Rendre à la Terre, ses peurs

Bonsoir à tous,

Ce soir, je vous propose un exercice qu’il m’arrive de faire parfois.

C’est difficile d’avancer quand on se sent gelé par la peur. Celle-ci nous bloque et fait douter de nous-mêmes. On peut alors accepter de les libérer, et motiver ces énergies sombres à s’évacuer.

Rappelons-nous que les peurs ne nous constituent pas dans notre essence fondamentale. Ce sont des émotions propres à la dualité et selon le lâcher prise, nous pouvons apprendre à les transcender afin d’amoindrir (voire faire disparaitre complètement) leurs emprises perçues intérieurement.

Si vous aussi vous ressentez la peur, peu importe ce sur quoi elle porte, cet exercice peut vous aider et tout dépendra de ce que vous serez prêt à lâcher à l’instant T.

Je vous invite à vous allonger confortablement, prendre quelques minutes de profondes respirations, pensez à relâcher tout votre corps et veillez à sentir son poids profondément ancré dans le matelas (ou le sol selon où vous êtes installé).

Imaginez simplement que l’air rentre dans vos poumons, et quand vous soufflez, l’air voyage jusque vos pieds et va bien au-delà. Laissez l’air rentrer, vous envahir, et repartir vers le bas, vers le sol, vers la terre. Ce passage est important car il aide à ouvrir les portes et ainsi, créer le passage afin que les énergies puissent s’évacuer.

Quand vous serez prêts à accepter de dire aurevoir à vos peurs, faites une simple demande.

“Je rends à la Terre le poids mes peurs et demande à l’univers de m’aider à les transcender”.

Prenez deux trois respirations lentes, puis réitérez ce même appel une nouvelle fois. Si vous ne percez aucun changement ou nouveau ressenti en réponse à votre demande, réitérez une troisième fois. Et finissez toujours en remerciant.

Pour ma part, je répète jusqu’à temps que les énergies se calment et que je ne ressente plus d”effet de “vidange”. Parfois en 1 fois, cela fait le job, et parfois, il me faut 3 ou 4 répétitions dans l’appel. Alors pourquoi je répète ? Cela m’aide à ancrer mon intention et à l’affirmer avec puissance. Répéter sans canaliser son intention ne sert à rien, aussi, quand vous prononcez les mots, soyez en phase avec votre volonté, ce que vous souhaitez pour vous.

Soyez bienveillant, la Terre accueille le poids de vos souffrances, c’est un cadeau qu’elle offre, et elle le fait en fonction de ce que vous êtes prêts à libérer. Pareil pour votre guidance, qui répondra à votre appel selon votre propre capacité à faire le travail en cours. Parce que libérer ses peurs, cela parait simple, mais ce n’est pas si évident que ça. ON s’y accroche, parce que souvent, on a la sensation que si on n’a plus aucune peur, on ne sait plus comment vivre, car sociétalement, on nous apprend à vivre avec la peur, partout, tout le temps.

Retenez aussi qu’une peur n’existe pas pour rien. Elle nait en nous parce qu’un travail plus profond s’impose. Donc, les rendre à la terre, c’est bien, mais cela ne vous empêchera pas de les sentir revenir car vous avez vos propres failles. Toutefois, quand le poids devient trop lourd et trop présent, cela aide à respirer et apaiser nos univers en souffrance.

4 Comments

    1. Spiritual Flower

      Bonjour Fleur,
      Il faut cliquer sur l’option IMG (image) et y mettre le lien.
      Je m’en suis occupée pour ton commentaire 🙂
      Merci à toi, c’est vraiment mignon

      Bises

    2. Fleur

      Coucou,

      C’est chouette si elle te plaît ! Et merci d’avoir fait la démarche.
      Je n’ai aucune option qui apparaît, aucun icône au niveau de la boîte de commentaire.

      Bises et Bon Week-End à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *