Problème d'ancrage

white_dove_fantasy_fly_wings_blue_bird_hd-wallpaper-1466586

 

Bonjour à tous,

Il m’est particulièrement difficile de tenir ces derniers jours. J’ai des gros problèmes d’ancrage qui se caractérisent par un effet quelque peu “ailleurs” d’où le fait que j’étais peu présente sur mon blog.Disons que j’essayais déjà de rester dans ce monde en 1 pièce !

J’ai cette sensation d’être bourrée, d’être droguée sans l’être, cette sensation horrible d’être dans un rêve ici, mes yeux ont beaucoup de mal à fixer sans que je ne me sente partir ailleurs, loin, très loin avec ce truc en moi qui décroche ou plutôt qui n’a pas d’accroche ici. Je vois les images un peu sous formes de spasmes, saccadées. Marcher et me lever a été le pire, j’avais cette sensation de faire des malaises, constamment. Enfaite, fixer un manga et regarder une série TV m’a aidé mais dès que j’arrêtais, c’était de nouveau l’enfer.

J’ai l’impression que mon esprit n’était pas là. Il m’a fallu trouver une technique pour redescendre un peu… Avec ces conneries, je n’arrive plus à rien faire, ni même à travailler sur mes projets. Ce fut un carton plein avec cette idée qui m’a traversé soudainement la tête. Oui, c’est une bonne douche glacée pendant 10 min m’a fait ouvrir les yeux en grand et redescendre net ! Alors là, cette idée marche du tonnerre. Ca n’a pas duré longtemps,  mais avec 2 par jour, ca marche bien – aggressif comme approche, mais j’en avais besoin.

Il n’y a qu’aujourd’hui où je me sens mieux et présente. Je suis contente. Ces 3 derniers jours, je me levais et ça me donnait l’impression d’être dans un monde parallèle ! lol ! Riez pas, c’est horrible comme sensation. C’est comme si j’étais partout sauf dans mon corps, dans mon appartement, et quand je regarde les gens, et bah, je ne les regarde pas en faite, je suis ailleurs constamment.

Je n’aime pas avoir ces phases, aussi, je m’obstine pas mal avec ma guidance pour m’aider à redescendre et à trouver des techniques de merde pour me ramener ici, les pieds dans mes pantoufles.

Bon… du coup, mon dernier rêve fut quelque peu bizarre, rencontré des anges qui se sont présentés à moi et puis ces planètes aussi m’ont vachement marqués, ce superbe alignement de planètes droit en face de moi, toutes les unes à la suite des autres dans un ciel étoilé magnifique… Je ne sais pas si c’est ça qui fait que ce matin, pour la 1ère fois depuis plusieurs jours, je me sens de nouveau dans mon corps. Mais bon… je pense que l’univers a du m’entendre râler et pester.

Je voulais vous écrire quelque chose de plus constructif, mais je ne suis pas en état, en plus, j’ai une maudite lettre de motivation à écrire pour mon dossier de financement et pas qu’une page, il faut que ça fasse l’effet d’une thèse avec au moins une belle et magnifique argumentation….

Pfff. Ce soir, je ne suis pas inspirée, même taper sur mon ordi, c’est dur ! Il fait trop chaud, mes doigts ont chaud, le canapé a chaud, le tapis aussi…. Y’ a qu’Henri qui n’a pas chaud, tu parles, toute la maison est à température convenable pour lui, plus besoin de plaque chauffante….

Par ailleurs, il digère bien ses nouveaux steaks de souris à gabari supérieur… comme quoi, heureusement que mes rêves m’ont fait signe.

Que mes rêves se focalisent sur mon ancrage, ca c’est l’essentiel pour moi ces derniers jours, le reste…. c’est futile.

L’Ancrage est très important dans l’approche et la construction du sens de notre vie ici.

Mes guides me disent que tout va bien et que je dois accepter de changer de rythme, que les choses ne soient plus comme avant. Je dois laisser les énergies usuelles faire leur travail (youhou vive wiki pour les termes scientifiques inconnus…) et ainsi m’amener à comprendre que tout ne se passe pas comme ma tête le voudrait mais que se passe comme il se doit. Je dois me laisser aller.

Ouais, et bah…. c’est plus facile à dire qu’à faire…

 

 

Bises


Source: Les Anges

12 Comments

  1. Hugo

    “les pieds dans mes pantoufles.” Cette phrase est assez révélatrice en fait … :p Sans vouloir passer pour un rabat-joie pro décroissance et anti technologie, j’ai ma théorie sur les problèmes d’ancrage. Disons que, l’environnement naturel de l’homo sapiens, celui dans lequel il est devenu ce qu’il est (en commençant par les singes et encore avant) est : la forêt (plutôt tropicale en fait), le contact avec la nature, l’abondance de nourriture. C’est simplement ce mode de vie “mort” qu’on expérimente pour la plupart de nos jours, qui provoque une scission entre le matériel et le spirituel, un dualisme. Ainsi on observe des individus très ancrés dans la matière mais ils ne sont pas du tout branchés spiritualité, et des personnes plus spirituelles avec des problèmes d’ancrage récurrent. Voilà donc pourquoi il est bon pour l’ancrage de faire des balades en forêt régulièrement. Bonne journée à toi

    1. Spiritual Flower

      Coucou Arc, A vrai dire, ce n’est pas la Nature qui m’entoure plus ici, surtout que je ne suis pas toujours très motivée pour sortir me balader dans Paris. Je préfère nettement aller me reposer à la campagne même si j’y vais trop peu souvent. Lorsque je vis ce genre de décalage, je n’ai pas le courage de sortir de chez moi parce que rester debout est trop difficile. Ceci dit, je suis allée faire un tour tout à l’heure parce que ton commentaire à résonner et j’avoue que cela m’a fait du bien juste de marcher un peu sur le canal. Merci pour ta bienveillance, Bises

  2. Cel

    Coucou,

    Ahah, je suis tombée sur la technique de la fameuse douche froide ! C’est intéressant de lire ton témoignage avec, ton état d’esprit, etc.

    Quand je ne suis pas ancrée, j’ai l’impression de me vider de mon énergie. Parce que je n’arrive pas à m’ancrer et m’aligner comme d’habitude, j’ai l’impression de ne plus pouvoir canaliser, et donc encore moins recevoir la guidance dont j’ai justement besoin pour faire face à ce problème d’ancrage. Et tout à coup, c’est comme si j’étais impuissante, en même temps que mon corps est HS sous la fatigue.

    D’habitude me promener en nature fait du bien, mais encore faut il avoir l’énergie nécessaire. Pourtant, je viens de passer des jours en pleine nature, dans la montagne, à la mer, etc… mais pour une fois cela ne m’a pas aidé, limite l’inverse…

    En lisant ton article, je me rends compte que cela soulève peut être un problème plus vaste : “L’Ancrage est très important dans l’approche et la construction du sens de notre vie ici.

    Le problème, c’est que justement, ma vie a perdu le peu de sens quelle avait, récemment. et que je n’arrive pas à en reconstruire. Comment s’ancrer dans la réalité et dans mon incarnation, quand je n’arrive pas à avoir le moindre objectif concret ? La moindre envie de construction matérielle un temps soit peu assez forte pour m’y accrocher ? Hum, c’est une sacré épine dont je prends conscience à l’instant. Merci pour l’aide. Espérons que Saint Thomas et l’arbre des possibles vont m’aider sur ce coup, parce que pour l’instant c’est mal barré  ! lol

    Bises

    1. Spiritual Flower

      Cel,
      Juste entre parenthèses, tu ne te dis pas que justement tu es obligée de passer par cette période pour faire du ménage dans ta vie ? … Non parce que souvent, on ne pense qu’à remplir sa vie alors que parfois, on a besoin d’une bonne période de remise en question pour trier tout ce qui est en attente ou oublié depuis longtemps.

      Bises

  3. Cel

    Merci pour ta question.

    Je pense que le vide est indispensable en effet, pour faire du tri, qu’il faut déconstruire pour pouvoir construire parfois.

    J’ai l’impression que cette période de ménage dure depuis longtemps, depuis que je suis arrivée à la Réunion (1 an et demi). Tri dans ce que j’emmène, juste 2 valises pour ma nouvelle vie. Déconstruction de mes repères (végétal, climat, lieu, culture, etc). Tri dans mes amitiés. Perte de mon couple. Destruction de ma carapace de gothique et  vide monumental dans ma garde robe. Mise à jour de mes blessures, mes peurs, certains schémas inconscient. Beaucoup de vide, quasi pas de vie sociale pendant 1 an. Récemment, plus de travail ni de perspectives professionnelles. Vide dans mon alimentation : arrêt du gluten et plus récemment du lactose.

    Je suis consciente que ce ménage est salutaire, qu’il est là pour m’aider. Mais va-t-il encore durer longtemps ? Qu’est ce qui est encore enfoui ?

    J’en suis au point où je n’ai plus aucune raison de me lever le matin. Même quand ma famille traverse les océans pour venir me voir. Là, je me dis que quelque chose cloche… mais peut être que je me trompe.

    Bises

    1. Spiritual Flower

      Et pourtant, au loin, il y a un truc qui nous dit que quelque chose est plus grand que ça. Ca nous dépasse totalement, on ne sait pas où on va, et pourtant, on est là. Le passage à vide permet de retrouver sa foi. C’est une étape qui prendra le temps qu’il faut pour que tu comprennes et l’acceptes.
      Combien de casseroles avons-nous ?… Peut-être ne jure-t-on que par la quantité. Parce que tout s’empile encore et encore et on ne voit pas le bout. Mais et si la question n’était pas d’en voir le bout, mais de regarder simplement ce qu’il y a sous nos pieds ?…
      Quand on est perdu, il n’y a plus rien à faire qu’à part se laisser porter. Alors on pense que rien nous porte, et pourtant, tu as fait des choix récemment qui change ta vie. Et bien, tu vois, tu avances. C’est juste que tu voudrais déjà arriver au bout, être au bout. Mais le chemin de l’éveil est parfois long. Tu vois, c’est le chemin de l’Amour. Mais pour ça, on souffre, alors on a dû mal. C’est normal. Camille, tout ce que tu vis, est normal. Certes, ce n’est pas simple, c’est cuisant, mais c’est un chemin, c’est ton chemin. Il n’y a rien de mal sur ton chemin. Tu n’as pas l’impression qu’il ressemble à quelque chose, et pourtant, il te ressemble. Tout ça, c’est toi.
      Tu écoutes ton coeur, et tu essaies de suivre ton intuition, c’est très bien, continue. Un jour, tu verras, le ciel s’éclaircira.

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × deux =