Visite

 

Bonjour à tous,

Alors que je me mets bien au chaud sous ma couette, ca y est… je ferme enfin les yeux. 

Apparait alors une fée. Une fée vient me voir. 

C’est rare lorsque je les vois si clairement si nettement avec leurs trucs là…. ces machins qu’on appelle des ailes. Ces choses que je n’arrive jamais à dessiner correctement d’ailleurs !

Que me voulait-elle ?  Je n’ai jamais su. je me suis endormie vite fait au milieu d’un brouhaha.

Il arrive des soirs où je me mets de l’huile essentielle, très souvent même car mon nouveau jeu habituelle est de me choisir une huile au hasard pour accompagner mon repos. 

Il arrive des soirs où je tombe sur la Bergamote…

Ah… la Bergamote qui me fout les ch’tons.

Pourquoi ? …. et bien parce que dès que je mets Bergamote et que je la sens, après, j’entends plein de choses, des voix, des personnes me parlent. Je les entends dans ma tête clairement et ça m’énerve un peu parce que du coup, j’ai l’impression d’être un peu folle. 

L’avantage en ce moment, c’est que je suis très fatiguée, alors je n’ai pas l’énergie pour écouter les voix ces derniers jours. A vrai dire, je n’ai pas l’énergie pour grand chose. 

Mon univers intérieur a quand même trouvé le moyen de me demander de dessiner un dessin en particulier en rêve, “un pic du soleil” comme il m’a dit précisement. 

Mais c’est si abstrait…. c’est dur pour moi les peintures abstraites. J’ai les courbes et les formes définies. Je me demande vraiment pourquoi mon univers intérieur continue de me motiver à peindre.

Je vois tous ces artistes sont internet qui sont tellement mieux que moi. Tout est si beau… 

Je devrais arrêter de me comparer comme dit mon compagnon, mais la vérité, c’est que j’ai beau comprendre ça, je n’y arrive pas. C’est plus fort que moi. Je ne vois absolument pas mes facultés de peindre ou de dessiner. Ma dernière toile est loin d’être finie en plus vu que j’ai changé de technique en plein milieu pour faire du semi défini abstrait au couteau, mais quand même…. je ne me reconnais pas dans ce style… en même temps, je dis ça, la toile n’est pas finie…. mais bon…. je ne suis pas convaincue pour l’instant, heureusement que mes dessins bougent souvent entre l’étape 1 et les finitions, je me dis que je peux l’arranger un peu, la finioler. 

 

Je vous raconterais bien une histoire ce soir. 

Dans le métro, jouait de la mandoline une personne qui ne parlait pas français, un pays méditerranéen, voire slave… Un groupe de manouche est entré dans la même rame de métro. Ils ont voulu jouer , eux avec un basson et 2 accordéons sans se soucier du son de la mandoline. 

Mais le monsieur de la mandoline ne lâchait rien et s’est mis à chanter en demandant le respect tout en continuant la mélodie de sa chanson  “respectare … blabla …. respectare……. ” .

Les manouches se sont arrêtés de jouer à la vue de la persévérance et l’insistance dont faisait preuve l’étranger. 

Il continua de jouer seul, puis au bout d’à peine quelques minutes, il chantait les invitant à se joindre à lui car les manouches fredonnaient  par ci par là son air au moment du refrain. 

Il décida alors de leurs proposer une musique. D’un seul mouvement, ils se sont tous mis à jouer ensemble. Puis il a proposé un autre air, et ils ont suivi. 

Ce n’est que 6 ou 7 stations plus tard que les manouches ont finalement choisi de descendre comme ils ne pouvaient pas jouer à leur convenance. 

 

La morale de cette histoire ?….  Et bien à vrai dire… on pourrait tirer plusieurs morales…. 

 

Bonne soirée à tous


Source: Les fées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *