure on him, he will not tolerate it. Leave him be. The more you force it, the less he will do what you want. He will only listen to you when he feels like it, that’s the way he is. If you do force yourself on him, his magic will only block you even more. The more you try, the stronger it will get to you. Nobody will be able to reach him then and he will get really pissed. Please, don’t make him go mad… I don’t want him to build a wall, plus, he might already be upset… Give him space. He will come back to you eventually.
– “… But-but-but…he has so much work left to do and didn’t do any of it !! …. we can’t work at all ! He needs to… “
– Leave it. It’s gonna be fine. Have some faith in us. Everything will happen any ways. And if at the end, there are really some things left to do, I’ll do it. I’ll do it all, ok ? ..Don’t make that face. Don’t try to bypass me. I forbid you to go near him, you hear ?


Il détourna le regard et partit en grognant, désespéré. Je comprenais pourquoi il venait me voir à ce sujet. Parce que quand le travail n’était pas accompli, les retombées se faisaient sur eux, sur nos propres guides. Il était de leurs devoirs de gérer les implantations, le travail à exécuter, et la vitesse d’intégration. Ma flamme Jumelle et moi croulions littéralement sous le travail astral. En plus de cela, nous étions dans les préparatifs de réunions dont on ne voyait pas le bout, même après toutes ces années d’ajustements énergétiques, tests multiples, et manipulations de forces afin que tout soit mis en place pour que la réunion soit une réussite. Avec deux forces comme les nôtres, nos guides perdaient parfois (souvent) patience face à tout ce que nous devions accomplir au-delà de nos humeurs et aléas humains.

Mais certains jours plus que d’autres, tout paraissait trop dur… Certains jours, on n’en pouvait tout simplement plus…

Les guides le savaient également, voilà pourquoi ils venaient nous chercher quand la situation devenait critique pour l’un, ou l’autre. Tout comme ils savaient aussi que si le travail n’était pas fait, ils étaient les premiers à qui on demandait des comptes. Ils étaient ceux qui avaient l’ensemble des objectifs en tête à accomplir. Ils nous aidaient à maintenir nos objectifs fixés à la base, autant en tant que personne incarnée que d’esprit au-delà de la matière. Nous guider, nous aider et de nous accompagner ne signifiait pas pour autant faire à notre place. En somme, ils étaient les garants de notre logistique intérieur, les priorités, les nécessités, les besoins secondaires, et les dossiers urgents, les demandes des autres en attente, celles en cours, celles rejetées…

Avec le temps, j’avais appris à être moins dure avec eux, moins cruelle aussi. parce que bon… visiblement pour eux aussi, la vie à nos côtés était loin d’être un long fleuve tranquille… Mais bon… quand on voit le couple au coeur du noyau…bon… y’a pas trop de surprises hein…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 15 =

error: Content is protected !!