S’autoriser à rêver

Bonjour à tous,

Ne pas être à jour sur son blog a des avantages. Comme lorsqu’on se lève de mauvais poils. J’admets que la tentation de râler est très très grande. Mais, aujourd’hui, je vais être plus forte que ça.

Rahlala, mon dieu, ça me démange quand même… Non, Camille, vas-y, tu peux le faire !

*soupire*

*resoupire*

Je vous ai dit que je m’étais inscrit aux Beaux Arts ? Ca y est, j’ai enfin pris la décision de me mettre un coup de pieds aux fesses et de bosser la théorie qui m’ennuie terriblement. Mais voilà, il faut parfois passer par la case théorie pour aller de l’avant, ce que j’essaie de faire avec ma peinture. J’ai envie de leur offrir une nouvelle dimension et surtout d’être moins torturée et arrêter de jeter mes toiles à la poubelle.

Grande étape donc dans ma vie.

Je commence cette semaine à raison de 9h par semaine. A vrai dire, je vais mourir. Je le sais déjà. Comment ? Bah, être médium a parfois de sérieux avantages. Bah oui, il en faut bien quelques uns malgré toutes les merdes qu’on se colle à gérer.

J’admets ceci dit, que je n’ai absolument pas fait exprès de rêver d’un cours d’introduction, je crois que je stressais beaucoup, en plus du fait que je savais déjà que j’aurai pas mal de travail à fournir cette année.

Me voilà donc en rêve lucide, à suivre le premier cours de mon professeur de peinture. Il écrivait au tableau tout le programme de l’année tandis que je tentais de le recopier à la vitesse de l’éclair.

Le contenu est chargé à mort. On va tout revoir, toutes les bases et fondamentaux. Tout va se dérouler en différents cycles, chaque cycle comportant une énergie bien particulière et une couleur associée. Voilà aussi comment je sais que je vais en baver.

Nous avons plus de 4 pages à traiter, chaque ligne étant une notion fondamentale.

La première vague sera bleue et assez courte. Elle s’appelle “Se distraire.” Dedans, se trouve une dizaine de points à voir.

La deuxième vague sera la plus pénible pour moi. Elle dure l’équivalent d’une 1 page et demi plus ou moins. Cette vague n’a pas de couleur. Elle va me faire grincer les dents et faire ressortir le pire en moi. Ce sera un cycle insupportable pour moi. Mais les deux cycles qui suivent adouciront la pénibilité vécue durant cette période. Il y aura le cycle violet, puis jaune. (ou l’inverse, j’sais plus)

Je n’ai pas encore les titres correspondants à ces cycles. Je les aurais sûrement lorsque je serai proche de les atteindre.

Plus j’écrivais les mots sur la feuille, plus je réalisais les compétences de mon professeur, structuré, à la l’écoute, rigoureux mais ouvert.

Je me réveille fatiguée à l’avance à l’idée de voir par quoi je vais devoir passer cette année. Mais, je suis aussi rassurée de savoir dans quoi je m’embarque. Avoir capté ces informations dans l’éther me rassure énormément. Il m’offrira des bases solides.

Le plus difficile pour moi, sera de gérer mes difficultés et mon égo qui va forcément péter des câbles au cours de l’année, c’est évident. Je me connais trop bien. Mais, comme le jeu en vaut la chandelle, je vais donc devoir faire avec.

Je connais mon caractère de chiotte. Ô miséricorde. Permets moi d’aller d’arriver au bout sans tout déchiqueter au passage !

Remarque, j’ai été sympa, j’ai prévenu mon prof lors de notre entretien pendant l’inscription. Je lui ai dit que ma main était vilaine, qu’elle voulait en faire qu’à sa tête et que ma tête finissait, quant à elle, à pourrir les toiles et les jeter. Voilà. Comme ça, personne ne sera surpris de me voir froncer les sourcils et râler sur ma feuille.

Soit.

En attendant, la première vague sera sympa. C’est un beau cycle d’introduction.

C’est vraiment un bon prof, le programme est très bien équilibré.

Laissons lui une chance de me faire évoluer et de m’aider à faire ressortir aussi le meilleur en moi.

Bises

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

19 Comments

  1. Spiritual Flower

    Les énergies devenaient trop lourdes pour moi. J’ai donc troqué la bébé vampire pour mon livre avec un beau dragon sexy. Lol !

    Merci en tout cas pour la découverte.

    Bonne soirée

  2. Spiritual Flower

    Coucou Fleur,

    Si tu parles d’incorporer à une intention et un mot, une image, oui bien sûr. Après, tout dépend de ta puissance pour l’émettre.

    Il faut comprendre qu’un intention peut revêtir de multiples formes. Les plus sensibles peuvent capter des odeurs ou des images véhiculées par le mot et l’intention de l’émetteur.

    Est-ce que cela répond à ta question ou peut-être voulais-tu parler d’autre chose que j’aurais mal compris ?

    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + trois =