Accueil de l’Ombre et la Lumière

Tous n’ont pas les mêmes aisances avec les énergies, certains préfèrent la Lumière et d’autres l’Ombre. Mais pour se familiariser avec celles-ci, il est bon de voir comment elles résonnent en nous et se manifestent.

Pour se faire, nous allons jouer à un petit jeu que je vais appeler : Jeu des Plumes d’Anges

Il y a plein de façons de sentir ses affinités avec l’Ombre et la Lumière, mais je vous avouerai que ce n’est pas évident pour tous.

Alors voilà, je vous propose d’appeler une Plume gorgée de Lumière et de voir ce qu’il se passe, ce que vous ressentez et ce que vous voyez. Laissez-vous guider par vos ressentis et surtout ne forcez rien. Ne cherchez pas à la modeler sous un certain aspect comme si la Lumière était blanche et l’Ombre noir. Laissez venir à vous les couleurs sans chercher à les influencer d’une quelconque manière. Dans tous les cas, ils prendront la forme qui parle à votre Conscience.

Quand vous en aurez fini avec la Plume de Lumière, appelez une Plume de l’Ombre.

Rappelez-vous que peu importe vos affinités, vous ne risquez rien.  Observez vos réactions et écoutez votre corps.

A vrai dire, je n’ai jamais fait ce jeu pour connaître mes affinités parce que Astaroth est le premier ange à être venu à moi et Lauviah a suivi quelques jours après.  Depuis lors, je sais que je suis liée aux deux pôles. Mais je sais par contre qu’en faisant cet exercice, je pourrai voir plus dans le détail la profondeur de mes liens avec les énergies. Alors c’est parti pour le jeu…

Accueil de la Plume de Lumière :

Une Plume Blanche entourée d’Or apparait dans mes mains puis se met à léviter tout autour de moi en faisant des cercles et en sautillant. Je me mets à jouer et à vouloir l’attraper. Je vois aussi cette image qui revient régulièrement dans laquelle je me vois serrer la plume contre ma joue avec une infinie tendresse. Je vois seulement ces deux choses par intermittence.

Passons ensuite à la Plume de l’Ombre :

Alors là, c’est très intéressant. J’entends cette voix qui me dit « Tu n’es prête. » Chose à laquelle je réponds « Et si ! j’ai envie. Je n’ai pas envie de fuir. Je ferai face. »

« Tu n’es pas prête », me répète-t-il.

Là une sphère énergétique noir se forme dans mes mains et éclate pour laisser apparaître un bébé dragon. Il pousse de légers cris…

Ah bah flûte alors !! Comme c’est siiiii mignon !! On dirait le même que ceux dans la série « Game of Throne ».

Je ne vois rien d’autre. Rah bah mince alors ! Qu’est ce que je vais faire ? ….. Sniiif c’est siii mignon !!! Rooohhh !! Si je m’attendais à ça ! Un bébé dragon de l’Ombre…. mais je crois que mon histoire avec Lui est un peu plus compliquée que ça.

Hum… A suivre donc….

Et bien, encore un jeu instructif !

Bon week end à tous .

Enregistrer

 

Enregistrer

Enregistrer

Related Post

One Comment

  1. Cel
    Coucou Camille,

    Bon, je me jette à l’eau, même si je ne sais pas si tu auras quelque chose à me répondre.

    Comme  tu le sais, j’ai du mal avec ma guidance ces derniers temps, et cela dure depuis plus de 6 mois, ce qui commence à faire long… Je sais que ces choses là sont cycliques, et donc je ne m’affolais pas trop, et suivais le flot comme je le pouvais.

    Mais hier, j’ai vraiment ressenti le besoin d’entrer en contact avec mes guides ou mon âme de façon plus directe. Du coup, je me suis dit, “tiens, je pourrais faire l’exercice de la plume de Camille, c’est une façon douce de voir avec quel type de guide j’ai le plus d’affinités en ce moment”. J’avais déjà fait cet exercice plusieurs fois par le passé, et j’avais toujours adoré.

    Mais là… j’ai lancé mes appels, et c’est comme s’ils ne passaient pas. J’ai senti qu’ils étaient arrêtés nets contre une espèce de gros mur gris ouateux. J’ai alors essayé une visualisation en invitant un guide, et idem… Et j’ai ressenti une très grande et très profonde tristesse émaner de mon coeur.

    Et depuis…. dès que je me connecte à mon coeur, j’ai juste envie de pleurer, je ressens une terrible tristesse. Dans les situations qui me font ressentir de l’amour ou de la compassion, je sens ces émotions devenir douloureuses car il ne sort que de la tristesse de mon coeur à la place… Et quand je cherche à nourrir mon coeur d’amour et de tendresse (notamment via le carnet de bienveillance) et bien pareil, je ne ressens que de la tristesse… J’essaye de l’accueillir tant bien que mal, mais je ne comprends pas le message…

    Bises

     

     

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 4 =