Quoi faire

fantasy_tree_house_by_deevad-d5clqfj

 

Bonjour a tous,

je me réveille ce matin avec cette certitude de devoir enlever de mon site le terme medium dans ma présentation.

Mon rêve m’a fait comprendre que je vais me heurter à des gens qui ne comprendront pas, et qui pourront me créer des complications et qu’il valait mieux que je ne precise pas le fait que je sois medium.

A vrai dire, c’est sûr, je peux faire sans. Ce terme fait peur a beaucoup de monde. Remarque, sachant que je vais en parler à des gens au travail, je me dis qu’au final, il faut que je pense à me protéger un peu.
Je parlerai donc de coaching en developpement personnel.

Et quant à justifier la partie developpement spirituelle avec tout ces petits trucs qui sortent de nul part, je ne sais pas encore.
J’ai simplement envie que tout reste accessible aux gens, que ceux qui n’adhèrent pas au côté spirituel puissent tout de meme y trouver des choses qui leur parleront.

Je suis déçue que tout n’aille pas aussi vite. Ca m’énerve de ne pas avoir les connaissances en css pour arriver à faire mon projet correctement.
J’ai voulu m’y mettre, mais malgre moi, je me sens terriblement larguée. 

Aujourd’hui, je n’ai plus envie de continuer à travailler dans la mission où je suis. Tout est vide, stressant, competitif. Je n’ai plus envie de ça dans ma vie. Mais ca paie. Voilà, on se retrouve heurte encore aux problemes que cause le manque d’argent.

J’ai envie de remplir mon frigo, de pouvoir m’acheter ma tablette graphique, de pouvoir faire ces passions que j’aime, mais à quel prix ?

Je ne crois pas au sacrifice d’entreprise. Mais, je me sens heurtée encore au même problème… quoi faire qui me plaise ?
je sais ecrire. ça, j’ai remarque. Mais de là à en faire un metier ? Je ne sais pas.

Je me rends compte que l’on se sent demuni et piegé dans un leurre capitaliste, pour s’oublier au final. Voilà ce que j’appelle le sacrifice d’entreprise.

J’ai de moins en moins envie de me lever le matin pour aller bosser. Ce n’est pas bon signe. pas bon signe du tout. même bien payee, ce boulot est vide, il sonne vide de sens.

Je comprends les gens qui ne savent pas dans quelles branches trouver quelque chose qui leur plaisent, et ceux qui se sentent coincés.  C’est comme ça que je me sens. Mais au-delà de cela, moi l’éternelle impatiente, je suis obligée de suivre le rythme de mes rêves et des messages qui me parviennent, j’avoue que sans eux, je ne saurai quoi penser.

Je me dis qu’au moins, je ne suis pas seule et que je suis accompagnee dans ma phase.  C’est déjà bien. Si tout le monde pouvait se rappeler de cela lorsque l’on se sent perdu, on se sentirait peut-être un peu moins perdu au final. 

 

Bises

Enregistrer


Source: Vie quotidienne 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + 8 =