Prendre soin de ses cheveux

Bonjour à tous,

Mes genoux me font atrocement mal depuis que j’ai repris certains mouvements de sport à la maison. Vous croyez que mes guides se manifesteraient pour me donner des conseils pour aller mieux ? Evidemment que non. Par contre, sur quoi se sont-ils empressés de venir fourrer leur grain de sel ? Mes cheveux. ENCORE. Cela m’agace !!

J’ai un mal de chien aux genoux, je me fais chier à me faire des cataplasmes de merde à l’argile avec des soins huiles essentielles dans tous les sens en attendant mon rende-vous chez le médecin, et eux, là, trouvent ça plus important de venir me donner des conseils beauté…

Mes guides sont des cas désespérés. Je vous le dis, moi.

Avant hier, l’un d’eux m’approcha en rêve lucide. Il tenait dans ses mains une bouteille d’huile d’olive.

– “Camille, et si tu essayais pour tes cheveux, l’huile d’olive ?… et avec un oeuf…? Cela leur donnerait des protéines. Cela pourrait les aider à les combler et se sentir hydratés
– De l’huile d’olive ?! Tu rigoles ou quoi ! Tu sais la merde que c’est à enlever après ? Il me faut entre 2 et 3 shampoing, et encore ! La dernière fois que j’ai mis de l’huile d’olive en masque, j’avais le cheveu gras même après le lavage !
-“Mais… “
– C’est mort ! Ca se voit que tu n’as pas mes cheveux toi ! C’est quoi ces conseils de merde !? De l’huile d’olive… nan mais sérieux !

D’un coup de bras hautain, je le renvoyais sans ménagement.
Plus tard, au réveil, impossible d’oublier sa suggestion. Mes guides n’étaient pas cons. En général, leurs conseils ne tombaient pas de nulle part, mais de l’huile d’olive…. C’était vraiment la galère… Et en même temps, ils ne disaient pas des paroles en l’air…
La journée passa tandis que les mots ne cessèrent de revenir taper mon esprit. Et si ils avaient raison ? Mes cheveux devenaient très secs. J’avais passé mes 15 derniers jours à tenter des masques naturels avant chaque lavage, mais le résultat n’était pas optimal. Je me les brossais régulièrement, très régulièrement même, j’adorais ça. Ils devenaient très longs. Mais avoir des cheveux longs pas jolis ne serait à rien.
e
Il n’y avait que les cons qui ne changeaient pas d’avis. A 2h30 du matin et toujours pas couchée, j’optai pour faire la tentative. Sur internet, il disait de laisser poser 30min. Au moins, je serai couchée avant 4h00 du matin. Cela m’allait.

Je mis un oeuf entier dans un saladier avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive bio. Je fouettai bien et courus à la salle de bain. La tête à l’envers dans la baignoire, et hop, mes longueurs furent badigeonnées en deux temps trois mouvements. J’appréhendais le rinçage. Et en même temps, si mes guides avaient raison, je n’allais pas lutter. J’étais grossière, impulsive, et parfois même une vraie connasse avec eux, mais je savais aussi reconnaître mes torts une fois le nez bien mon caca.

Je fis quand même 2 shampoings. Au cas où. Je partis me coucher les cheveux humides comme à mon habitude, et au réveil, je soupirai. Un oeil tourné vers le ciel, et le regard amusé, je leur fis mon mea culpa. Mes cheveux étaient visiblement mieux. Plus lisses, doux et j’adorai la sensation agréable quand je les balayais dans le vent avec de légers basculements de tête.

– Bon, t’avais raison !! Ca marche grave ton truc !!!! J’t’ai envoyé chier, mais j’ai eu tort ! Bon… C’est vrai que je suis chiante avec vous, mais t’as vu ? Je m’améliore ! Je fais quand même derrière ! Après avoir râlé, mais je fais !

Je souris, amusée. L’essentiel était là. Savoir se donner une chance, cela voulait dire parfois refaire des choses mais sous une approche légèrement différente. Et je devais admettre par la même occasion que mes cheveux étaient pour moi très importants.
En y repensant, depuis très jeune je me fabriquais des produits et masques naturels. Je faisais toutes sortes de soins nature. Je crois même que mon premier livre de soins, c’était un cadeau que maman m’avait offert pour mes 10 ou 12 ans. Et ma grand-mère elle, depuis mon tout jeune âge, adorait m’aider à me faire des rinçages au vinaigre pour voir mes cheveux toniques et brillants pendant les grandes vacances familiales. Et j’adorais ça.

Admettre qu’entretenir correctement mes cheveux pour qu’ils soient beaux et vigoureux était important pour moi. Voilà pourquoi mes guides se manifestaient pour ça. Parce que cela comptait dans mon coeur.

Il était vrai que je me fichais de beaucoup de choses dans le travail énergétique, la guérison ou la manipulation énergétique en général. Mais certains détails me concernant prenaient une place particulièrement importante, comme mes cheveux par exemple.

D’ailleurs, peut-être un jour je ferai une page spéciale de l’importance des cheveux dans le clan des Sorcières. En attendant, je m’amuse encore maintenant, là que j’écris ces lignes à sentir la douceur avec laquelle ils caressent mon visage et j’adore ça.

Merci donc à mon guide de m’avoir aidé à me sentir mieux, mais aussi, de m’avoir rappelé qu’il ne faut pas avoir peur de se tromper. Croire qu’on a raison, croire qu’on a tort, qu’importe. On a tous le droit de changer d’avis et s’offrir une chance de tenter à nouveau et voir son regard évoluer.

Bises

3 Comments

  1. Celia

    Coucou Camille,

    J’espère que tu te portes bien.

    Ah, c’est cool ça… un soin pour les cheveux proposés par tes guides. J’aime bien quand les miens me donnent des conseils pratiquo pratique que je peux appliquer dans la matière concrêtement, mais c’est très rare, lol.

    Je me souviens aussi de ton fameux soin à la banane que tu avais partagé ici et que j’avais testé à la Réunion. Avant de me rendre compte que je n’avais pas de brosses pour enlever les résidus, mdr !

    Tu parles de l'”importance des cheveux dans le clan des Sorcières” et ça m’interpelle… J’ai déjà observé par le passé en lien entre puissance et cheveux, sans vraiment le comprendre. C’est un sujet queje trouve intriguant.

    Bises

    1. Spiritual Flower

      Hello Camille,

      Je pensais que c’était un mythe jusqu’à ce que cette pratique soit vraiment active dans l’astral dans le clan des sorcières. A vrai dire, je ne me suis pas plus penchée que ça sur le sujet, mais par définition, les cheveux sont une manifestation d’une continuité énergétique. Là où c’est intéressant, c’est qu’ils sont basés en lien direct sur notre couronne et sont le dernier rempart de notre manifestation matérielle dans un corps physique. Autrement dit, ils sont le 1er contact avec les hauts plans et en même temps, la transmutation de ce que nous incarnons car nos fluides magiques se retrouvent à l’intérieur dans leur fibre.

      vaste sujet en effet.

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 6 =