should or shouldn't

Tiger-Wallpaper-tigers-16120028-1024-768

Bonsoir à tous,

 

Je ne devrais pas être touchée par les commentaires des groupes fermés facebook sur les rêves lucides. Ce sont des questions que je me posais à mes débuts, entre mes 7 et mes 16 ans. Je n’ai pas à retourner à cette époque.

La plupart des gens ne se renseignent pas. Ils attendent que la réponse leur tombe dans le bec sans effort, sans chercher par comprendre par eux-mêmes.

Je ne devrais pas être touchée par leur ignorance, ni par leur questionnement tout à fait normal au final. La plupart d’entre eux débutent. Mais voilà, justement, il est là mon problème. Je pensais retrouver des gens qui ont l’habitude, des gens qui voyagent et qui témoignent.Peut-être quelque chose plus à mon niveau. Quelque chose qui me ressemble. Et non.

Où sont toutes les supers expériences des gens ? Je ne vois rien d’intéressant à mon goût, ni de transcandant comme on dit.

Je crois que je place la barre trop haut ? Je ne devrais pas oublier d’où je viens. Toutes ces questions que moi j’ai eu plus jeune, toutes ces difficultés par lesquelles je suis passée.

Je crois qu’en fait, il devient urgent que j’envoie mon livre à l’éditeur. J’en ai marre de courir partout depuis un mois. Cela sera ma top priorité dès le 2 janvier. Là, disons les choses franchement avec les fêtes, ce n’est pas possible. Je ne peux pas tout faire et être partout. Mais à la rentrée, ça va changer. Ce qui doit être fait sera fait. Je vais me transformer en ermite, il faudra plus rien me demander, je ne ferai plus d’efforts pour les autres. Et puis surtout, j’en ai marre de lire des conneries partout sur ce sujet. Ca m’horrifie parfois de voir les abbérations que je vois….

Sinon, je vais vous raconter une anecdote qui ne m’arrive pas souvent.

Vous connaissez la synesthésie ? le fait de voir les sons en couleurs ? Et bah moi, j’ai eu un truc du genre mais pas avec les sons, mais avec les énergies sexuelles.

En plein orgasme, une toile m’a percuté en vision. J’ai vu exactement en toile, ce que mon orgasme avait véhiculé comme couleures à son climax. La vision a été plus frappante que la puissance de l’orgasme d’ailleurs lol ! Puis elle s’est effacé doucement, au fur et à mesure de la redescente.

C’est rigolo, c’est la première fois que je vois des énergies qui me traversent directement sous forme de peintures prêtes à être redessinées, parce que c’est pas si compliqué à refaire en plus ! J’ai vraiment été surprise, tout était si clair, si net et livrée en prime du plaisir …  C’est tellement rare que je vois des toiles, et encore plus à des moments hors rêves lucides… Je vais me commander des chassis à la rentrée.

Ca me rappelle aussi mon rêve de la semaine dernière. Une voix m’a gentiment rappelé que beaucoup d’artistes trouvent leurs techniques en faisant des erreurs et que je trouverai la mienne grâce à mes essais ratés. Super. Je vais continuer mon enfanticide toilé un moment ! Mais bon, au moins, c’est plus positif que je ne l’aurai cru. Ca me donne au moins le courage de continuer de foirer lamentablement en attendant la discovery du siecle !

C’est une période assez difficile pour moi ces derniers jours. J’apprends à vivre avec le décalage énergétique et j’ai énormément de mal.

La nuit, j’ai cette sensation de portes ouvertes et le jour, quand je me réveille, de portes fermées, éteintes.Je me sens atrocement vide, surtout depuis la dernière rencontre énergétique violente.

J’ai essayé d’en parler avec certains proches, mais j’ai du mal. j’ai l’impression qu’ils ne peuvent pas comprendre la puissance des énergies et ce que ça fait de les sentir si fortes puis de se rouvrir les  yeux et de sentir le poids de ce monde qui limitent tout, densifie tout et ferment les accès à certaines choses. Quelque chose me dit qu’ils ne peuvent pas comprendre.

Je vis avec ce plat atroce dans mon ventre, ce vide, ce manque. Même mes émotions à côté ne font pas le poids. Je sais que la vie sur terre en vaut la peine, mais je comprends les gens qui ont du mal à trouver un sens à leur existence, à cause justement de ce vide et ce plat. De cette porte qui s’est gentiment rappelée à ce monde.

J’aiimerai pouvoir penser à autre chose que cette vibration basse et pauvrement nourri, mais je n’y arrive pas. J’ai demandé de l’aide à mes guides pour m’aider à gérer l’immense décalage pour  que je reste ancrée et à ma place sur terre, mais il faut qu’il m’envoie la sauce de temps en temps, sinon, je déprime. Ou que quelqu’un qui me fasse vibrer… Mais ça,… c’est une autre histoire… en cours me semble-t-il. Tiens d’ailleurs, ils en sont où dans ma demande ?… Va falloir que je les talonne encore à ce sujet. Moi c’est ma carotte pour vivre ici bas. Que voulez-vous.Je n’aime pas me faire chier pour rien. A chacun son objectif et son petit (gros) plaisir de vie.

Quoi ? Merde alors, je ne demande pas grand chose pourtant. Oui tiens d’ailleurs ! Je demande quoi pour cette nouvelle année ?!! Rooohhh je n’ai toujours pas fait ma liste de demandes (d’exigences capricieuses) à mes guides ! Faut vraiment que j’y pense…. Bon… Laissons ma nuit me porter conseils sur ce que je pourrais demander cette année…

 

-“Sorcière….. Sorcière….” me dit-on dans l’oreille.

– Quoi ? Ah non hein !! Ca suffit !! on va pas me refaire  le coup. M’appelez pas comme ça ! J’aime pas ça d’abord ! A chaque fois que des énergies m’appellent comme ça, ça pue l’embrouille sombre et glauque et les mondes merdiques qui m’accueillent chelou !!

– “Sorcière, Sorcière…………..Sorcière, Sorcière……….. ”

Roohh… Vous insistez en plus !! Mais quoi à la fin ?!!

– “Sorcière, Sorcière, demande et ils seront. Demande et nous ferons.”  me dit une voix glauque qui rôde pas loin dans l’ombre.

– Hum… Demander quoi ?

-“Demande et nous executerons. Demande et nous servirons.”.

– Bon…  Attends, je réfléchis quoi demander… C’est sérieux ces trucs, j’ai pas envie de dire une connerie. Vous voulez pas revenir demain plutôt ? Ce soir, j’ai juste envie de bonbons… Je ne sais pas pourquoi, je ne pense qu’à ça depuis que vous me posez la question. Clairement, ce n’est pas le bon moment pour moi, mais je réfléchirai sérieusement. Promis. Je ne voudrai pas passer à côté de ce genre d’occasion en or… ou plutôt en “ombre” … mais là, j’ai une envie de nounours gélatineux, comme ceux que je me suis sauvagement empifrée tout à l’heure en semi-cachette venant du placard à péchés mignons de mon amie. Ce maudit placard maudit.

 

Bises

 

 

 

 

Enregistrer


Source: Vie quotidienne 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + quatorze =