Clairvoyance

In%20the%20eyes
 

Mon gardien me manque.

Je l’aime bien, et il est gentil.

Dans mes rêves lucides, il a cet apparence d’un vieil homme un peu.

J’aimerai bien qu’il soit là maintenant.

Seulement, le hic c’est que j’ai l’impression de vivre une période de clairvoyance et non de clairaudiance. Et merde. C’est que… c’est contraignant. Je peux voir, mais j’ai du mal à entendre.

Il faudrait que je fasse beaucoup trop d’efforts pour y arriver, un peu comme la vaisselle d’ailleurs qui s’accumule, et que j’essaie de biiiiieeen empiler pour tasser un maximum et qu’elle se voit le moins possible… Que voulez-vous… on n’est pas parfait….et moi, je n’ai jamais dit que je faisais un concours de perfection.

 

Ah si seulement ma vaisselle pouvait se faire toute seule, comme dans le dessin animé de Merlin l’Enchanteur…. Hop ! Là comme ça, en claquant des doigts, ziouuuuuu la vaisselle serait faite, et mon sol serait nettoyé, parce que bon pour l’instant… j’ai les chaussons qui collent dans la cuisine (seulement dans la cuisine hein!) et qui font *fit fit* à chaque pas… Alors j’essaie aussi de marcher à certains endroits plutôt que d’autres pour éviter d’entendre ce bruit qui me dit sournoisement « mais lave par terre bon sang ! ».

 

  …Rahlala…. Jusqu’où est-on prêt à aller pour ne pas voir les choses ou s’en occuper avant que cela ne prenne trop d’ampleur ? Voilà une question que justement je suis entrain de tester avec ma belle cuisine.

Prenons cela comme une expérience, il ne faut pas non plus se mettre trop de pression, lorsqu’il sera l’heure, alors la serpillière ne volera pas toute seule, et ce sera bel et bien moi qui frotterait mon sol… mais on en n’est pas là… Je ne suis pas Mme Irma en voyant dans la boule de cristal. La clairvoyance, ce n’est pas cela, même si j’admets que cela m’amuse beaucoup de jouer à ce sketch.

 

La clairvoyance ce n’est pas voir l’avenir, mais simplement de voir les énergies telles qu’elles sont.

Le passé, le présent, et le futur, en réalité ne sont qu’un. Il est donc possible d’avoir des vues sur l’un comme sur l’autre, mais n’oublions pas qu’il existe quelque chose d’extraordinaire qui est le libre arbitre. Même si quelqu’un de clairvoyant peut apercevoir ce que portent les énergies, celles-ci ne se manifesteront qu’en fonction des choix de la personne.

 

La clairvoyance, c’est un peu comme avoir accès à l’énergie d’une cellule, la cellule possède une mémoire, mais aussi certains codes, et certains aspects particuliers, comme sa forme, sa couleur, sa teneur en quelque sorte. Nombreux sont les personnes qui se préoccupent plus de l’avenir que du présent, et pourtant, c’est le présent qui crée l’avenir.

 

Alors en me regardant sous un angle différent, je peux deviner avec aisance et voir jusqu’où l’expérience de ma vaisselle va me mener et combien de jours, je vais pouvoir tenir encore. Alors je pourrais très bien faire exprès de changer tout cela, ce qui changerait mes pronostics de clairvoyance. Ce n’est pas tant que je me serais trompée sur l’avenir proche (trèèèès proche même!), c’est simplement que j’aurai rajouté des éléments qui viendront développer ou non certaines de mes capacités et qui vont faire que mes choix vont changer ou prendre une route différente.

La liberté du choix, ce qu’on appelle le libre arbitre.

Voilà pourquoi je ne m’intéresse pas particulièrement à la lecture du futur qui pour moi n’a aucun intérêt.

– « On a toujours le choix jusqu’au jour où c’est la vie qui vous les impose. »

– hum… mais on peut les accepter ou, c’est cela qui va faire toute la différence, n’est-ce pas ?

– « Le choix est présent à tout moment, même si parfois, vous ne le percevez pas. Pourtant, au fond de vous, vous l’avez, mais voulez-vous le voir ? »

– hm.

– « Pourquoi n’envoies-tu pas de mail à ton ami alors que tu penses à lui ? Pourquoi fais-tu ce choix ? »

– hum… pour me tester.

– « Comme pour ta vaisselle ? … qu’est ce que cela t’apportera comme confirmation vu qu’au final tu feras quand même ta vaisselle, et quant à lui, tu lui enverras quand même un email.»

– hum….pas faux.

– « Pourquoi mettre autant d’énergie dans une action aussi futile ? Au moins, tu as acheté des toiles aujourd’hui, voilà quelque chose de productif. »

– Bah…il faut bien que je me teste non…. de savoir pourquoi je fais ces choix et ce qu’ils m’apportent au final… Un peu comme une prise de conscience.

– « La clairvoyance est une prise de conscience sur un état d’être, a été, est , ou sera. Le cœur vit dans l’instant, alors ce que tu vois est sujet à évolution, tout comme toi qui est en pérpetuelle évolution. Si tu ne peux entendre, tu peux voir. Alors vois.  Pourquoi cherches-tu à entendre si tu ne peux pas pour l’instant ? C’est un doux paradoxe, et le jour où tu pourras entendre mais pas voir, tu voudras justement voir. Vous cherchez sans arrêt ce que vous n’avez pas ou ce que vous n’êtes pas capable de faire dans l’instant. Apprends à voir ce qui est là maintenant. Pas demain, pas après-demain. Mais maintenant. Regardes ton cœur, que vois-tu ? Que perçois-tu ? »

– Bah attends, il faut que je me pose.

– « Alors poses-toi, mais ne discutes pas. Fais-le. Que vois-tu donc ? »

– hm..  un chêne énorme ! Magnifique d’ailleurs. Il est très beau, feuillu, il fait beau, et il y a une espèce de poussière dorée ou argentée autour de lui… je ne sais pas trop. Quelqu’un arrive, je crois que c’est toi d’ailleurs qui est là. Et puis, je ne sais pas pourquoi, tu t’en vas, je te suis, et là…pouf… plus rien.. impossible de revoir quelque chose.

– « Poses-toi encore, essaie de voir. »

– hum….c’est drôle, je ne vois rien de précis, mais je me sens tournée en moi dans la poitrine, comme si j’étais un satellite d’un astre. C’est ça… tiens d’ailleurs, ça me fait rappeler cette méditation que j’ai faite il y a plusieurs jours de cela où j’ai vu ma kundalini avec un œuf au milieu et je l’ai appelé par mon nom divin. Puis d’un coup, je me suis vu lui tourner autour comme j’ai ressenti là d’ailleurs, sauf qu’il y a trois jours, je le voyais, et aujourd’hui, je le ressens.

– « La clairvoyance peut prendre différentes formes. »

– hum… oui je crois aussi. En faite, j’ai l’impression que mes ressentis, c’est un peu comme avec le dessin quand je ne sais pas dessiner. Quand je ne sais pas ressentir, je suis le fil et une image apparaît. C’est pareil avec mon corps, je vais suivre l’énergie, et les traits m’ont m’apparaître comme une image éthérique un peu… tiens d’ailleurs, c’est aussi comme ça qu’il m’arrive de percevoir les gens, c’est comme ça que je scanne leur aura. Je vais me poser dedans et je vais suivre le mouvement pour que l’image m’apparaisse.

– « Alors suis ton propre mouvement et tu verras ton chemin t’apparaître. Peut-être n’as-tu pas besoin d’entendre pour l’instant, alors nul besoin de se focaliser sur ce point. »

– Hum… c’est pas faux…

– « Quand le mouvement bloque et que tu ne vois plus ou que tu n’entends plus, alors peut être y a t il autre chose sur ton chemin que tu verras, ou que tu entendras le moment voulu. Mais en attendant, tu peux toujours te fier à ta fluidité, à ce mouvement interne en toi. Nous t’avons déjà dit, ne penses pas avec ta tête, mais avec ton corps tout entier. »

– hum. Merci. Tiens c’est drôle… je n’aurai jamais pensé parler de ça ce soir… comme quoi…

Enregistrer


Source: Les guides 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + seize =