Visite d’un vaisseau astral

499759

En pleine mission en cours dans une dimension aux teints de nacre, je fus soudainement attirée par un point dans le ciel, derrière moi. Quelque chose arrivait. Un vaisseau apparut quelques secondes après, un genre de vaisseau qui me rappelait les films Ovni de l’époque, une bonne soucoupe grise à l’ancienne, des reflets argents, et un vol à l’horizontal. En 3 secondes chrono, il appareilla à une vingtaine de mètres, et un être en sortit via un sas supérieur. Un être portait une longue toge et à cause de sa capuche plongeante, je ne pouvais voir son visage. Debout, il pointa son visage dans ma direction depuis le toit de son vaisseau.

-Je suis à la recherche de Camille, c’est bien vous, n’est-ce pas ? (Il vit mon air interloqué). Il ne me semble pas m’être trompé dans la cible pourtant…

Je soupirai. Les problèmes venaient me chercher sans même les demander, et pourquoi mon Gardien ne s’était pas manifesté ? Qu’un vaisseau m’atteigne aussi simplement n’était pas courant.

-Hm, c’est moi, oui.

Il descendit avec hâte et se rapprocha avec la même allure que les jedis dans les films de Lucas. A sa ceinture, il portait un court manche en métal d’une vingtaine de centimètres, pas plus.

-Qu’est-ce que vous me voulez ?

-Votre réputation vous précède, j’ai eu vent de vos exploits concernant la Confrérie du Lord et des 24 Commandants. J’ai parcouru la moitié de l’espace pour vous retrouver. J’ai besoin de vous, moi et mon peuple, on…

A l’écouter, mais quelle conne j’étais… Je ne pouvais pas fermer ma gueule quand il m’avait demandé si c’était bien moi ? J’aurais dû mentir. Mon histoire personnelle et mes actions astrales ne m’amenaient que des problèmes provenant des quatre coins de l’univers.

-… C’est loin tout ça… J’en ai fini avec tout ça. Votre histoire ne m’intéresse pas. Repartez.

-Mais mon peuple…

-Vous ne m’avez pas entendue ? Repartez ! C’est toujours la même chose avec vous tous, tout ce que vous voulez, c’est m’utiliser pour en tirer tous les bénéfices, asseoir votre notoriété et aider votre peuple au passage, comme d’habitude, je connais la chanson. C’était pareil avant, et ça continue maintenant. Eh bien, c’est non. Ca ne m’intéresse plus. Repartez-vous d’où vous venez.

Il prit son manche et bondit sur moi en actionnant son arme. Deux faisceaux laser s’activèrent de part et d’autres du cylindre en métal. Je levai le sourcil, tout en le contrant de l’avant bras. On resta là un moment figé, moi en défense, et lui, le sourire visible.

-Qu’est-ce que vous faites ?! Pourquoi vous m’attaquez ? Vous cherchez à faire quoi au juste avec votre attaque ?

-Je veux mériter ma chance ! dit-il en renvoyant un coup que je contrais à nouveau. J’essaie de vous donner une raison de revenir. On aimerait vous voir revenir !

-Il n’y a rien à mériter ! Ca ne vous viendrait pas à l’esprit que si je suis partie, ce n’était pas pour revenir ?! J’ai quitté tout ça, c’est fini. Je n’y retournerai pas. Et arrêtez avec vos attaques minables. Remontez dans votre vaisseau et repartez d’où vous venez ! Allez ! Foutez-le camp ! Dégagez !

Il sourit de plus belle et refit une énième tentative.

-Je ne partirai pas comme ça, je suis tenace ! Je ne vous lâcherai pas facilement !

-Tsk.

Je soupirai et roulai les yeux au ciel. Combien de temps allais-je devoir me trainer dans les pattes ce petit jedi ? Il allait me suivre comme un toutou, ou quoi ? Parce que je n’étais pas partie pour changer d’avis de si tôt. Et en même temps, quitte à m’emmerder, pourquoi ne pas utiliser sa présence à des fins utiles et l’envoyer finir ma petite mission en cours à ma place. Et puis après, je le planterai là comme une vieille chaussette.

En rouvrant les yeux dans mon lit, je me sentis comme Riddick…

La prochaine fois, quand on m’appellera dans l’astral, je dirai que Camille était en fait un faux nom et que son histoire est un mythe, que je ne suis qu’une pauvre paysanne sans défense et que je ne sais rien faire à part manger des croque-monsieurs en chocolat et vivre sur terre. Voilà.

4 Comments

  1. Emilie

    Coucou Camille,

    tu envisages de te reconvertir en comédienne et de te costumer en petite paysanne ?

    A mon avis, très humble avis, tu vas attirer des curieux !

    Bon we à toi

  2. Alexandre

    Bonsoir Camille,

    Suis mort de rire “Laura Ingalls chez les Jedi” mais où est passé chewbacca quand on a besoin de lui? Mdr blague à part, je te comprends, être utilisée pour des jeux de pouvoir ça ne a rien de folichon .J aurais fait la même réponse que toi, c pas moi et foutez moi la paix. C est fou quand même, des qu’on a un peu de pouvoir, ou les gens essaient de nous descendre où nous demandent un miracle voire les deux a la fois. Perso, avec moi,le choix est vite fait:je ne suis pas Jésus Christ et je n’ ai aucune intention de tendre l autre jour. Comme je l ai dit a mon frère dernièrement, je me défends en cas de conflit surtout si ma peau est en jeu . Après, libre à ces personnes de faire le bon choix et de passer leur chemin ou non bises

    1. Spiritual Flower

      Salut Alexandre,
      J’adore ce titre de film !
      Chewbaca boude un peu parce que je fais beaucoup de bêtises dans l’astral. Mais que veux-tu, difficile d’arrêter les envies de Laura…

      Bonne semaine à toi

Répondre à Emilie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + sept =