Les regrets de Bettencourt

f

Bonjour à tous,

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas publié. Mon blog m’a bien manqué, mais je ne pouvais pas être partout. En plus du travail, les corrections pour le livre m’ont demandé beaucoup de temps. Je crois que je n’ai jamais lu autant mon livre en si peu de temps…

Enfin, je vais pouvoir reprendre un rythme de croisière sur mon blog. Bien que… je vous avoue que je vais commencer la semaine prochaine à préparer le tome qui suivra. Parce qu’avec le rythme au travail, je réalise que si je ne m’organise pas pour le faire, je vais me retrouver coincée. Du coup, je vais anticiper, et maintenant que je vois à peu près toutes les contraintes, je peux optimiser.

Les premières fois ne sont jamais évidentes. Les premières fois ne sont pas intuitives surtout lorsqu’on travaille avec des tierces personnes, se comprendre, se mettre d’accord, trouver des compromis dans le but de co-créer. On n’est plus tout seul. On n’est plus le seul maitre à bord, alors il faut apprendre à s’engager ensemble et c’est cela qui n’est pas simple. Alors on passe plus de temps, et on apprend. On fait des erreurs, et on avance comme ça.

Alors tout ce temps, mes rêves lucides n’arrêtent pas pour autant, vous vous en doutez, certains, je les mets de côté pour un tome éventuel d’aventures croustillantes, et les autres, et bien les autres, elles vont se retrouver ici, dans mon temple. Parce qu’il me manque. J’aime mon chez-moi, j’aime lire mes propres aventures, et les relire encore. Ça m’amuse. Certaines mêmes, je les avais oubliées avec le temps, et puis, il y en a qui me feront toujours un peu halluciner, comme celle-ci, datée de début décembre

En sortie astrale, je rouvris les yeux dans un espace blanc. Une âme vint vers moi, troublée et commença à baragouiner son histoire.

– « Ca n’aurait pas dû se passer comme ça », me dit-elle après quelques minutes.

Sa signature énergétique d’âme défunte me parvint en même temps que son nom, ce qui me fit grincer des dents. Encore un mort de plus qui venait chercher une oreille pour leurs colères et leurs regrets. Et évidemment, il fallait que ça tombe sur moi.

– Bettencourt, je comprends, mais c’est fini maintenant, tu es morte.

– « Je ne suis pas contente… le procès n’aurait jamais du se passer comme ça… Tu sais, il y avait cette femme qui disait m’aimer… à cause d’elle… à cause…. Tout ça n’aurait jamais du finir ainsi… Elle n’aurait pas du se présenter au procès… »

– Ecoute Bettencourt… qu’est-ce que tu veux que j’y fasse ?… Tu me vois aller courir chez ton notaire pour lui raconter ça ?… Franchement… Je suis désolée pour toi, mais c’est terminé maintenant, il n’y a plus rien à faire. Il va falloir que tu acceptes et que tu te fasses une raison… On ne peut plus changer le déroulement des évènements…

Elle regarda l’horizon les yeux dans le vide, démunie, face au monde qu’elle avait quitté mais dont elle n’arrivait pas à s’en défaire.

Un battement de cils plus tard, je me retrouvai dans ma chambre, et soupirai. Les âmes meurent mais pas leurs regrets.

Related Post

14 Comments

  1. mamie lucie
    Bonjour,

    C’est toujours avec plaisir que je lis vos « aventures ». Et je me demande « comment fait elle pour arriver à cloisonner ces parties différentes de sa vie ».

    Quand j’ai un rêve difficile à gérer, il me poursuit pendant des jours, et je ne parle même pas des messages que je reçois et que je dois transmettre à quelqu’un .Dans ce dernier cas, je bloque souvent pendant des jours, et à force d’être « harcelée » quotidiennement j’assure la distribution. J’avoue que ce n’est pas évident, loin de là!

    « Les âmes meurent mais pas leurs regrets », peut être tout simplement elles se rendent compte qu’elles vont devoir « redoubler » pour apprendre ce qu’elles n’ont pas compris lors de leur incarnation… Ce n’est que mon humble avis!

    Merci pour vos articles qui m’ouvrent des horizons souvent inconnus pour moi et me permettent de voir la spiritualité de façon différente. Heureusement que je vous ai rencontré Sylvie et vous….pour oublier les « clichés » que j’ai connu.

    Bonne soirée, grosses bises.

     

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Bonsoir Mamie Lucie
      Vous pouvez me tutoyer 😉

      Ce qu’il y a de bien, c’est que mes guides ne me poussent jamais à retransmettre quoi que ce soit. Parce qu’ils savent que j’ai horreur de ça que d’être ennuyée pour des tiers. Par contre, ils me laissent choisir. J’ai envie, je fais, je n’ai pas envie je ne fais pas.
      Chacun suit son rôle et son devoir comme il le ressent.
      Pour moi, le message doit être un bonus et pas un pilier d’obligations et de devoirs intempestifs sinon, je ne le vivrais pas bien.
      Les autres doivent apprendre aussi à se prendre en mains sans que ce soit nous qui en payons le prix. Peu importe notre « niveau » d’ouverture. Après oui, on peut aider, certes. Mais il faut se sentir bien avec soi.

      Je ne cloisonne pas vraiment ma vie. Pour moi, mes aventures sont mon quotidien, je vis avec. Il y a sur ma route des gens que cela interesse et d’autres non. Alors j’en parle ou non. Mais il est vrai que je ne pourrai plus jamais m’en passer.

      Bises

  2. Bonjour Camille,

    Félicitation pour ton site qui est d’une richesse et d’un partage impressionnants.

    Je me passionne depuis quelques temps pour les rêves lucides et tout ce que tu partages sur ton site.

    J’ai pré-commandé ton livre sur Amazon.

    Sachant que, pour les auteurs, les taxes sont importantes, je peux le commander en direct, si cette option est possible.

    Merci de ta réponse.

    Au plaisir de pouvoir échanger.

    Cyril

     

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Bonjour Cyril,

      Je vous remercie pour votre message et votre intérêt.
      Mon livre sera disponible directement auprès de ma maison d’édition une fois la sortie annoncée. (On est en cours de finalisation et attente des délais d’impression).

      Par contre je ne sais pas quel livre vous avez pris sur Amazon mais si cela concerne le Journal, il n’est plus à la vente. Seule l’approche le sera (Reves lucides : mode d’emploi sans prise de tête)

      Je mettrai tous mes liens à jour une fois la date communiquée dans les prochains jours.

      Pour les commandes en direct pur et dur, il faudra rajouter 3 semaines de plus en terme de délais. Donc ne vous empêchez pas de passer par mon éditeur, cela ne m’offusque absolument pas. Faites comme vous sentez au final.

      Bonne journée et bonne lecture 😉

      Bises

  3. Merci Camille de ta réponse.

    J’ai précommandé le dernier livre (Rêves lucides : mode d’emploi sans prise de tête) sur Amazon qui donne une date de livraison début mars.

    Je ne suis pas pressé, il y a déja beaucoup de contenu sur ton site.

    Je regarde au niveau de l’art médiumnique, ça me parle.

    Belle journée à toi

    Biz

  4. alexandre
    Bonsoir Camille,

    Merci pour ton site et ce récit. Je suis en kif total. Ce récit est un pur moment de bonheur lol je dois bien t avouer que j ai eu une semaine pas facile , ai un peu soulé Sylvie avec mes problemes en relation avec pôle emploi.Alors ton récit c juste ce qu’_il me fallait pour rire aux éclats.. J y crois pas la Bettencourt même de l autre cote qui se lamente sur son argent perdu incroyable! ptdr un ami décédé me disait il y a quelques années avec son accent des îles « on n emporte pas le coffre fort dans la tombe » faut croire que si MDR certaines personnes sont décidément indecrotables et irrécupérables.A quoi lui sert ses regrets sur son argent? Je comprendrait a limite pour un amour perdu mais pour de l argent pouah pouah berk! Je salue ta patience et ta sagesse car moi une personne vivante ou morte qui m aurait fait ce plan ca aurait le bac comme disait mon défunt maitre. Bises

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Bonsoir Alexandre,
      L’argent n’est pas le fond de la raison. Et je pense que se moquer d’un regret d’une âme n’est pas une approche saine, peu importe que l’on juge la raison valable ou non. Aimerais-tu que je me moque de tes regrets sous prétexte que cela ne rentre pas dans mon schéma de valeurs ?
      Je râle souvent avec les âmes, mais pas contre elles personnellement. Parce que je vois combien elles souffrent, combien l’attachement, quel qu’il soit, nous garde dans un moule.
      Cette âme pourrait être ta mère, ta cousine, ton ami, n’importe qui. N’importe qui qui estimerait qu’au moment de sa mort, quelque chose n’aurait pas du se passer ainsi. Elles sont des milliers, des millions dans ce cas. Il n’y a pas besoin d’être mort pour pointer du doigt les travers de l’humain et de l’égo. et pourtant, est-ce une raison valable pour dénigrer ?
      La souffrance est la souffrance.
      Et je pense qu’avant de juger le comportement d’une âme défunte, il faut être prudent, parce que quand viendra notre tour, qui sait si on ne ferait pas plus que simplement venir parler à un médium qui nous permet de nous sentir moins seul…

      Bises

  5. alexandre
    Bonsoir Camille,

    Désolé pour mon cote moqueur et corrosif. Tu as raison la souffrance est la souffrance. En fait, pour tout te dire j ai pas de regrets sauf celui de ne pas avoir pu sauver mon chat. Au risque de t étonner , j aurais pu dire que mon bouche a bouche n a pas marche le concernant ptdr. Comme tu vois je sais même rire de mes regrets …bref tout ça pour dire qu’en tant qu’humain ,je peux comprendre l attachement a une personne parfois a une situation même si je pense au être trop attache a la terre n aide pas au niveau spirituel.Il est vrai que cela aurait pu arriver a une personne de mon entourage familial;j aurais dans ce cas allumer une bougie blanche pour elle. Après tout dépend de ce que mes guides me demanderaient. Pour finir,je ne crois que j aurais des envies de voir les vivants, en fait être avec mon lulu me suffira bises

    1. facebook-profile-picture Spiritual Flower

      Alexandre,

      Moi ce soir, je regrette d’avoir mangé 4 macarons Pierre Hermé. Mais dieu qu’ils étaient bons !… ah que veux-tu… chacun essaie de faire son petit trou sur terre à sa manière et c’est bien ainsi.

      Bises

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 7 =