Séduction astrale

fantasy-couple-romantic-t2

Il y a des rencontres parfois bizarres. Il y a des choses qui ne me lasseront jamais et provoqueront toujours un émerveillement. Comme ce matin, lorsque peu avant de me réveiller, je vois des sms envoyés et matérialisés dans l’astral à mon attention. Devinez l’expéditeur ? … Allons, allons, il n’y a pas 50 000 personnes qui feraient naitre chez moi autant de fougue. Ca venait de [X], en personne.

Mon sang n’a fait qu’un tour et ma lucidité tiqua au quart de tour. Ses énergies étaient tellement puissantes que ce sont elles qui m’ont fait percuter.

Hum… Vous savez quoi ?… J’adore ses textos. Ils sont cochons ! *ahem ahem* … coquins ! …. *ahem ahem* … enfin, ca donne envie, quoi !!

Plus sérieusement parlant, il m’a envoyé des textos en me faisant la cour. Nan, mais les meufs, sérieux !! Genre, la vraie cour, mesdames !! Vous savez quand un mec vous séduit vraiment ?!  C’est devenu tellement rare de nos jours !! On ne m’avait pas séduite comme ça depuis longtemps. En fait, je n’avais jamais été séduite de manière aussi belle et attentionnée, Et … OUhlala… il sait y faire…. et il sait quoi dire et comment, c’lui là !

Vous n’imaginez mon sourire en l’entendant me dire ces petits mots tout en les voyant sur un flux sms naviguant à moitié dans le ciel. Surtout qu’en plus, ma double vision me projetait face de lui et je le voyais me formuler ses intentions, je voyais son sourire, son amour, et ses intentions coquines retransmises avec romance et délicatesse, humour, et subtilité à la fois.

Voilà un homme qui sait séduire une femme… Mamma mia.. …Lui sait me séduire. Je suis foutue. Je vous le dis direct… Je. Suis. Foutue. Fou-tue.

Il m’a tellement bien fait la cour que je n’ai pas pu m’empêcher de rire tout en étant totalement conquise. Ça a réveillé mes émotions avec un tel élan que je ne n’ai même pas eu le temps de lui répondre.

J’ouvris les yeux, les joues déjà contractées et j’explosai de rire sous la couette. Putain, il est doué…! En cinq SMS, je l’avais dans la peau… et puis j’ai tourné la tête… et j’ai arrêté de rire.

Mon corps se tut. Le vide m’engouffra.

La réalité de ce monde revint me frapper avec violence, comme d’habitude quand je me réveillai après chacune de nos rencontres.

Il n’est pas là.

Rien n’est à la même fréquence ici, cette matière pesant comme un mur et ce silence vibratoire comme une porte qui se referme et me laisse coupée de lui, séparée de lui alors que la seconde d’avant, nous étions enfin ensemble. Là, à portée de bras. Ca me déchire, c’est comme une bombe à retardement qui va me faire péter un câble à force d’avoir à le revivre à chaque fois. Comme si on appuyait toujours sur un point qui fait mal, encore, et encore, et encore.

C’est juste dur, c’est trop dur… Encore combien de fois je…. Je ne vais plus tenir longtemps. J’en peux plus. J’en peux plus de tout ça.

Je ne sais pas si j’ai envie de le défoncer, ou de l’embrasser. Mais là, j’ai tellement la haine… Je ne sais pas si je veux le revoir. Le retrouver dans l’astral devient une torture qui me consume.

Je souffre tellement que ça se transforme en colère, en rejet. Et il va falloir que ça s’arrête très vite, car je n’arrive plus à gérer. Je n’aime pas galérer autant.

*fronce les sourcils, mâchoire crispée.*

– [X] … J’ai vraiment envie de t’éclater la gueule rien que pour que tu réalises la souffrance que tu m’fais subir à chaque fois que tu me rejoins de l’autre côté et que je me réveille et que tu es pas là.

 

Enregistrer

2 Comments

  1. alexandre

    bonjour camille,

     

    je comprends ta colere , qu’il est dur de ne plus voir l’etre aimé.

    Dans mon cas, je l’avais aimée plus que ma propre vie et la vie nous a separé .Elle a fait un autre choix, bien que nous ayons un lien karmique très ancien. bref la vie continue mais le chagrin demeure bises

     

    1. Spiritual Flower

      Bonsoir Alexandre,
      C’est difficile, je comprends ta peine. Il est difficile d’accepter d’être séparé de nos liens karmiques. Il en faut du courage pour accepter et continuer de vivre. Parce que malgré les chemins différents, nous avons tous le droit de vivre un peu de bonheur.
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *