Naitre avec la médiumnité

Bonjour à tous

Au cours de mes aventures astrales, et de mauvaise humeur (pour changer de d’habitude), un guide s’approcha tandis que je grommelais après avoir fini d’agir sur un cas.
Cela m’était complètement égal de savoir qui était à mes côtés.

– Franchement, je te le dis, ça me fait chier vos conneries ! Je commence à en avoir ras-le-cul. On n’est jamais peinard avec vous. Je ne peux jamais être tranquille ! J’ai toujours des nuits de merde ! Nan mais tu as vu ce que je me paie à gérer ?! Je ne peux pas avoir une vie tranquille, non, c’est trop demandé ? Dormir peinard, ne pas être dérangée, ne pas avoir à gérer vos merdes, non ? C’est possible ça ? …. Mer-deuuuuh. T’as vu l’horreur des mondes que je dois gérer ? Et ma gueule au matin, quand je me réveille dans mon lit, tu la vois ou pas ??!

Le guide pouffa de rire.


– Nan sérieux ! Je ne peux pas avoir une vie tranquille où vous me foutez la paix ? Tiens, d’ailleurs, parlons-en. Ça a toujours été comme ça ?

-“Oui Camille. Depuis ta toute première incarnation sur Terre jusqu’à maintenant. Tu as toujours été médium.”

– Super, je n’ai jamais connu une vie sans être emmerdée ! Même pas une toute petite ?

-“Non, tu l’as toujours été. Tu as passé la totalité de tes vies sur Terre à être médium. Même la plus courte de tes vies, tu l’as été. Même si tu te réincarnes sans la mémoire de tes vies précédentes, cela ne change rien pour toi. Tu es médium de vie en vie.”

– Quelles vies de merde ! Je n’ai jamais été peinard ! Je n’ai jamais eu le droit à des vacances ! Je n’ai jamais connu l’ignorance et l’insouciance d’une porte fermée !

– “C’est à cause de ta puissance. En venant dans ces mondes, cela a été prévu ainsi. C’est un facteur important de ta venue. Il ne pouvait pas en être autrement.”

– Même pas une petite vie ? Hein, nan mais une petiiiite, là comme ça, vite fait bien fait ? …. C’est rien pour vous 20 ans ! Un battement de cils !

– “Non. Tu ne connaitras jamais une vie sans.”

– Pffff…. Condamnée à bosser pour la gloire. Donc moi je peux fermer la porte médiumnique des autres, je peux verrouiller tous les accès, mais alors que moi je vive l’ignorance et l’insouciance, oh ça non !….


Il me vit bouder, il rit de plus belle.

– “Tes énergies sont ainsi, Camille. Ta médiumnité s’incarnera dans ces mondes quoi qu’il se passe. Ta magie est telle qu’elle trouvera toujours une manière de s’exprimer. Cela fait partie de toi, de ce que tu es. Tu es médium et le resteras pour la totalité des vies que tu passeras sur Terre.”

– Oui bah je suis foutue, quoi. Bon bah écoute, moi je me réveille, j’en ai assez pour aujourd’hui ! Salut.


Mon corps rebascula dans le lit. Je rouvris les yeux sur l’oreiller, toujours en boudant.

4 Comments

  1. Charline Barnabé

    Hello Camille !

    A te lire, je me souviens à quel point je voulais être comme les autres humains au niveau perceptif quand j’étais petite. Mais quand je me suis sentie coupée de ce lien, c’est comme si on enlevait une partie de moi. C’était viscéral, impossible de vivre sans malgré les responsabilités qui vont de pair. Mes croyances masquaient ce que je refusais d’admettre sur mes perceptions. Comme tu le sais, j’ai mis longtemps à accepter cette part de moi, et ne pas me baser seulement là-dessus pour me définir.

    Je suppose que le fait d’être médium de vies en vies doit dépendre de beaucoup de facteurs, au-delà de la puissance, de la nature des énergies et de leurs objectifs. Pourrais-tu développer sur le sujet, je te prie ? D’autant plus que je ne comprends pas pourquoi certains ont obligatoirement la porte ouverte en permanence sans pouvoir la fermer, d’autres l’ont totalement fermée, d’autres (la majorité ?) sont plus flexibles et peuvent réellement choisir selon un éventail large de degrés de fermeture et d’ouverture, sans forcément aller vers les extrêmes.

    A chaque fois que j’ai découvert mes vies d’avant, les liens avec le Cosmos et la Magie ont toujours été présents. Absolument toujours !

    D’ailleurs, dans mon enfance et mon adolescence, j’ai pris goût aux histoires en lien avec les sorcières, les chamans, les enfants magiques, les voyageurs entre les mondes, les fées, les elfes et tout autre entité décrite de d’autres mondes et univers. Cela fait partie de moi, même si j’ai mis un temps fou à comprendre pourquoi je me reconnaissais plus dans certains héros que dans d’autres.

    L’insouciance est-elle réservée à ceux qui ne sont pas lucides ?

    Bises.

    1. Rêves Lucides et Spiritualité

      Hello Charline,

      Hm… la porte de la médiumnité tu veux comprendre ?… eh bien, cette page résume pas mal le truc en fait en plus d’être assez complète. Je crois que tu l’as déjà lue :
      http://reveslucides-et-spiritualite.com/mediumnite/

      Alors tu vas me dire, mais pourquoi certains sont médiums et pas d’autres ?
      Mais cela résume simplement par ce biais : qu’est-ce que tu as développé et quelle est l’utilité de l’exprimer sur Terre ?
      Quels sont tes objectifs en t’incarnant ici ?
      Tu as les objectifs sur quelques cycles d’incarnations, et puis tu as la raison de rameuter des êtres dans ce coin galactique pour des actions plus poussées.
      Tu as les êtres qui veulent s’amuser, d’autres qui veulent en tirer profit. Tu as ceux qui aiment cette planète et viennent en visite, et d’autres qui sont là pour bosser.
      Tellement de cas…

      Après en pensant à toi plus spécifiquement, au-delà de ta nature énergétique, cela m’a fait penser à des descendants. Tu es une descendante. La représente de quel clan précisément, cela m’échappe. Mais je le sens en toi.
      Pour retracer, tu peux tenter de passer par différentes types de magies en toi, ou les flux stellaires (par là j’entends les reliances aux étoiles). A voir ce qui te parlerait le plus.
      Comme indice, tu peux chercher la Noblesse en toi, certainement ton côté Prêtresse.

      Bises

  2. Charline

    Hello Camille,

    J’ai exploré les deux possibilités en même temps. En fait, ça demande de faire un sacré tri dans l’apprentissage magique pour trouver dans la Mémoire les bons filons originels.
    Passer par les flux stellaires est plus vaste mais plus direct.

    J’ai commencé à approfondir mon côté Prêtresse, et le type qui me correspond vraiment. Parce qu’il existe une multitude de manières d’être Prêtresse (Guérisseuse, Guerrière… C’est la même chose pour n’importe quelle fonction de notre être !).

    Comme message j’ai eu : Comprends ce qu’est le Lien et tu comprendras quelle Prêtresse tu es.

    Quant aux infos sur le clan, beaucoup de choses passent et par l’inconscient et un peu par l’écriture inspirée (sans comprendre forcément où je vais avec les informations que je récolte).

    Voilà pour le retour de mon début d’enquête. Il y a des jours où je me demande vraiment comment j’arrive à faire ça pour avoir des réponses (merci don de connaissance, mais quand même !).

    Bises.

    1. Rêves Lucides et Spiritualité

      Hello Charline,

      Il y a ce qui nous correspond, et il y a ce que nous sommes.
      Toi aussi tu espères avoir toutes tes réponses en quelques jours ? héhé
      Mets cette info dans un coin de ta tête, et simplement un jour cela viendra.

      Il y a des quêtes qui prennent toute une vie.
      On tire un fil, un long, très long fil. Et pas forcément un fil du passé.
      Ne mentalise pas trop le concept de prêtresse, ressens la noblesse en toi comme moteur et remonte le fil.
      Passé, présent, futur, on s’en fout. Ne t’en préoccupe pas.

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − sept =

error: Content is protected !!